12/07/2013

BONJOUR LES AMIS ....IL EST MIDI,ON RESTE BIEN.

 

LE FASCINANT COME BACK AMÉRICAIN
Pluie de records hier sur les indices boursiers Américains. Le Nasdaq avec un nouveau plus haut depuis octobre 2000 et le Dow Jones et le S&P 500 qui terminent à un niveau historique de clotûre. On sent un étonnant enthousiasme des investisseurs américains et internationaux sur les marchés mais aussi l'économie Américaine. Malgré les perspectives d'arrêt de la planche à billets.

 

EST CE LE GRAND RETOUR DES ETATS UNIS ?
Je ne sais pas. Mais c'est la conviction des marchés. Sans aucun doute. Les Etats Unis ont effacé la crise boursière et on sent une volonté générale de croire que même si la croissance sera juste bonne en 2013, elle sera formidable en 2014. Une nouvelle fois, un consensus fort se dégage.

 

LE BRÉSIL QUI PLEURE
Journée de grève nationale, Dilma Rousseff au plus bas de sa popularité, croissance en berne, inflation en hausse et hier une nouvelle hausse des taux d'intérêt à 8.5% (!!) pour tenter de freiner la chute de la monnaie. Lula, reviens, ils sont devenus fous.

 

SINGAPOUR QUI RIT
J'ai vérifié le chiffre car je pensais qu'il y avait une erreur. La croissance au dernier trimestre à Singapour était, en base annuelle, de ... 15%. 15% Ce n'est pas une blague. Et le chômage est au plus bas. En fait il n'y a pas de chômage.

 

COMPLÉTEMENT DINGUE
200 milliards de dollars!! C'est le montant que le Qatar va investir pour le mondial 2022 de foot. On se demande si ce pays (est ce un vrai pays?) a des limites et s'il ne finira pas par exploser un jour en vol à trop faire le malin.

 

L'EXODE CONTINUE
C'est le patron de Kering (ex PPR) qui part à Londres. Officiellement pour des "raisons personnelles". La fiscalité est une bonne raison personnelle. Vive la taxe sur les salaires à 75%.

 

LAISSEZ GOUVERNER LA COUR DES COMPTES
C'est finalement le seul organisme qui dit la vérité sur les chiffres, et donne les bons conseils. La Cour des Comptes s'attaque maintenant au délire des superpositions dans l'organisation territoriale de l'Etat et au gaspillage monstrueux qui en découle. Il y a, hors enseignement, 900 000 personnes qui travaillent dans les régions pour un résultat inefficace. Qu'on vende des régions au Qatar.

 

CE SOIR UNE EMISSION TRES SPECIALE
sur BFM Business à 19h15 et 23h. Un "C'est votre argent" spécial stratégie de placement avec des grands gérants et Alain Bokobza le stratégiste de la Société Générale. Le patron du jour: Thierry Giami qui dirige l'observatoire des Entreprises et a lancé le grand fonds obligataire d'un milliard pour les ETI. A ne pas manquer.

 

UN FONDS RIEN QUE POUR VOUS
On vous le dit et on vous le répète. Le fonds MonFinancier Epargne, un fonds à faible volatilité, est en hausse de 4.15%* depuis son lancement il y a un peu plus de 2 mois, et se classe1er sur 227 fonds dans sa catégorie sur la période**. Vous pouvez y souscrire chez votre intermédiaire financier habituel avec zéro droit d'entrée jusqu'à la fin du mois d'Août. Si vous continuez à laisser dormir votre argent à zéro pour cent sur un livret A, ce sera vraiment de votre faute.

 

LES SUISSES BALANCENT
Un groupe de grandes banques Suisses a décidé de balancer toute l'information demandée aux Etats Unis sur les évadés fiscaux. Un beau pays la Suisse.

 

LE PETROLE ENTRE DEUX FEUX
La production mondiale de pétrole va augmenter. Mais la demande aussi. Et les risques géopolitiques aussi. C'est la conclusion du rapport de l'Agence Internationale de l'Energie. On est bien avancés avec ça.

