14/08/2013

bonjour....inchangé à 11h14

 

Les analystes anticipent la fin de la récession en zone euro : Après six trimestres consécutifs de repli, le Produit intérieur brut de la zone euro devrait progresser de 0,1% ou de 0,2% au deuxième trimestre, selon les analystes. S'il est prématuré de parler d'une véritable reprise, la hausse du PIB signera tout du moins la fin de la récession pour la zone euro. La croissance devrait ensuite s'accélérer au troisième trimestre.

La fin de la récession en France, c'est maintenant : Soutenu par une hausse des exportations et un rebond de la consommation des ménages, la croissance économique a avancé de 0,5% au deuxième trimestre selon l'Insee, une progression nettement plus vigoureuse que prévu, et qui signe par ailleurs la fin de la récession dans l'hexagone.

La production industrielle rebondit nettement en zone euro : En hausse de 0,7% en juin, la production industrielle a enregistré au deuxième trimestre sa plus forte hausse depuis plus de deux ans et demi, un signe sortie de récession pour l'union monétaire. La hausse de la production industrielle dans la zone euro est toutefois principalement due au rebond observé en Allemagne, l'activité dans la plupart des autres pays de la région, dont la France, ayant reculé.

L'indice ZEW bondit en Allemagne pour revenir au plus haut depuis mars: L'indicateur avancé qui reflète les perspectives économiques des investisseurs allemands a grimpé en flèche pour culminer à 42 contre 36,3 en juillet, dépassant de loin les attentes des analystes, signe que le pire de la récession en zone euro pourrait être passé.

Le CAC aux portes des 4100 points : L'indice parisien a clôturé au plus haut de la séance et de l'année mais échoue à franchir les 4100 points en terminant à 4092 points (+0,51%) . Porté par un indice ZEW meilleur que prévu en Allemagne et par une hausse de 0,7% de la production industrielle, le marché devrait s'attaquer à la barre des 4100 dès les premiers échanges.

Légère hausse des ventes aux détails en juillet : Les ventes de détail aux Etats-Unis ont crû de 0,2% seulement en juillet après une hausse de 0,6% en juin, signe que les consommateurs américains ont ralenti leurs dépenses après un printemps marqué par une croissance qui reste modeste.

Après Dell, Carl Icahn entre au capital d'Apple : Le célèbre investisseur, connu pour ses opérations boursières hostiles a annoncé une «forte» participation et réclamerait plus de rachats d'actions. D'après le Wall Street Journal, , l'investissement serait de l'ordre du milliard de dollars, ce qui sur la base de la capitalisation boursière du groupe avant l'annonce de l'investisseur, représenterait quelque 0,2% du capital. L'annonce a fait bondir l'action Apple de 4,75% hier soir, à 489,57 dollar

Les stocks des entreprises aux Etats-Unis sont restés stables : Ressortis stables en juin, les stocks sont légèrement inférieurs aux prévisions des économistes, qui s'attendaient à une modeste progression de 0,1%.


11:16 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.