13/08/2013

HELLO....marchés inchangés à 12h52

 

L'économie chinoise envoie un signal positif : Après les récentes inquiétudes concernant le ralentissement de la croissance en Chine, les investisseurs ont été rassurés par la publication d'une production industrielle supérieure aux prévisions au mois de juillet. En hausse de 9,7% sur un an, la production industrielle a connu sa plus forte augmentation depuis le mois de février.

La croissance ralentit au Japon : Douche froide pour les investisseurs qui ont pris acte du ralentissement de la croissance économique japonaise à +0,6% au deuxième trimestre, après un rythme de +0,9% au premier. Une croissance largement inférieure aux prévisions, le consensus tablant sur une hausse du PIB de 1%.

La récession s'atténue en Grèce : L'économie de la Grèce s'est contractée de 4,6% au deuxième trimestre 2013 après une contraction de 5,6% au premier trimestre. Après six années de récession, le ralentissement de la contraction du PIB semble corroborer les anticipations d'un retour à la croissance en 2014.

Le ministère des Finances allemands s'oppose à un nouvel allègement de la dette grecque : A moins de six semaines des élections législatives en Allemagne, un porte-parole du ministère des Finances a déclaré à la presse qu'une "seconde décote sur la dette du pays était hors de question". Alors que la Bundesbank estime qu'Athènes aura besoin d'un nouveau plan de sauvetage au début 2014 au plus tard, le ministère des finances a exprimé sa confiance dans la capacité de la Grèce à surmonter ses difficultés.

La Chine en passe de devenir le premier importateur mondial de pétrole : La Chine, dont les besoins en énergie augmentent sans cesse, va cette année doubler les Etats-Unis pour devenir le premier importateur net de pétrole du monde, selon une projection de l'Agence américaine d'information sur l'Energie

Ayrault visite un chantier pour parler retraites et pénibilité : Le premier ministre s'est rendu aux aurores matin sur un chantier du futur tramway T6 Châtillon-Viroflay, où il a confirmé l'intérêt porté par le gouvernement à la proposition d'un compte-épargne lié à la pénibilité dans la perspective de la future réforme des retraites

Le déficit budgétaire américain tombe au plus bas depuis 5 ans : Les Etats-Unis enregistrent depuis le début de l'exercice fiscal des recettes record à la faveur des hausses d'impôts et de l'amélioration de l'économie, et sont en passe d'afficher leur plus faible déficit budgétaire depuis cinq ans. Au final, le déficit budgétaire ressort à 607,42 milliards de dollars, soit une diminution de 38% par rapport à l'année dernière sur la même période.


La fin de BlackBerry ? : Le conseil d'administration de BlackBerry (BBRY) a annoncé la création d'un comité spécial chargé d'étudier l'ensemble des options stratégiques du fabricant canadien de téléphones mobiles, parmi lesquelles la formation de coentreprises ou de partenariats, voire même une vente pure et simple de la société. Le groupe canadien a en effet vu sa part de marché s'effondrer, passant d'environ 50% en 2009 à moins de 3% aujourd'hui.

 

La Bourse de Paris évoluait dans le vert (+0,33%) et à ses sommets annuels mardi à la mi-journée après une volée de bons indicateurs en Europe.

A 11h49 (09H49 GMT), l'indice CAC 40 prenait 13,31 points à 4.084,99 points dans un volume d'échanges de 631 millions d'euros. Un peu plus tôt l'indice a inscrit un nouveau record annuel à 4.091,64 points, soit son meilleur niveau depuis début mai 2011.

La veille, l'indice parisien avait terminé en recul de 0,12% à 4.071,68 points.

La séance sur le marché parisien était dynamisée par l'amélioration de la production industrielle en juin en zone euro, en progression de 0,7% (contre -0,2% le mois précédent) et la hausse plus forte que prévu du moral des investisseurs allemands en août, à 42 points (contre 36,3 en juillet), selon le baromètre Zew.

Le consensus d'analystes réuni par l'agence Dow Jones Newswires tablait sur un indice à 40 points.

"La production industrielle en zone euro et l'indice allemand Zew apportent de nouvelles preuves que la zone euro a émergé de la récession", a estimé Ben May, un économiste de Capital Economics.

Pour Chris Weston, un analyste d'IG, "une nouvelle embellie dans les indicateurs en Europe" constitue "un catalyseur clé" sur les marchés européens.

Les dernières publications "montrent que la récession touche probablement à sa fin en zone euro" a également jugé Peter Vanden Houte, un analyste du bancassureur ING. Toutefois, a-t-il ajouté, "la situation étant toujours délicate" pour les pays les plus fragiles de la zone euro, "une reprise de faible ampleur est sans doute le maximum que nous pouvons espérer".

Les investisseurs devraient maintenant surveiller dans l'après-midi les ventes de détail en juillet aux Etats-Unis.

"Aux Etats-Unis, la santé de la première économie mondiale est de retour à l'agenda avec la publication des ventes au détail" en juillet, a souligné Michael Hewson, un analyste de CMC Markets, avec "un petit ralentissement attendu à 0,3% contre 0,4% en juin". "Ce ralentissement, bien qu'attendu, constituerait une déception", a-t-il jugé.

"Les ventes au détail s?annoncent mitigées sur le mois de juillet et en net ralentissement par rapport au mois de juin", a jugé Christian Parisot, un analyste de Aurel BGC.

Concernant la question qui agite les marchés depuis le début de l'été, le calendrier de réduction de la politique d'assouplissement de la Réserve fédérale des Etats-Unis, le président de la Fed d'Atlanta, Dennis Lockhart, doit prononcer un discours sur les prévisions économiques dans la soirée.

Mais, a rappelé M. Weston, "nous l'avons déjà entendu plaider en faveur d'une réduction dès septembre".

Du côté des valeurs, Société Générale reculait de 0,90% à 35,28 euros, enregistrant la plus forte baisse du CAC 40, affectée par la cession par l'assureur mutualiste Groupama, du solde de sa participation dans la banque française, pour un total de 517 millions d'euros.

Thales gagnait 0,53% à 39,77 euros après le choix porté par le Brésil sur sa filiale avec Finmeccanica, Thales Alenia Space (TAS), pour développer son programme spatial.

Le numéro un mondial des données sur le marché de l'art, Artprice, progressait de 1,79% à 21,09 euros, bénéficiant du lancement annoncé mardi d'une application destinée à faciliter les achats des clients du distributeur en ligne américain Amazon, qui vient d'inaugurer une plateforme consacrée au marché de l'art.

Alstom (+2,27% à 26,81 euros), Carrefour (+2,05% à 24,19 euros) et Solvay (+2,03% à 110,35 euros) caracolaient en tête de l'indice CAC 40.

 

12:54 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.