02/04/2013

BONJOUR...9H38.

de MONFINANCIER..

 

LA CHASSE AUX FRANÇAIS AISÉS...

Au détour des discours et des rapports sur les taxations, on commence petit à petit à découvrir ce que le gouvernement considère comme les Français aisés, cibles d'un harcèlement fiscal qui ne fait que commencer. Les patrons, même de PME, les retraités, et maintenant les familles qui gagnent plus de 5000 euros par mois avec deux enfants... Au moins on sait à quoi s'en tenir.

 

LA BAISSE DES ALLOCATIONS FAMILIALES
Ce débat a au moins un avantage. Il permet de se rendre compte précisément de ce que le gouvernement considère comme une famille "aisée". Le rapport sur le sujet propose une division par deux des allocs pour les familles "aisées" avec deux enfants dont les revenus sont supérieurs à 5000 eurospar mois et par trois pour les familles "très aisées" avec deux enfants dont les revenus sont supérieurs à 5770 euros par mois.

 

LA BAISSE DES RETRAITES
a commencé hier avec une première taxe de 0.3% sur les retraites. Elle va s'accélérer avec la désindexation des retraites complémentaires, uniquement pour le privé bien sûr, on ne touche surtout pas au secteur public et elle va continuer avec la désindexation des retraites de base...toujours pour le privé.

 

LE PORTRAIT ROBOT DU BON FRANÇAIS
Au fur et à mesure des annonces d'impôts et de taxes diverses, on se rend compte qu'aux yeux de FH un Français "normal" qui doit être épargné c'est un Français qui gagne entre le SMIC et 4,000 euros par mois, et idéalement moins de 5700 euros par couple, et qui ne travaille pas dans le secteur privé.

 

L'ÉVOLUTION DU MONDE DU TRAVAIL AUX ÉTATS UNIS
On a rarement des rapports publiés aussi passionnants. Le Bureau des Statistiques de l'Emploi Américain a publié un rapport sur l'évolution depuis 2007 de 821 catégories d'emplois. Conclusion: la technologie a provoqué un effondrement des emplois de bureau ou administratifs et une hausse des emplois dans le management, l'informatique, la santé... Malheureusement pour 2 millions d'emplois perdus dans les catégories touchées, 390 000 emplois ont été créés dans les catégories en croissance. On est donc face à un problème à la fois conjoncturel certes, mais surtout structurel. A lire dans le FT.

 

LA COREE DU NORD EN GUERRE
On pensait que le fils allait faire évoluer la Corée du Nord dans la bonne direction. Mais on aurait dû se méfier en voyant sa coiffure. Le fils veut montrer qu'il est aussi barré que le père. Il menace la Corée du Nord et, accessoirement, les États-Unis d'une guerre nucléaire. La Chine va probablement le calmer rapidement.

 

UNE SEMAINE CLÉ POUR LE JAPON
Le nouveau patron de la Banque Centrale Japonaise va devoir expliquer comment il va pouvoir sortir le pays de la déflation et atteindre son objectif de 2% d'inflation. Et certains n'y croient pas... Après une hausse ininterrompue depuis la mi-décembre, le dollar yen a chuté lourdement depuis quelques jours pour passer en dessous de 93.

 

INCROYABLE ITALIE
Le Président Italien est incroyable. Malgré son âge avancé, le voilà qui prend la situation en mains et face à l'impossibilité de former un gouvernement, envisage de monter des groupes de travail sur les principales réformes structurelles, dont les réformes électorales, qui seront ensuite soumises au Parlement

 

LE FOOTBALL D'ACTUALITÉ
Entre le match PSG Barcelone et les révélations dans la presse sur le fait que la taxe de 75% qui ne touche déjà pas les artistes, ne toucherait pas les footballeurs. Les seuls riches admis en France sont les chanteurs, les acteurs et les footballeurs. Compliqué d'expliquer à ses enfants qu'il faut bien travailler à l'école...

 

CHYPRE ON S'EN FOUT ?
A peine quelques jours après le deal Chypriote qui devait provoquer un tsunami en Europe et un effet domino selon certains analystes, on ne trouve presque plus un article sur le sujet dans la presse.... Tant que nos banques ne sont pas touchées...

 

MÊME LA TURQUIE
voit sa croissance chuter du fait de la crise européenne. Une chute brutale à 2.2% pour 2012. La croissance la plus faible depuis 2009. Le miracle turc a un coup dans le nez.

 

RAS LE BOL DU FROID
Les conséquences de cet hiver qui n'en finit pas se font sentir sur l'économie. Avec des secteurs comme la restauration et le textile qui sont touchés de plein fouet. Les seuls produits qui cartonnent: les soupes, en hausse de 54% par rapport à l'année dernière et la crème de marron en hausse de 17%!!

M-1 AVANT LE LANCEMENT DE NOTRE NEWSLETTER BOURSE
Et de 3! Nous lançons dans un mois une nouvelle Newsletter, à destination des investisseurs en Bourse, qui viendra compléter notre offre en plus de la Newsletter du matin et l'édition du soir. Toutes les semaines, vous retrouvez notre tableau de bord des marchés avec les dernières convictions et conseils de nos experts, le suivi des recommandations sur les valeurs du SBF120 et plein d'autres outils pour vous aider à prendre les meilleures décisions d'investissement. En exclusivité pour les abonnés MF Privé. Ils en ont de la chance...

 

LA CHASSE AUX RETRAITÉS EST OUVERTE

Après le coup de com dévastateur post-électoral de la retraite à 60 ans, le gouvernement découvre la réalité: le système Français des retraites est en faillite. Il va s'attaquer à l'allongement de la durée des retraites, ce qui est incontournable, mais il va aussi s'acharner sur les retraités, présentés comme privilégiés, une solution facile et source d'injustice.

Le gouvernement va s'attaquer au problème des retraites.
Après le coup médiatique post électoral de l'abaissement de la retraite à 60 ans, c'est un virage à 180 degrés auquel on assiste depuis le passage de François Hollande à la télévision. Et pour cause. Compte tenu des prévisions de croissance nulle et de la hausse du chômage, le déficit de notre système de retraites est en plein dérapage. Les solutions du problème sont connues : allongement de la durée de cotisation, baisse des retraites, alignement du public sur le privé et retraite supplémentaire par capitalisation.

Pour l'instant on ne parle que d'allongement de la durée de cotisation.
Et de baisse des retraites aussi. Car avec une taxe de 0.3% qui frappe les retraités depuis hier, une taxe qui va augmenter régulièrement, une désindexation partielle des retraites par rapport à l'inflation des retraites complémentaires et bientôt des retraites de base, la baisse des retraites a commencé et elle va s'accélérer car le gouvernement considère les retraités comme des privilégiés.

Jean Marc Ayrault insiste sur le fait que l'âge légal ne sera pas relevé.
et ça c'est vraiment de l'arnaque. L'âge légal de départ à la retraite n'a aucune importance. Ce qui compte c'est la durée de cotisation. Si la durée de cotisation augmente, mais que l'âge légal reste à 62 ans, cela veut dire certes que vous avez le droit de partir à la retraite à 62 ans mais avec une retraite partielle. La chasse aux retraités a commencé.

09:39 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.