 

INVESTISSEZ DANS DES MACHINES A ECRIRE
Les services de renseignements russes ont décidé de repasser à la machine à écrire. L'informatique n'offre plus aucune sécurité selon eux. A quand le retour des pigeons voyageurs?

 

COMMENT RELANCER L'AUTOMOBILE EN FRANCE?
d'un côté on se plaint de voir les constructeurs Français s'effondrer en France et fermer des usines, de l'autre on asphyxie l'automobile dans les grandes villes et maintenant le mini Sarko de l'intérieur veut baisser les vitesses autorisées à 120 sur l'autoroute, 80 sur les nationales, 70 sur le périph et 30 en villes.
En Allemagne la vitesse n'est pas limitée sur les autoroutes et les entreprises ont des incitations fiscales pour des véhicules de société même de luxe. Et l'automobile cartonne... Mais, comme toujours, c'est nous qui avons raison.

 

FAITES L'AMOUR !!
Selon l'étude publiée par l'Hôpital Royal d'Edimbourg, on peut rajeunir! Si on fait trois fois l'amour par semaine, on fait 7 à 12 ans de moins en apparence. C'est énooooorme! Et si on fait l'amour tous les jours, c'est Benjamin Button !

 

(CercleFinance.com) - Les marchés européens poursuivent sur leur dynamique de la veille, dans le sillage des records affichés par les indices new-yorkais après le discours de Ben Bernanke en faveur du maintien d'injections monétaires abondantes.

Madrid dévisse de 1,1% et Milan cède 0,2% ce matin, mais Paris et Bruxelles grappillent 0,1%, Lisbonne 0,2%, Londres 0,3%, Zurich gagne 0,5%, Amsterdam 0,6% et Francfort progresse de plus de 0,8%.

Jeudi, le Dow Jones a pris 1,1% pour inscrire sa meilleure clôture de son histoire à 15.461 points. Le Nasdaq a bondi de 1,6%, pulvérisant son précédent zénith annuel des 3.560 points pour terminer à 3.578 points, au plus haut depuis le 29 septembre 2000.

'Les propos de Ben Bernanke laissant entendre que la Réserve fédérale devrait poursuivre encore un moment sa politique monétaire ultra-accommodante ont permis de rassurer les investisseurs', explique un analyste de Saxo Banque.

'En effet, le taux de chômage de 7,6% et le taux d'inflation loin de l'objectif de 2% de la Fed laissent présager que le programme de rachats d'actifs et les injections de liquidités dans le système financier devraient se poursuivre un 'long' moment', poursuit-il.

L'analyste pointe d'ailleurs des chiffres toujours mitigés pour la première économie mondiale: les nouvelles demandes d'allocation chômage ont ainsi augmenté à 360.000 la semaine dernière, contre un consensus inférieur à 340.000.

Cet après-midi, l'attention des investisseurs se focalisera sur la publication des résultats trimestriels des banques JPMorgan et Wells Fargo, ainsi que sur les prix à la production industrielle et l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan.

De ce côté de l'Atlantique, on notera que l'inflation en Espagne s'est accélérée de 0,3 point au mois de juin, à 2,1% en rythme annuel, et que la production industrielle de la zone euro s'est tassée de 0,3% en mai par rapport à avril.

A Londres, Invensys s'envole de 14,6% à 504 pence, le groupe britannique d'ingénierie ayant confirmé être en discussion en vue d'être racheté par le Français Schneider Electric, dont le titre dévisse de 3,6% à 56 euros à Paris.

A Francfort, RWE gagne 0,9% à 22,7 euros, alors que le Qatar s'intéresserait à RWE Dea, la filiale d'exploration et de production de pétrole et de gaz du groupe allemand, d'après un article du Wall Street Journal.

Swatch Group cède 1,6% à 547 francs suisses et figure parmi les quelques baisses du SMI de Zurich, pénalisée par une décision de la Comco défavorable à l'horloger sur le dossier de la livraison de composants pour montres à ses concurrents.

12:00 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.