02/09/2013

BONJOUR..NY CLOSED TODAY...

 

MERKEL MULTICOLORE
En politique allemande tout se passe en couleurs. L'idéal pour Merkel c'est donc le noir et jaune, couleur du CDU et du FDP. On peut avoir aussi une coalition aux couleurs de la Jamaique, Noir, Jaune avec les Verts. Ou encore la grande coalition dont rêve les Allemands, Noire Rouge avec les sociaux démocrates. Mais un scénario n'est pas exclure, c'est celui d'une majorité Rouge-Vert mais personne n'y croit. Pour l'instant si les marchés sont confiants, c'est que Merkel remporte la guerre des couleurs.

 

SI VOUS AVEZ UNE RESIDENCE SECONDAIRE
et que vous souhaitez la vendre, c'est le moment. A partir d'aujourd'hui et pendant un an vous aurez droit à un abattement exceptionnel de 25% sur votre plus value. Après un an, ce sera un massacre fiscal.

 

BONNE NOUVELLE EN CHINE
L'indice PMI, indices des responsables d'achat, a progressé en Août avec certaines composantes connaissant leur plus forte progression en 3 ans. Il est à 51%, au plus haut depuis 16 mois. C'est, à nouveau, la reprise mondiale qui prend le relais de la consommation intérieure. Cela a donné le sourire aux actions en Asie ce matin.

 

LE DILEMME JAPONAIS
Abe a les mains libres pour relever le taux de la TVA de 5% à 8%. Il doit en effet commencer à s'attaquer à la dette publique massive. Il doit cependant s'assurer que la hausse de la TVA ne va pas briser l'élan de la reprise, et va donc, encore, prévoir des mesures de relance. Ils sont fous ces Japonais.

 

LABOR DAY
Les marchés sont fermés aux Etats-Unis aujourd'hui. Demain pour eux aussi, c'est la vraie rentrée.

 

RETENEZ MOI OU JE FAIS UN MALHEUR
On sent que Barack Obama n'a aucune envie d'aller en Syrie mais il avait parlé de ligne rouge avec les armes chimiques et il va donc y aller, à reculons. Le seul qui a revêtu son armée de Don Quichotte c'est François. Après le Mali et la Syrie, on espère qu'il va s'attaquer aux quartiers difficiles en France.

 

UN WEEK END A 130 MILLIARDS DE DOLLARS
Ils ont bossé tout le week end. Jour et nuit. Banquiers, conseils, et équipes de Verizon et Vodafone. Mais ils se sont mis d'accord. Verizon va pouvoir racheter la participation de Vodafone dans sa filiale mobile. Pour 130 milliards. ça fait cher le week end.

 

LA DEVINETTE DU JOUR
Qui va financer le compte pénibilité, nouvelle mesure annoncée dans les retraites. Je sais, c'est super dur comme question et vous allez voir que la réponse va vous surprendre... C'est la ministre des Affaires sociales qui a donné la réponse: les entreprises... C'est fou non? On n'y aurait jamais pensé.

 

CHACUN SON EXCUSE
pour ne pas assister à la réunion de l'association des Amis de Nicolas Sarkozy. La meilleure c'est celle de Guaino: la rentrée des classes...

 

FAITES VITE
si vous voulez voir la Victoire de Samothrace au Louvre. Installée depuis 1883, elle part ce soir pour plusieurs mois de restauration.

 

FANTASTIQUE FREE
Décidèment cette réussite donne la pêche et encore un peu d'espoir sur l'entrepreneuriat en France. Dans ses chiffres semestriels, Free représente maintenant 10% du marché du mobile. 6.8 milmlions de clients et un bénéfice net en hausse 78% à 141 millions. Du coup la capitalisation dépasse 10 milliards et on parle d'Iliad dans le CAC 40. Chapeau l'artiste.

 

LES AMERICAINS ONT IL CHANGé?
L'économie va mieux. Le chômage baisse. Et pourtant les Américains consomment peu. La dépenses des ménages n'a progressé que de 0.1% en Juillet. Ils ont été traumatisés par la crise et ont découvert la gestion de leurs budgets et l'épargne... Ils vont finir par réclamer la retraite à 60 ans et des RTT si ça continue...

 

LA FRANCE EN 2025
A lire l'édito de Nicolas Baverez dans le Figaro sur la France en 2025: une nation périphérique. Je vous préviens, c'est déprimant.

 

MERCREDI
Ils ont prévu un temps de rêve. Je pense que je vais prendre ma journée. Cela fera toujours ça d'impôts en moins à payer.

 

VOILA C'EST TOUT
BONNE JOURNEE
MAY THE FORCE BE WITH YOU


NEWS EN BREF...

