17/12/2013

FIN D'ANNEE....

PAS BEAUCOUP DE SURPRISES...L'ALLEMAGNE CONFIRME ET LA FRANCE S'ENFONCE..

 DE CBC

E
n direct des Marchés
Salle des marchés, le mardi 17 décembre  2013
Madame, Monsieur
,
Les derniers indicateurs aux États Unis n’ont pas dérogé à la tendance
générale avec une hausse de 1.1 % de la production industrielle et une hausse
des capacités des utilisations industrielles à 79 % (voir graphe).
Combinés à une hausse de 3 % de la productivité
sur le troisième trimestre, soit une hausse sans précédent depuis 4 ans, ces indices ont renforcé l’imminence d’une sortie graduelle du programme
d’assouplissement quantitatif de la part de la FED. Le dollar a peu
réagi à ces chiffres alors que la bourse américaine a terminé sur une note positive
dans l’attente de la réunion de la FED. Un élément plaide cependant en faveur du
statu quo, l’absence totale d’inflation aux États -Unis comme devrait le confirmer la
publication de l’indice CPI du mois de novembre attendu en hausse de 0.1 %.
Autre raison d’attendre, ce soir, le gouverneur de la banque centrale d’Australie,
Steven, va présenter son «testimony»
devant la chambre des représentants et devrait marteler son credo d’un dollar australien plus faible. D’autant plus que ce «testimony»
intervient alors que les révisions de croissance pour 2014 font état
d’un taux de 2.5 % contre 3 % précédemment avec une aggravation du déficit.
Moody’s a souligné maintenir pour le moment le rating AAA avec perspectives
«stables» , mais n’exclut pas de revoir les perspectives à «négatives»
s’il constate une détérioration de la position fiscale.
Autre raison d’attendre, la banque centrale suédoise se réunit ce matin et les
analystes anticipent une baisse de 25 bp de son taux central pour le porter à 0.75 %
vu la dégradation de la situation économique et la faiblesse de l’inflation. Pas de
mouvement particulier sur la couronne suédoise dans l’attente de la décision.
Pas de miracle hélas, la France termine l’année comme elle l’a commencé, dans le
marasme. Les indices PMI publiés hier marquent encore un peu plus l’écart entre la
France et l’Allemagne.
Alors qu’en Allemagne, l’indice manufacturier est passé
de 52.7 à 54.2, et celui des services de 55.7 à 54, en France l’indice
manufacturier est passé de 47.8 à 47.1 et celui des services de 48.8 à 47.4.
Selon l’économiste de Markit qui réalise l’indice PMI « ces données dressent
un tableau inquiétant de l’économie française en cette fin d’année 2013 »
. A contrario, l’indice ZEW attendu en Allemagne devrait poursuivre sur sa lancée avec
un niveau de 55.1 contre 54.6 ce qui permettra à Angela d’entamer un nouveau
mandat sous des auspices favorables.
LES INDICES à 10H52
BEL 20 * 2775.71 -8.46 -0.30 %  
AEX * 379.66 -1.78 -0.47 %  
CAC 40 * 4082.53 -37.35 -0.91 %  
Euronext 100 * 772.20 -5.23 -0.67 %  
Next 150 * 1836.84 -10.73 -0.58 %  
DAX 9122.28 -41.28 -0.45 %  
FTSE MIB 18133.62 -88.80 -0.49 %  
IBEX 35 9380.00 -49.50 -0.52 %  
SMI 7884.96 28.69 0.37 %  
SLI 1206.26 1.00 0.08 %  
SPI 7528.80 22.12 0.29 %  
Dow Jones * 15884.57 129.21 0.82 %  
Nasdaq 100 3475.79 0.00 0.00 %  
Nasdaq 4029.52 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1195.06 -3.81 -0.32 %  
OMX Helsinki 25 2681.75 -8.73 -0.32 %  
OMX Stockholm 30 1267.95 -1.13 -0.09 %  
OMX Copenhagen 20 585.29 -1.97 -0.33 %  
OBX 485.39 -2.13 -0.44 %  
 

10:53 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.