02/10/2013

LOGIQUE ???

CAC40: -1,3%, Draghi et stats emploi ADP déçoivent; $ à 1,36

Cercle Finance le 02/10/2013 à 16:31
 

(CercleFinance.com) - De façon assez inattendue, et en dépit de la volte face de S.Berlusconi qui 'sauve' le gouvernement d'Enrico Letta, les places européennes ne cessent de creuser leur repli et Paris en particulier qui efface la totalité de ses gains de la veille (-1,33% à 4.141Pts.

Le repli de -1% du Dow Jones à 15.050Pts évidemment n'aide pas les acheteurs à 'profiter' de cette correction pour renforcer les positions.

Le 'S&P' efface égalmeent les 0,8% gagnés la veille, en revanche le Nasdaq ne cède que -0,63% sur +1,28% de mardi soir.

La consolidation de wall Street constitue une réaction relativement logique avec la publication d'un faible montant de 166.000 créations de postes dans le secteur privé en septembre, selon le cabinet de services aux entreprises ADP.

Le consensus des économistes anticipait +175.000 en moyenne, un chiffre comparable à celui publié en août.

Mais les 176.000 créations de postes annoncées le mois dernier n'y sont pas: ADP révise en baisse sa précédente estimation à 159.000.

Le 'point d'orgue' de cette séance de mercredi, c'était a conférence de presse de Mario Draghi en direct de la Banque de France à Paris.

Mais patron de la BCE a excellé dans l'art de ne rien dévoiler de ce qui préoccupait les investisseurs (il était très attendu sur des sujets comme l'éventuelle mise en oeuvre d'un ' LTRO-3 ' ou la situation des banques italiennes).

Les marchés restent donc sur leur faim... le seul mouvement notable affecte les devises avec un Dollar en net recul qui enfonce qui enfonce les 1,36E (puisque le thème du 'TRO' n'a pas été détaillé).

Côté Amérique, c'est le 'shutdown' qui focalise les angoisses du marché: le Sénat américain a rejeté par 54 voix contre 46 le plan de dépenses de la Chambre des représentants lié à la loi sur la santé', souligne Barclays Bourse. 'Ce vote prolonge la fermeture des services non essentiels aux Etats-Unis puisqu'un compromis entre Républicains et Démocrates n'est toujours pas trouvé', ajoutent les gérants.

Ils indiquent que le secrétaire américain au Trésor, Jack Lew, a demandé au Congrès d'agir sans tarder pour relever le plafond de la dette américaine (16.700 milliards de dollars) avant le 17 octobre (après cette date, le gouvernement n'aura plus que 30 milliards de dollars de liquidités pour honorer les factures publiques).

Au sein du CAC 40, seul Sté Générale surnage avec +1,6%, loin devant Veolia avec +0,36% et Crédit Agricole avec +0,2%.

Côté replis, Michelin lâche -3,3%, Schneider -3%, Essilor -2,6%.

Carrefour se trouve toujours dans le bas du tableau, avec un repli de 1,5% dans le sillage des résultats décevants dévoilés par son pair britannique Tesco au titre de son premier semestre comptable.

17:11 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.