30/09/2013

bonjour les amis ..11h30

 le modèle USA.....(monfinancier)

UNE GRANDE CLAQUE
J'ai décidé de ne pas commencer avec le blocage aux Etats Unis ou en Italie mais avec une lecture que j'ai faite ce week end et qui m'a profondément perturbé. Le dernier numéro de Fortune est consacré aux 40 success stories américaines de personnes de moins de 40 ans. Et c'est une vraie claque.On comprend en 10 pages le fossé entre l'entrepreneuriat américain et le reste du monde,la France surtout

 

40 SHADES OF SUCCESS
et parmi elles, une trentaine de sociétés montées par des jeunes d'une trentaine d'années voire moins, il y a 5 ou 6 ans pas plus, et qui valent déjà de 1 à 10 milliards de dollars. On trouve des noms connus du grand public. Twitter bien sûr, Airbnb, Uber, entre autres et des noms moins connus de sociétés technos qui explosent littéralement.

 

LA RECETTE DU SUCCÈS
Un écosystème, surtout sur la Côte Ouest, favorable : l'administration, le financement, la prise de risque. Pendant qu'ici on nous empêche de travailler, on fustige la réussite, et on croit que c'est un gouvernement qui peut décréter quels emplois ont un avenir. Tout n'est pas rose aux États-Unis, loin de là. Mais les entreprises américaines technos, déjà leaders avec Google, Amazon, Ebay, Facebook, ont déjà généré une deuxième génération. Je vous invite à lire cet article. Il redonne l'énergie de rêver et d'entreprendre.

 

REVENONS A NOS MOUTONS
noir d'abord. Berlusconi. Il n'est plus drôle du tout et en plus maintenant il est dangereux. Les ministres de son parti ont quitté le gouvernement ce week end provoquant une crise ouverte. Le président et Letta, le premier ministre, vont tout faire pour éviter le chaos d'une nouvelle élection mais ce n'est pas gagné.

 

ET AUX ETATS UNIS
toujours la même histoire... Si ce soir il n'y a pas d'accord sur le budget, le gouvernement US ne peut pas payer une partie de ses fonctionnaires. Le marché ne panique pas pour l'instant, pensant que cela se terminera comme à l'habitude, avec un accord à minuit moins une. Mais rien n'est certain car les Républicains du Tea Party veulent aller à l'affrontement.

 

RAS LE BOL
Le gouvernement a pris, semble-t-il, conscience de l'aberration des interdictions de travail le dimanche et déclare vouloir engager une concertation. Une situation totalement délirante.

 

PASSEZ UN BON MOMENT
et bénéficiez de conseils de pros avec le podcast de C'est votre argent du week end dernier.

 

BRAVO CECILE
Elle s'accroche à son fauteuil quitte à sacrifier l'écologie. Et elle obtient des résultats. Grâce à sa loi sur l'encadrement des loyers, les transactions immobilières s'écroulent à nouveau et plus personne ne veut acheter d'appartement pour le mettre en location...Ce qui va provoquer...une hausse des loyers. Qui est prêt à lui donner un cours d'économie ?

 

LA NON REFORME DES RETRAITES
étudiées ce week end à l'Assemblée et on attend déjà des amendements de la majorité pour protéger les petites pensions de l'effet du décalage de la revalorisation... Les "groooooosses" pensions (entendez plus de 1200 euros par mois, salauds de retraités riches) ne seront pas épargnées...

 

UN RECORD EN FRANCE
La première émission de Danse avec les Stars samedi soir. 29% de part d'audience. 6 millions de personnes... Et il y a quand même 3.5 millions de personnes qui regardent Patrick Sébastien tous les samedis..

 

POUR VOUS MESDAMES
Sortie le 10 Octobre du troisième volent des aventures de Bridget Jones... Accro de twitter...

 

PAS DE QUOI RÊVER
Le classement des entreprises qui attirent le plus les diplomés d'écoles de commerce et d'ingénieurs. Certes on retrouve les LVMH ou l'Oréal, mais aussi la BNP et les quatre grands cabinets d'audit dans le top 10. Sans parler des 70% de jeunes qui veulent être fonctionnaires

 

UN PAS DE PLUS VERS LA GRANDE COALITION
en Allemagne... Les militants du SPD ont majoritairement voté pour des négociations avec Angela Merkel...

 

TOUS AVEC JEANNE D'ARC
Les Français entendent des voix. Selon un sondage Vivavoie/ BPCE 4 Français sur dix perçoivent des signes de reprise. Il va falloir s'attaquer à la consommation excessive d'alcool et d'herbe....

 

MASSACRE A LA SIEMENS
15,000 suppressions d'emplois annoncées dont 5,000 en Allemagne sur 370,000 employés. Siemens veut améliorer ses marges en baisse...Bon c'est rassurant. Les Allemands aussi se prennent des claques.

 

LE SUPPLÉMENT DU FT
aujourd'hui c'est "investing in Tanzania"...J'avoue que je n'y avais pas pensé...

 

AXA PRIVATE EQUITY
le grands fonds Français devient plus private et moins Axa...On attend le nouveau nom dans les jours qui viennent.

 

LE FAUX CUL DE LA SEMAINE
S'il ne s'agissait pas de centaines de milliers de morts, ce serait comique. Le président Syrien qui jure qu'il va détruire ses armes chimiques (qu'il disait ne pas avoir) d'ici 2014, ou 2015 (rien ne presse) et les leaders mondiaux dont le prix nobel de la Paix Barack O. qui font semblant de le croire... A pleurer.

