07/02/2013

bonsoir...19h40

de CBC....commentaires.

 

 

En direct des Marchés

 

Salle des marchés, le jeudi 07 février 2013

 

Madame, Monsieur,

 

On aurait prêté à Angela Merkel les propos suivants après le match France – Allemagne « aussi passionnant qu’un sommet européen et où comme pour les sommets, l’Allemagne gagne toujours ». Et de sommet européen il en est question dans quelques heures, avec un sommet sur le budget 2014-2020 avec des discussions serrées et avec une divergence de vues entre la France et l’Allemagne. Tout comme il existe une sérieuse divergence de vues entre les deux pays sur le niveau de l’euro et sa force. Et après les propos de François Hollande, le ministre allemand de l’Économie est venu rappeler avec un brin de perfidie que « l’objectif doit être d’améliorer la compétitivité et pas d’affaiblir la monnaie ». C’est donc avec une perspective de débats houleux sur le budget européen, d’affaiblissement grave de la position de Rajoy en Espagne et d’absence probable de majorité en Italie après les élections, c’est donc dans ce contexte qu’est attendue avec fébrilité la conférence de presse de Mario Draghi. Que la BCE laisse ses taux inchangés à 0.75 % ne fait pas l’ombre d’un doute, mais Mario Draghi va devoir jouer l’équilibriste pour diffuser un message pas trop négatif, ni trop positif non plus. Car il doit éviter à tout prix une envolée de l’euro, même si le niveau de l’euro n’a jamais été une préoccupation de la BCE, ni et surtout, une hausse des taux trop brutale qui viendrait tuer toute velléité de reprise. Et il devra aussi veiller de façon indirecte d’éviter de voir les taux longs italiens et espagnols repartirent à la hausse suite aux tensions propres à ces pays. Si la banque d’Angleterre va également laisser ses taux inchangés, toute l’attention sera aussi tournée vers les propos du nouveau gouverneur, le Canadien Carney, qui pourrait un peu desserrer le cordon de l’objectif d’inflation. Et comme attendu, la banque centrale de Pologne a baissé ses taux de 25 bp pour les porter à 3.75 %. Mais cette décision semble un peu précipitée et prématurée, la dernière baisse de taux datant du mois passé et n’ayant pas encore pu faire sentir ses effets. Il n’en demeure pas moins, que les banques centrales demeurent toujours au coeur du système et que sans leurs interventions répétées et intensives, la reprise ne pourrait pas se faire. Il faut cependant espérer que super Mario ne va pas s’enfermer dans ses contraintes et perdre toute possibilité d’agir.

de ING

 

NYRSTAR: No negative surprises is good news

 

FY12 key numbers (€m)

 

FY11

FY12F

FY12F

% change

Consensus

Zinc metal production (Kt)

1,125.0

1,100.0

1,084.0

-3.6%

n.a.

Zinc in concentrate production (Kt)

207.0

313.0

312.0

50.7%

n.a.

Smelting REBITDA

235.0

137.0

135.0

-42.6%

n.a.

Mining REBITDA

72.0

136.0

129.0

79.2%

n.a.

Other & Eliminations REBITDA

(42.0)

(48.0)

(48.0)

n.a.

n.a.

REBITDA

265.0

225.0

220.0

-17.0%

223.0

Reported EPS (€)

0.24

(0.33)

(0.57)

n.a.

n.a.

Net financial debt

718.0

716.0

681.0

-5.2%

711.0

DPS (€)

0.16

0.16

0.16

0.0%

0.16

Source: Company data, ING estimates, Bloomberg

 

 

 

Zinc metal production of 1,084kt from the smelters (-3.6% YoY) and zinc in concentrate production of 312kt from the mines (+50.7% YoY) were both in line with guidance and our expectations.

 

This translated into a FY12 REBITDA of €220, just below our (€225m) and Bloomberg consensus forecast of €223m. Reported EPS came in below expectations impacted by one-off impairments of non-core assets and restructuring charges.

 

Net financial debt declined 5.2% YoY to €681m, which implies a small beat on our (€716m) and consensus (€711m) forecast. Leverage remains elevated: net debt/EBITDA of 3.1x.

 

2013 mining concentrate production guidance seems in line (too slightly below) with our estimates: 300-340kt for zinc excl Talvivaara (INGF 315kt), 15-18kt lead (INGF 19kt), 12-14kt copper (INGF 12kt), 5.25-5.75m oz silver (INGF 6.4m oz) and 85-95kt gold (INGF 120kt).

