13/02/2013

BONJOUR TARDIF...13H13

de Monfinancier...

 

C'EST LA FAUTE À L'EURO...

C'est sûrement ce que notre Président guerrier va trouver comme excuse pour abaisser la prévision de croissance du gouvernement de 0.8%, 0.5%, ou 0.4% et expliquer un déficit qui selon la Cour des Comptes sera supérieur à 3%. La faute à l'euro, la faute au reste du monde, la faute à Voltaire. C'est faux. L'absence de croissance est liée à l'absence de confiance des Français dans la gestion publique.

 

UNE POCHE DE CROISSANCE
Si les Français avaient l'impression que le gouvernement était prêt à se mobiliser plusieurs jours et plusieurs nuits, comme il vient de le faire sur d'autres "grandes causes nationales", sur l'emploi, les retraites, la gestion rigoureuse des dépenses publiques, ils libéreraient une partie de leur épargne pléthorique et record pour booster la croissance. L'euro n'a rien à voir là dedans.

 


COMMENT REDIGER UN COMMUNIQUE?

Grosse erreur de communication des ministres des Finances du G7 qui ont donné au marché l'impression qu'ils étaient favorables à la baisse du yen. Du coup, le dollar yen et l'euro yen se sont envolés. Et il a fallu qu'ils expliquent oralement ce qu'ils avaient écrit pour qu'on se rende compte qu'ils n'étaient pas contents en fait de la baisse du yen. Et le dollar yen a rebaissé. Vous avez suivi ? Non? Moi non plus.

 

JOUR J POUR PEUGEOT
Une entreprise privée en difficulté ne peut pas restructurer librement en France sous peine d'être accusée de licenciement boursier. Quand on voit le cours de Peugeot, l'argument est risible. Après des semaines perdues en tergiversation, le plan social devrait être accepté aujourd'hui. Mais il est déjà insuffisant.

 

FAIRE CRACHER LES MULTINATIONALES
C'est la bonne cause que défend l'OCDE. Quand on lit les taux d'imposition des grands groupes comme Amazon ou Google en Europe, et en France en particulier, on croit rêver. Et cette "fraude" fiscale légale représente plus de 1000 milliards d'euros. L'OCDE le dénonce. Il est temps d'agir non ?

 

LE FT A 125 ANS
et le fête avec une double page à conserver. Incroyable journal et incroyable réussite dans la mutation du papier vers le numérique.

 

LA REFORME BANCAIRE BIDON
C'est un pétard mouillé. Même Frédéric Oudéa patron de la Société Générale a dit "même pas mal" et déclaré que la réforme prévue ne concernerait à peine que 1% de son activité. De toutes façons, tout est déjà parti à Londres ou Singapour.

 

LE DISCOURS LEXOMIL
Soporifique. C'est ce qui ressort du discours sur l'Etat de l'Union d'Obama. Il a quand même annoncé des grands projets. Il veut faire construire 70,000 ponts avec 50 milliards de dollars et il explique que cela n'aura pas d'impact sur le déficit. Il est vraiment coooooooooooool Obama. Et Michelle est tellement cooooooooool aussi!!Elle veut que chaque américain ait un tapis de course pour combattre l'obésité.

 

PRENDS L'OSEILLE ET TIRE TOI
Arnaud Lagardère, à qui Jade coûte de plus en plus chère, veut que Vivendi distribue une partie de la cagnotte de 1.5 milliards de Canal Plus. Tonton Nono a besoin d'oseille.

 

 

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR

La France a les moyens d'atteindre les objectifs de croissance actuels. Le gouvernement va abaisser sa prévision de croissance pour 2013 de 0.8% à, probablement, 0.4% Et pourtant, les 0.8% sont atteignables. Si on libérait une partie de l'épargne des ménages qui est à un niveau record. Mais pour cela, les Français doivent avoir confiance dans la gestion de leurs finances par le gouvernement...

Révision de la croissance à la baisse et du déficit budgétaire à la hausse.
Le gouvernement va abaisser de moitié probablement son objectif de croissance pour 2013. Vers 0.4%. C'est pour cela que François Hollande nous a fait une petite sortie sur la force de l'euro depuis quelques jours. Il va s'en servir comme prétexte. Du coup, l'objectif de 3% qui était déjà inatteignable avec 0.8% de croissance est devenu encore plus irréaliste.

La Cour des comptes reproche la lenteur de la réduction des dépenses publiques.
Ce qui est très étonnant c'est le sens des priorités de ce gouvernement. Le chômage va déraper, mois après mois, au rythme de la disparition de l'industrie en France, la croissance elle souffre d'un manque total de confiance des ménages Français et pas seulement, comme on va nous l'expliquer, d'un contexte macro économique défavorable. Nous avons dès aujourd'hui, et c'est la bonne nouvelle, les moyens de relancer la croissance sans creuser notre déficit avec un plan de relance inutile.

Comment ?
En libérant une partie de l'épargne des ménages Français. Une épargne de 11,000 milliards d'euros, dont plus de 5,000 milliards d'épargne financière. Si le taux d'épargne des Français baissait des 16% actuels au niveau des 11% Allemands, cela provoquerait un vrai choc de croissance. Mais pour cela , il faudrait que les Français aient la conviction que les finances publiques sont bien gérées par des politiques qui peuvent passer plusieurs jours et plusieurs nuits au parlement pour réduire le déficit public, régler le problème des retraites et stimuler les entreprises...

 

13:17 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.