25/03/2013

BONJOUR ET BONNE SEMAINE..CHYPRE..FIN?

DE MONFINANCIER..(bien vu !!)

 

DEAL CHYPRIOTE: GUEULE DE BOIS À NICOSI...

Certains déposants vont sûrement regretter et en vouloir aux députés d'avoir refusé la première version du deal proposé, quitte à l'avoir aménagé. Si en dessous de 100,000 euros les dépôts sont garantis, au dessus ce sera un massacre avec une perte possible de 40%. En attendant, la zone euro a encore passé un obstacle, sans céder sur l'inacceptable, et en sort renforcée.

 

 

LE DEAL CHYPRIOTE
Il ne reste plus qu'une grande banque à Chypre. La Bank of Cyprus. Elle récupère tous les dépôts de moins de 100,000 euros des Chypriotes, des dépôts qui sont totalement garantis. Les autres banques sont mises de fait en faillite. Les prêteurs obligataires seront en partie "nettoyés" et les déposants qui auront plus de 100,000 euros pourront perdre jusqu'à 40% de leurs avoirs... Et le parlement Chypriote n'a pas à se prononcer car tout se fait dans le cadre d'une loi sur la restructuration des banques qui a déjà été votée.

 

LES CONSÉQUENCES POUR L'EUROPE
La zone euro a tenu et a été ferme. Les dépôts en dessous de 100,000 euros sont protégés partout en Europe mais au dessus... Et finalement c'est l'épargne des ménages qui garantit de fait les dettes des États. C'est peut être pour cela que la France bénéficie encore de taux bas car les 12,000 milliards d'épargne couvrent largement les 1800 milliards de dettes d'état.

 

ET EN ITALIE...
C'est Bersani qui va former un gouvernement si il parvient. Il va devoir pour s'en sortir accepter une alliance avec Berlusconi le temps de changer la loi électorale pour éviter le blocage que l'Italie a vécu et revivra lors d'élections qui devront probablement avoir lieu dans les mois qui viennent.

 

ON VA ENFIN SAVOIR QUI MENT
Quand il y a une manif, les organisateurs revendiquent 1 million de participants et la police 300,000. C'était encore le cas hier avec la marche anti mariage pour tous. Mais cette fois, on va connaître la vérité car la manif est restée fixe, sur place, et n'a pas défilé et on devrait avoir dans les jours qui viennent des chiffres scientifiquement déterminés. Ce sera intéressant.

 

HOLLANDE AU PLUS BAS
Il a passé ce week end un double record: le record d'impopularité en un temps rapide et le record de déficit de jours d'ensoleillement en France. Et à mon avis les deux sont liés. Et ça va continuer d'après Météo France. Il faut qu'il quitte le pays quelques semaines pour qu'on retrouve le soleil et un peu de chaleur. Les derniers jours de vrai ensoleillement ont eu lieu lors de son déplacement au Mali...

 

PARISOT NE LACHE RIEN
C'est tout simplement hallucinant. Elle n'a quasiment rien fait pendant ses deux mandats mais elle en veut un troisième contre toutes les règles du Medef. Et ce matin elle accuse ses adversaires de lui refuser le droit de se présenter de peur de l'affronter. Quelqu'un peut il lui expliquer que le Medef n'est pas la Syrie?

 

LE COME BACK DE SARKO
Cela fait des mois qu'il s'ennuie (pour dire les choses poliment). Il faut dire qu'écouter en boucle les répétitions de sa femme pour son disque démolirait même les plus solides. Et soudain le juge Gentil vient de lui donner l'occasion de s'occuper et de se lancer dans ses bagarres qu'il affectionne. On va assister à un vrai pugilat... Un beau spectacle en perspective.

 

MELENCHON, LE MARCEL DéAT DE 2013?
Déat est député socialiste de 1926 à 1928 et de 1932 à 1936. En 1933, il est exclu du parti pour ses doctrines de plus en plus autoritaristes. Il participe à la création le 5 novembre 1933 du Parti socialiste de France et devient le chef de file des néo-socialistes, fascistes. Il devient le fondateur en 1941 du Rassemblement national populaire, parti collaborationniste. Il termine sa carrière politique en 1944 comme ministre du Travail et de la Solidarité nationale dans le gouvernement de Vichy, et s'enfuit à Sigmaringen avec le dernier carré des ultra-collaborationnistes, puis en Italie. Cela vous rappelle quelqu'un ?

 

LA BATAILLE DE WALL STREET
C'est le feuilleton qui va passionner Wall Street dans les semaines qui viennent. Michael Dell a un risque de se faire piquer son groupe par le fonds Blackstone. Belle bagarre en perspective.

 

AXA PRIVATE EQUITY
Un des leaders Français du private equity devient indépendant en se détachant d'AXA. Il sera détenu à 40% par son management, le reste sera entre les mains d'investisseurs Français.

L'ETUDE DU JOUR
Dans le Parisien. "Râler, ça fait du bien et c'est bon pour la santé". On comprend mieux pourquoi l'amélioration de l'état de santé des Français est aussi spectaculaire depuis quelques mois.

 

 

LES ENSEIGNEMENTS DE LA CRISE CHYPRIOTE

Les députés Chypriotes vont regretter d'avoir refusé le premier deal avec un léger aménagement. Car si les dépôts en dessous de 100,000 euros ont été protégés par le deal de cette nuit, au dessus ce sera la débâcle avec une perte possible de 40%... Les Russes vont adorer... La bonne nouvelle c'est que l'Europe n'a pas cédé et a refusé d'être à nouveau le pigeon de service.

Quels enseignements peut on déjà tirer de cet accord de sauvetage de Chypre ?
Cet accord est un accord qui va bien au-delà de Chypre et ses 0.2% du PIB Européen. Tout d'abord il prouve que la zone euro, malgré les critiques, continue à se reconstruire au plan financier. Depuis le tournant de juillet 2012, depuis le changement radical d'attitude de la Banque centrale Européenne, chaque crise donne lieu à la redéfinition des fondements de la zone euro. Avec cet accord, on sait maintenant que la garantie des dépôts de moins de 100,000 est taboue. Mais que toucher à l'épargne en cas de crise majeure n'est plus tabou.

Les leaders européens ont semblé même prêts la semaine dernière à envisager la sortie de Chypre de la zone euro.
C'est l'autre enseignement de cette crise. L'Europe ne veut plus être le pigeon de service. Si un pays ne respecte pas les règles, elle ne cèdera plus. Et dans les mois qui viennent je peux vous assurer que des groupes de travail en Allemagne ou ailleurs vont continuer à travailler sur la façon de faire sortir un pays de la zone euro sans provoquer de tremblement de terre.

Les épargnants des autres pays doivent ils s'inquiéter pour leur argent ?
Non. Mais avec la crise de Chypre, la passerelle entre la dette d'un état et l'épargne de ses habitants a été franchie. ET cela donne raison aux investisseurs internationaux qui évaluent le risque d'un pays non pas à la dette de son état mais au solde net dette état-épargne des ménages. C'est peut être d'ailleurs ce qui explique les taux bas en France car nous avons certes 1800 milliards de dettes mais en face nous avons 12,000 milliards d'épargne des ménages dont près de 6000 milliards en épargne financière. Ce sont finalement les ménages qui garantissent la dette des Etats.

10:35 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.