23/07/2013

BONJOUR....MIDI 15..marchés positifs. ...IT'S A BOY !!!!

 

C'EST UN GARÇON !
C'était finalement la seule nouvelle importante pour le monde. On a attendu, attendu, mais Kate a accouché! Quel bonheur pour l'Angleterre, pour les magazines people et pour les marchés puisque la livre sterling s'est envolée hier, dépassant même les 1.54 dollars. Quel bonheur.

 

LA BOURSE CHINOISE
a flambé ce matin. Il semble que le gouvernement ait fixé un nouveau plancher de croissance pour sa nouvelle politique: 7%. Pas en dessous. Cela a rassuré les investisseurs qui craignaient un décrochage trop violent de l'économie chinoise.

 

MAC DO
est souvent le meilleur indicateur de la situation économique mondiale. Et Mac do a annoncé des résultats décevants et des perspectives moins favorables compte tenu d'un "contexte économique ralenti". Pour la peine, je vais me faire un Big Mac à midi, avec une grande frite.

 

L'OR REBONDIT
après sa dégringolade des dernières semaines. Après s'être effondré en ligne droite de son record au dessus de 1900 dollars à moins de 1200, le voilà au dessus des 1300 dollars. Ce n'est pas un retournement de tendance, juste une réaction technique.

 

LE CAUCHEMAR EUROPÉEN
92.2% du PIB. C'est le niveau de la dette de la zone euro pour le premier trimestre 2013. On est bien loin des 60% de Maastricht. Et la situation se détériore chaque mois un peu plus. La dette a augmenté de 450 milliards d'euros en moins d'un an!! Merci à la Grèce et ses 160% du PIB, à l'Italie et ses 130%, le Portugal et ses 127% et l'Irlande et ses 125%. En France aussi, ça dérape. Il va falloir un jour qu'on procède à une restructuration de la dette avec un abandon d'une partie de la dette. A la Grecque.

 

FAUT IL EN RIRE OU EN PLEURER?
Montebourg fait la promotion d'un logiciel "Colbert 2.0." qui permet aux PME et ETI d'évaluer l'intérêt de se relocaliser en France. Pas besoin d'un logiciel. Un crayon et un bout de papier suffisent pour savoir que nous ne sommes pas compétitifs. Pathétique.

 

LES FRÈRES ENNEMIS
de la téléphonie s'allient. Par nécessité. Bouygues et SFR sont entrés en négociations exclusives pour une mise en commun de leurs infrastructures mobiles. Cela permettra aux deux opérateurs d'offrir la qualité de couverture d'Orange à moindre coût. Décidément ce secteur est en plein tremblement de terre.

 

L'ACTIVISME PAIE
Le fonds Third Point de Dan Loeb a annoncé hier qu'il vendait sa participation dans Yahoo après avoir doublé la mise. Il était entré dans Yahoo pour secouer ce groupe endormi. Il a notamment poussé au changement de direction et à l'arrivée de Marissa Mayer. L'activisme paie.

 

LE SCOOP DU JOUR
Un ancien membre du groupe veut relancer les Poppys!!" Non, non rien n'a changé..."

 

LE TITRE DU JOUR
dans le parisien à propos de l'émission "Qui sera le prochain grand patissier?". "Etre le meilleur pâtissier, ce n'est pas du gâteau". J'aurais pu la faire...

 

TOUJOURS PLUS GRAND
Apple envisagerait de faire des écrans plus grands pour ses I phone et ses I pad. On va finir par s'y perdre entre le mini, les maxi, les normaux

et maintenant...VIVENDI....

 

Vivendi : le dividende d'Activision Blizzard sur la table des négociations

Points valeurs 22/07/2013 à 11h25
Vivendi poursuit sa mue. Le conseil de surveillance devra se prononcer ce lundi sur son projet de récupérer trois milliards de dollars de sa filiale de jeux-vidéo Activision Blizzard à travers un dividende exceptionnel, selon Dow Jones, qui cite des sources proches du dossier, selon la formule consacrée.
Début juillet, le ‘Financial Times’ avait révélé que le conglomérat lorgnerait sur le copieux matelas financier de sa division de jeux vidéo Activision Blizzard. C’est en effet la solution qui s’offre à Vivendi, contraint de revoir ses plans après avoir échoué à céder sa participation de 61% dans cette activité. Le quotidien financier avait indiqué que Vivendi n’aura plus besoin de l’aval des administrateurs d’Activision Blizzard pour exiger le versement de dividendes plus élevés de la part de sa filiale. Ainsi, ce changement de règles du jeu, pourrait d’après le ‘FT’, donner à Vivendi un atout important dans de futures négociations.

Pour rappel, Vivendi se traine une lourde dette nette de 13,4 milliards d’euros. Et pour la réduire la plus rapidement possible, le conglomérat procède à la revue de ses actifs depuis une bonne année déjà, avec le double objectif de se concentrer sur les médias. Le groupe allège donc la barque en voulant céder ses activités télécom. L’échec de la cession de GVT fait déjà suite aux discussions avortées avec le câblo-opérateur français Numéricable qui, lui, convoitait SFR. Et pourtant, la direction de Vivendi martèle régulièrement que SFR n’était pas à vendre…Pour le moment, seul Maroc-Telecom est sur le point d’être vendu… Etilasat un opérateur de télécoms d'Abou Dhabi est en effet candidat à la reprise des 53% que détient Vivendi dans Maroc Telecom. Toujours selon l’agence ‘Dow Jones’, cette opération sera à l’ordre du jour des discussions du conseil de surveillance de Vivendi.
L'Avis de MonFinancier Malgré une conjoncture très difficile, les filiales de Vivendi « mettent en œuvre les mesures d'adaptation nécessaires ». Le conglomérat engage en effet une revue stratégique de ses activités depuis plusieurs mois…La physionomie de Vivendi va être ainsi radicalement changée avec le recentrage du conglomérat sur son pôle médias et ses activités en France… Cette nouvelle redistribution des cartes et l’arrivée de Bolloré dans le capital de Vivendi pourraient redonner un nouveau souffle à un titre qui souffre d'une grosse décote par rapport à son actif net. Les ratios de valorisation sont encore attractifs, avec un PER 2013 estimé à 10 fois les bénéfices… Nous avons fait un conseil d'achat sur Vivendi. Pour le retrouver cliquer < a href="http://www.monfinancier.com/bourse/conseils-boursiers-c7/valeurs-cac-40-r91/vivendi-177.html">ici Positif

 

12:20 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.