 

FY12 results and FY13 production guidance seems broadly in line with expectations, and don’t contain negative surprises. The announcement of a new €50m cost savings plan by end 2014 is a positive. We expect a slight positive share price reaction today, but would not hurry to buy the shares because of the share overhang from Glencore.

Price: €4.37 Last published: target price: €4.6; recommendation: HOLD

DE monfinancier...

 

LE MAGOT DE L'ASSURANCE VIE

La bonne nouvelle c'est que l'assurance vie devrait rester une niche fiscale qui devrait échapper à l'hystérie fiscale du gouvernement. La mauvaise nouvelle c'est que tout le monde veut utiliser cet argent, ce magot, ces 1400 milliards, et les orienter vers des investissements sans vrai souci du critère de rentabilité...

 

COMMENT SAUVER L'IMMOBILIER?
En stoppant les mécanismes de défiscalisation (le Duflot est nul), et en ciblant les "méchants" propriétaires, le gouvernement a provoqué un arrêt total du secteur de la construction, un secteur fortement pourvoyeur d'emplois et de croissance. Il faut le relancer. Et la dernière bonne idée de nos apprentis sorciers est d'orienter une partie de l'assurance vie vers la construction de logements. A suivre. De très près.

 

UN SOMMET EUROPEEN SUPER CHAUD
Les 27 se retrouvent aujourd'hui, après l'échec du précédent sommet, pour se mettre d'accord sur le budget européen pour les années 2014-2020. Les Anglais sont décidés à jouer le rôle...des Anglais.

 

MEME AU FOOT
L'Allemagne a marqué deux buts contre la France. Score final : 1-2.

 

L'ENORME SCANDALE FINANCIER
Tous les jours ou presque, les amendes, les condamnations, les révélations et les rumeurs pleuvent sur les banques qui ont participé à la manipulation des taux de référence un peu partout dans le monde. RBS a été condamné à payer 390 millions de sterlings pour le Libor, Deutsche Bank est à nouveau dans la tourmente et on découvre au Japon qu'un groupe de banques a aussi trafiqué les taux. Pas terrible pour l'image de la finance qui n'avait pas besoin de ça.

 

LE CHIFFRE DU JOUR: 6500 euros
nets par mois. Selon une enquête de l'Ifop, pour les Français on est riche si on gagne plus de 6500 euros nets par mois. Ou quand on a un patrimoine net moyen supérieur à 632 180 euros. Le patrimoine net moyen des Français était de 230,000 euros par ménage en 2010. Etes vous riche? Rappelons que pour notre guerrier président, on est riche si on gagne plus de 4000 euros.

 

PETROPLUS
Aucune offre présentée n'a été considérée recevable par les administrateurs judiciaires. On attend Montebourg.

 

LE MENTEUR DU JOUR
Lakshmi Mittal: "Les restructurations sont derrière nous".

 

ON VEUT DU DELL
Les banquiers et les investisseurs veulent plus de deal Dell, des deals où on fait la chasse aux sociétés sous évaluées en bourse pour les racheter avec un gros crédit... C'est reparti pour les LBO ?

 

LE DEPART DU JOUR
Jim O Neill, le grand patron de la gestion chez Goldman Sachs s'en va. C'est lui qui avait créé le sigle "BRIC" en 2001.

 

LE SCOOP DU JOUR
Dans le FT. Les investisseurs sortent massivement des fonds de matières premières du fait de la performance médiocre ou négative depuis deux ans. Avec une question à la clé: est ce la fin du super cycle des commodities qui a commencé au début des années 2000?

 

L'HOMME DU JOUR
C'est Johnny qui démolit tout le monde dans son autobiographie qu'il n'a pas écrite. Et c'est assez drôle. "Claude François en désespoir de cause se tapait mes ex, Salvador était un vieux con, A force de passer pour un vieux con réac, Sardou l'est devenu, et "je ne me voyais pas dans le lit d'Edith Piaf". Il est marrant quand même notre Johnny.

VIVE LA CGT
Le syndicat du Livre SGLCE-CGT a empêché pendant 30 jours depuis 4 mois la sortie des quotidiens. Le réseau des marchands de journaux est au bord du gouffre, la presse écrite est déjà dans le gouffre.

BONNE SOIREE.....CLAUDE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19:56 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.