 

RESUME DE L'ACTUALITE A 08h00 GMT (02/09):

Reuters le 02/09/2013 à 10:15
 
 WASHINGTON - Barack Obama et ses plus proches conseillers se sont lancés hier dans une offensive politique de grande envergure pour tenter de persuader un Congrès sceptique d'autoriser le principe d'une intervention armée contre le régime de Bachar al Assad en Syrie. Au lendemain de sa décision surprise d'impliquer les parlementaires dans le dossier syrien, le président démocrate a appelé des membres de la Chambre des représentants et du Sénat et a programmé de nouvelles discussions pour ce lundi. Les deux chambres du Congrès ne siégeront en séance plénière qu'à partir du 9 septembre. Le gouvernement syrien s'est félicité hier de la "reculade historique" des Etats-Unis après la décision de Barack Obama de demander le feu vert du Congrès sur des frappes ciblées pour punir Bachar al Assad de l'attaque chimique qui aurait fait plus de 1.400 morts le 21 août dans la banlieue de Damas. A la suite de la décision d'Obama, le ministre français de l'Intérieur, Manuel Valls, a souligné que Paris, qui s'est engagé sans réserve aux côtés des Etats-Unis pour sanctionner Damas, ne pouvait agir seul. "Nous sommes amenés forcément, par rapport à la capacité d'intervention, à attendre la décision des Etats-Unis", a-t-il admis. "La France ne peut pas y aller seule". Un débat sur une action en Syrie est prévu ce mercredi au Parlement francais mais sans vote, ce que dénonce l'opposition. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault doit réunir aujourd'hui les responsables des deux chambres du Parlement afin de faire le point sur la situation. PARIS - Harlem Désir a provoqué une polémique en dénonçant hier "l'esprit munichois" de l'opposition de droite dont plusieurs responsables ont émis des réserves sur d'éventuelles frappes en Syrie et réclament à François Hollande un vote au Parlement. "Je ne voudrais pas que les mêmes qui recevaient M. Assad sur les Champs-Elysées le 14 juillet (ndlr, 2008) montrent aujourd'hui un esprit munichois face à ces atrocités", a dit le premier secrétaire du Parti socialiste sur Radio J. --- LE CAIRE - Le président égyptien Mohamed Morsi, écarté du pouvoir par l'armée le 3 juillet, sera traduit devant la justice pénale pour répondre des accusations d'incitation et d'exercice de la violence. Le procureur Hecham Barakat a ordonné hier le renvoi de Morsi et de 14 autres membres des Frères musulmans pour "avoir commis des actes de violence et avoir incité au meurtre et aux brutalités", précise l'agence de presse officielle égyptienne. Le gouvernement intérimaire a par ailleurs désigné les 50 membres d'une commission constituante, où ne siègent que deux islamistes, qui disposeront d'un délai de 60 jours pour réviser la Loi fondamentale adoptée l'an passée par un parlement dominé par les Frères musulmans. --- NIAMEY - Un couple de ressortissants français aurait été enlevé hier à Niamey, capitale du Niger, lors de manifestations spontanées de jeunes gens protestant contre les mesures de sécurité qui entravent la circulation dans le quartier des ambassades dans l'ouest de la ville, selon le gouverneur de la région de Niamey. Des affrontements ont éclaté faisant 37 blessés dont 26 membres des forces de l'ordre et 16 personnes ont été interpellées, a-t-on appris de source officielle. Depuis des attentats commis le 23 mai et le 1er juin au Niger, la sécurité a été renforcée dans le quartier des ambassades, en particulier autour des missions diplomatiques française et américaine. --- BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel et son rival social-démocrate du SPD, Peer Steinbrück, se sont opposés hier soir sur la question de la crise de la dette en Europe lors d'un débat télévisé, le seul avant les élections législatives du 22 septembre. Pour le chef de file de l'opposition sociale-démocrate, Merkel, qui a longtemps soutenu l'option d'une politique de rigueur afin de résoudre la crise au sein de la zone euro, est responsable d'avoir écrasé les pays du sud de l'Europe sous le poids de l'austérité. Le débat a été regardé par quelque 15 millions de téléspectateurs. Il constituait l'une des dernières chances du leader du SPD de faire décoller sa campagne électorale. A trois semaines des élections, l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel est passée sous la barre des 40% d'intentions de vote, à 39%, selon un sondage Emnid publié hier , mais le recul simultané du SPD ne remet pas en cause l'avantage de la coalition au pouvoir. Avec les libéraux du FDP mesurés à 6% dans les intentions de vote, la coalition d'Angela Merkel est créditée d'un score de 45%, contre 44% pour l'ensemble des partis de gauche. --- TOKYO - Le Premier ministre japonais, Shinzo Abe, s'est engagé aujourd'hui à ce que son gouvernement prenne rapidement des mesures pour assainir la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, sur fond de doutes grandissants concernant la capacité de l'opérateur Tepco à faire face à la situation. Tepco (Tokyo Electric Power) 9501.T a annoncé dimanche que le niveau de radioactivité relevé dans un réservoir contenant de l'eau contaminée à était 18 fois supérieur à celui mesuré dix jours plus tôt. --- NEW YORK - Les conseils d'administration de Verizon Communications et de Vodafone Group devaient se réunir ce week-end pour se prononcer sur le rachat par l'opérateur américain Verizon de ses parts dans Verizon Wireless, sa filiale commune avec Vodafone, et un accord pourrait être annoncé dès ce lundi, a-t-on appris auprès de diverses sources. 

 

10:46 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.