01/08/2013

CHALEUR AU PROGRAMME..Marchés soutenus.

 

La croissance américaine progresse plus que prévu : La première estimation de la croissance du deuxième trimestre dépasse de loin les attentes avec une augmentation de 1,7% du PIB là où le consensus tablait sur une hausse de 0,9% seulement. En revanche, le révisé du premier trimestre a de quoi décevoir. En effet, le PIB n'a progressé que de 1,1% au cours du premier trimestre alors que la précédente estimation faisait état d'une hausse de 1,7%.

Bonne surprise du côté de l'enquête ADP : Les entreprises du secteur privé aux Etats-Unis ont créé 200 000 emplois en juillet aux Etats-Unis . Un rythme de créations d'emploi meilleur que prévu puisque le consensus tablait sur 180 000 créations de postes.

La consommation des ménages en France se contracte : Attendu stable, la consommation a reculé de 0,8% en juin sur un an. En revanche sur l'ensemble du deuxième trimestre, la consommation a progressé de 0,4% par rapport au premier trimestre, "la hausse des dépenses en biens durables et énergie (compensant) le repli des achats alimentaires", a précisé l'Insee.

Le taux de chômage reste stable en zone euro : Le taux de chômage s'est inscrit à 12,1% en juin pour la zone euro, alors que le consensus tablait sur une légère hausse à 12,2%. D'après Eurostat, quelque 19,27 millions de personnes étaient sans emploi dans la zone euro au mois de juin, contre 19,29 millions en mai, ce qui constitue le premier recul depuis avril 2011

La BCE ne devrait pas bouger : Le président de la BCE Mario Draghi, qui parle aujourd'hui à 12h30 devrait laisser en l'état ses mesures de soutien à la zone euro. Aucune nouvelle mesure n'est attendue alors que plusieurs indicateurs ont laissé entrevoir une amélioration pour la zone euro

Facebook au dessus de son cours d'introduction: L'action est repassée hier en séance au-dessus de son cours d'introduction. Introduit à 38 dollars sur le Nasdaq le 18 mai 2012, Facebook avait subi une longue chute pour atteindre un plus bas à 17.73 euros en Septembre. Mais le réseau social s'est redressé depuis, annonçant des résultats meilleurs que prévu au troisième trimestre 2012 et a su se montrer convainquant sur son virage vers le mobile.

Ne m'appelez plus EADS : Treize ans après sa création, EADS abandonne son nom pour se rebaptiser Airbus, sa marque la plus connue. Le groupe a par ailleurs publié de solides résultats semestriels dont un résultat net qui a grimpé à 759 millions d'euros contre 579 millions d'euros à la même période de l'exercice précédent.

La banque rouge et noire endosse les lunettes roses : la Société Générale a largement dépassé les attentes au second trimestre 2013 en publiant un produit net bancaire de 6,233 milliards d'euros pour le compte de son second trimestre 2013, et un bénéfice net part du groupe qui bondit de près de 40% à 1,117 milliard d'euros.

ArecelorMittal publie des comptes en plomb : L'aciériste a averti ce matin sur ses résultats après avoir achevé le second trimestre 2013 sur un chiffre d'affaires de 20,197 milliards de dollars, pour un EBITDA de 1,7 milliard de dollars et accusé une perte nette de -780 millions de dollars.


11:30 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.