18/06/2013

BONJOUR LES AMIS...JAPON -0.2%....

La Bourse de Paris attendue en baisse, suspendue à la décision de la Fed:

La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse mardi, dans un marché qui s'annonce une nouvelle fois fébrile, suspendu à l'issue de la réunion de la banque centrale américaine, qui s'ouvre dans l'après-midi et dont les conclusions seront connues mercredi.

Une quarantaine de minutes avant l'ouverture, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 cédait 0,26%.

Lundi, la cote parisienne a terminé sur une progression de 1,54%, alignant ainsi trois séances consécutives de hausse. Quelques heures plus tard, Wall Street a fini dans le vert: le Dow Jones a gagné 0,73% et le Nasdaq 0,83%.

Ce mardi, Tokyo a terminé la séance sur une modeste hausse de 0,20%.

"La nervosité gagne du terrain et est perceptible sur toutes les places boursières dans le monde" avant la réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine, souligne le courtier CMCMarket, faisant référence à "de nombreuses spéculations et rumeurs qui alimentent les salles de marchés et créent une forte volatilité sur les indices".

Tant que le président de la Fed Ben Bernanke "ne sera pas assis pour répondre aux questions" lors de sa conférence de presse finale mercredi soir, la fébrilité perdurera, fait remarquer le courtier IGMarket.

Les boursiers attendent d'avoir des éclaircissement sur la stratégie de la Fed et de savoir si la banque va prolonger son programme de rachats d'actifs qui a contribué à la hausse des bourses ces derniers mois.

Les avis sont partagés et ces tout derniers jours les marchés semblaient penser que la Fed ne modifiera pas sa politique monétaire.

Dans ce contexte incertain, "les investisseurs vont faire preuve d'une extrême prudence aujourd'hui et se focaliser sur quelques données macroéconomiques en Europe", a indiqué CMC Market.

Au premier rang d'entre elles, le baromètre Zew de la confiance des milieux financiers en Allemagne qui doit être publié dans la matinée. Les investisseurs s'intéresseront également au chiffre d'inflation pour mai au Royaume-Uni. Ils surveilleront aussi l'inflation pour mai aux Etats-Unis et la statistique sur les mises en chantier de logement sur mai.

Le Sommet du G8 en Irlande du nord passe relativement inaperçu pour les marchés. Mardi sera le dernier jour de ce Sommet avec notamment des discussions sur l'évasion fiscale et une conférence de presse.

VALEURS A SUIVRE

Les immatriculations de PSA PEUGEOT CITROEN en Europe ont chuté de 13,2% en mai et celles de RENAULT ont fléchi de 10%.

EADS - sa filiale Airbus a enregistré plusieurs commandes aux premiers jours du Salon du Bourget dont 20 superjumbos A380, passée par le loueur Doric pour 8 milliards de dollars (prix catalogue) et un accord préliminaire avec EasyJet pour 135 appareils pour 8,9 milliards d'euros.

VIVENDI pousse FRANCE TELECOM/ORANGE à se joindre à la négociation sur la vente de sa filiale Maroc Télécom, pour sortir de son tête à tête avec l'opérateur émirati Etisalat, affirme mardi le quotidien économique Wall Street Journal.

INGENICO a chiffré à 5 millions d'euros l'impact sur sa rentabilité du dépôt de bilan d'un de ses clients dans le cadre de ses activités en Allemagne, soit un montant bien moindre que redouté initialement.

AIR LIQUIDE a annoncé qu'il allait investir environ 230 millions de dollars aux Etats-Unis, où il vient de signer un nouveau contrat de fourniture au groupe américain de raffinage et pétrochimie LyondellBasell.

PPR/KERING - sa filiale la FNAC va gagner son indépendance mardi lors de l'assemblée générale du groupe, et entrer en Bourse jeudi.

FRANCE TELECOM/ORANGE - Le conseil d'administration d'Orange a maintenu à la tête de l'opérateur Stéphane Richard, malgré sa mise en examen la semaine passée dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais.

09:02 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.