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU (MonFinancier)



 A moins d'un compromis de dernière minute au Congrès entre républicains et démocrates, sur la réforme du système de santé américain, les Etats-Unis se dirigent vers une paralysie budgétaire dès lundi minuit heure locale. Les agences gouvernementales ne seront plus financées et ce blocage institutionnel va mettre au chômage 800.000 fonctionnaires. Un accord à l'arraché s'est déjà vu par le passé, mais ce matin, les investisseurs anticipent clairement un échec : le CAC40 cède plus de 1% à 4.140 points. Ils redoutent que la croissance américaine ne soit sérieusement amputée par de telles mesures automatiques. Certains économistes estiment les conséquences à plus de 1 point de croissance.

WALL STREET

Wall Street a fini sa course dans le rouge vendredi soir, pénalisé par les craintes concernant une possible fermeture gouvernementale, sur fond de bataille budgétaire aux Etats-Unis. Le gouvernement américain atteindra le fameux plafond d'endettement mardi, ce qui laisse donc peu de temps au Congrès. En cas d'insuccès, des centaines de milliers d'employés fédéraux seraient privés de travail temporairement. Comme souvent, la Maison Blanche et le clan républicain peinent à s'entendre sur les coupes budgétaires, ainsi que sur les autres questions de gestion du budget et de la fiscalité. Le DJIA a clôturé en baisse de 0,46% à 15.258 pts, le Nasdaq a reculé de 0,15% à 3.781 pts, et le S&P500 a cédé 0,41% à 1.692 pts.

ECO ET DEVISES

En Europe, ont été publiées les ventes de détail allemandes d'août (+0,5% contre +0,8% attendu).

Selon les derniers chiffres de l'Insee, les prix à la production pour le marché français ont augmenté de 0,3% en août après 0,7% le mois précédent.

Aux Etats-Unis, l'indice PMI de Chicago en septembre (15h45 : consensus 54) et l'indice manufacturier de la Fed de Dallas pour septembre (16h30 : consensus 5) sont au programme.

La parité euro / dollar atteint 1,3503 ce matin. Le baril de Brent se négocie 107,79$ et le WTI 101,55$ pour l'échéance de novembre. L'once d'or se traite 1.337$ (-0,02%).

VALEURS EN HAUSSE

* Trigano (+5,30% à 12,28 Euros) : Les investisseurs saluent l'annonce d'un chiffre d'affaires annuel de 818,2 millions d'euros, en croissance de 10,5% en données publiées (-6,3% à périmètre comparable). Le CM-CIC revoit à la hausse ses estimations ainsi que son objectif de cours de 11 à 13,5 euros. Le broker passe également de conserver à accumuler sur le dossier.

VALEURS EN BAISSE

* Vivendi (-0,80% à 17 Euros) : le groupe émirati Etisalat a annoncé hier la prolongation jusqu'au 31 octobre de son offre sur Maroc Telecom. La période de validité de l'offre fait à Vivendi pour racheter ses 53% de parts dans Maroc Telecom a été portée du 25 septembre au 31 octobre, a ainsi indiqué le géant émirati des télécommunications dans un communiqué. Le groupe rappelle que son offre, faite le 22 juillet, valorise l'action de Maroc Telecom à 92,6 dirhams marocains, soit 3,9 milliards d'euros pour la participation de Vivendi. L'Etat marocain, qui détient 30% de Maroc Telecom, s'est montré ouvert à cette opération, tout en exigeant des garanties de la part du repreneur en matière d'investissements dans les infrastructures mobiles et haut débit. Pour sa part, Vivendi espère boucler la vente de Maroc Télécom d'ici à la fin de l'année, dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur les médias. Le groupe français, qui a annoncé cet été la cession de sa filiale de jeux vidéos Activision, prépare aussi la scission de SFR, le 2ème opérateur français de téléphonie mobile.

* ArcelorMittal (-1,30% à 10,03 Euros) : l'aciériste a signé un accord stratégique avec Sider en vue d'un investissement de 763 millions de dollars (565 millions d'euros) en Algérie. L'accord finalisé ce week-end prévoit un plan d'investissement destiné au complexe sidérurgique d'Annaba et aux mines de Ouenza et de Boukhadra.

* AXA (-0,85% à 17,25 Euros) : AXA Private Equity devrait annoncer en ce début de semaine son émancipation. Le gestionnaire d'actifs va prendre son indépendance vis-à-vis de l'assureur via un rachat par son management. Sa présidente Dominique Senequier a expliqué au 'Financial Times' qu'il allait, avec ses cadres, reprendre 46% du capital de la structure. AXA conserverait 21% des parts et le solde irait à des investisseurs, dont 20% à de riches familles françaises et 13% au Crédit Mutuel. Le nouveau patronyme de la société sera annoncé aux employés aujourd'hui. L'ancien AXA PE serait valorisé 510 millions d'euros, dont 150 millions d'euros "d'earn-out" liés à la performance.

* L'Oréal (-0,30% à 127,30 Euros) : le groupe aurait acquis le distributeur brésilien Emporio Body pour 240 millions de réals (environ 79 millions d'euros), selon le blog d'un journaliste du 'Globo', qui ne cite pas ses sources. L'agence Bloomberg, qui rapporte l'information, n'a pas réussi à avoir de commentaires des protagonistes.

11:49 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.