24/06/2013

BONJOUR...9H40

de CBC...

En direct des Marchés
 
 
 
 
 
Salle des marchés, le lundi 24 juin 2013
 
 
Madame, Monsieur
,
 
Le rendement du treasury 10 ans s’est littéralement envolé avec un niveau de
2.60 % ce matin. Lundi passé, ce rendement était à 2.14 %.
 
Clairement, la décision de la FED continue d’en étonner plus d’un,
 
alors qu’elle était prévisible. Mais le fait d’avoir donné un timing  assez précis et que la fin du programme soit anticipée pour la mI 2014 a laissé des traces et devrait encore peser sur
les marchés boursiers ces prochains jours. Cette hausse assez vertigineuse des taux a provoqué une remontée assez logique du dollar. Ce dernier est ainsi passé de 1.3230 à 1.31  par rapport à l’euro
. Mais il faut dire aussi que la zone euro cumule, à nouveau, les ennuis. D’abord
,
 
l’incapacité des ministres des Finances à se mettre d’accord sur le régime à appliquer
en cas de faillite d’une banque. Le différend étant une nouvelle fois entre la France et
l’Allemagne. Le dossier grec revient à l’avant-plan avec
 
des dissensions entre le FMI etl’UE. Et ne parlons pas de la position plus qu’instable du gouvernement. En Italie, les ennuis judiciaires de Berlusconi pourraient venir déstabiliser le gouvernement. La France continue de s’en prendre à Barroso et l’accuse, par la voix d’Arnaud Montebourg, de favoriser ou d’entrainer la montée du populisme de droite. Et les
propos sont inimaginables « je crois que la principale cause de la montée du Front
national est liée à la façon dont l’UE exerce aujourd’hui une pression considérable sur
des gouvernements démocratiquement élus » a-il déclaré. Car autre point
d’inquiétude dans la zone euro, quand le FN réalise un score de 46.24 % contre le
candidat de l’UMP qui fait 53.76 % avec le vote des socialistes dans le Lot-et-Garonne
cela donne froid dans le dos.
 
Si la tension est un peu retombée sur les devises, par contre la baisse des prix des
matières premières se poursuit avec un nouveau recul de l’or. Ce recul des matières
premières doit sa raison aussi bien à la décision de la FED que la situation en Chine.
En plus des craintes liées à une croissance moindre qu’escomptée,
la Chine est aux prises pour le moment à un assèchement de liquidités qui a entrainé une hausse du taux des prêts au jour le jour jusqu’à 25 %.
 
Cette hausse a été provoquée par une volonté de la banque centrale chinoise qui a limité ses injections de liquidité pour éviter les envolées de crédit de façon inconsidérée.
 
Un indice important pour commencer la semaine sera l’indice IFO en Allemagne qui
devrait légèrement progresser et donc confirmer que l’économie allemande maintient le
cap.
BONNE JOURNEE...Claude.
 

09:48 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.