21/01/2013

BONJOUR..NY CLOSED TODAY...

MARTIN LUTHER KING DAY...

La Bourse de Paris en légère hausse dans un marché peu animé:

 

Le fronton du palais Brongniart à Paris qui hébergeait la Bourse

La Bourse de Paris évoluait en légère hausse (+0,26%) lundi matin, dans un marché peu actif en raison de l'absence de toute statistique économique en cours de séance et de la fermeture de Wall Street à l'occasion d'un jour férié.

A 09h20 (08h20 GMT), l'indice CAC 40 prenait 9,90 points à 3.751,48 points, après avoir terminé presque stable vendredi (-0,07% à 3.741,58 points).

Le marché parisien démarrait la semaine dans le vert, dans le sillage de la Bourse de New York qui s'est hissée à la veille du week-end à un niveau plus atteint depuis cinq ans.

"Le marché reste plutôt confiant, sur fond de progrès concernant le plafond de la dette (...)", relèvent les économistes de Crédit Agricole CIB.

Les républicains qui contrôlent la Chambre des représentants ont annoncé qu'ils voteraient cette semaine pour relever le plafond de la dette fédérale pour trois mois. En échange, ils exigent des démocrates, qui contrôlent le Sénat, de fortes coupes budgétaires.

"Ce début d'année est clairement positif: la Chine montre des signes de reprise, la reprise de l'immobilier américain se confirme (voire s'amplifie), les premières publications des entreprises américaines sont globalement positives et les taux longs, très volatiles, restent historiquement bas", résume le courtier Aurel BGC.

La séance de lundi s'annonce très calme puisque Wall Street restera portes closes pour le Martin Luther King Day, ce qui devrait amoindrir les volumes d'échanges sur les places boursières européennes.

Les investisseurs n'ont pas été affectés par la défaite du gouvernement régional de coalition des conservateurs (CDU) et des libéraux (FDP) de la chancelière Angela Merkel en Basse-Saxe.

Ils surveilleront par ailleurs la première réunion de 2013 des ministres des Finances de la zone euro à Bruxelles qui verra le président de l'Eurogroupe Jean-Claude Juncker passer le flambeau au Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, ministre des Finances de son pays.

Outre le sauvetage de Chypre, les ministres des Finances devront avancer dans les discussions sur les modalités de la recapitalisation directe des banques par le Mécanisme européen de stabilité (MES), le fonds de secours européen.

Euronext (CAC 40)

Copyright © 2012 AFP

DE MONFINANCIER...

 

UN OPTIMISME BÉAT MALGRÉ LA GUERRE

Après une fin d'année en fanfare, les marchés boursiers, continuent de progresser sur les chapeaux de roue. Sur un mois, l'indice parisien s'adjuge 2% quand l'Italie, le Nikkei et Shanghai bondissent tous trois de 7%. Malgré le conflit géopolitique au Mali, et les atermoiements sur le plafond de la dette aux Etats-Unis, rien ne semble entamer l'optimisme béat des marchés. Toujours pas de reversement de tendance ni même de correction sur les actifs à risque alors que le bal des publications va s'accélérer cette semaine.

 

ALGERIE
25 otages tués. 32 terroristes tués. No comment

 

TROIS MOIS
C'est le deal que proposent les Républicains. Repousser le mur de la dette de la mi février à la mi mai pour prendre le temps de parvenir à un compromis. Pas sûr qu'Obama et les démocrates acceptent...

 

OPTIMISME BEAT AU FMI
Christine Lagarde, la patronne du FMI estime que la Grèce est sur la bonne voie et qu'on n'aura pas besoin de prendre des mesures supplémentaires.

 

UN INCONNU A LA TETE DE L'EUROGROUPE
Le ministre des finances Néerlandais Jeroen Dijsselbloem dont le nom, au passage, est imprononçable, va prendre le relai de Jean-Claude Juncker pour devenir le chef de file des ministres des finances de la zone euro

 

CAMOUFLET POUR MERKEL EN BASSE-SAXE
C'était le dernier test politique avant les élections législatives de septembre 2013. Et les résultats fragilisent la chancelière. L'alliance des sociaux-démocrates (SPD) et des Verts a fait tomber la coalition de la chancelière en Basse-Saxe, le quatrième Land le plus peuplé du pays.

 

2013 : ANNEE DE LA GUERRE DES CHANGES
Tous les experts s'accordent pour dire que si la priorité en 2012 fut la dette, 2013 sera celle de la lutte pour la croissance. Et dans cette guerre où tous les coups sont permis, tout le monde va essayer de faire baisser en même temps sa monnaie pour doper sa compétitivité.

 

JAPON 1 - ZONE EURO 0 :
L'indice Nikkei s'envole de pratiquement 20% en trois mois. Un rebond alimenté par la banque centrale du Japon (BOJ) qui a décidé de dilapider la valeur du yen et s'est fixé un objectif de 2% pour sortir le Japon de la déflation. La détermination de la BOJ fonctionne puisque que le yen chute de 13% face au dollar.

 

L'EURO, LE DINDON DE LA FARCE
La devise européenne est la première victime de cette guerre des changes. Logique puisque pendant que le Japon part à l'offensive pour faire baisser sa monnaie et que la Fed injecte 85 milliards de dollars par mois pour soutenir l'économie, la BCE ne fait rien. A 1,34$, il est déjà de fait surévalué par rapport au billet vert. Aux dires des économistes, c'est la France qui a le plus à perdre dans cette guerre sans-merci.

 

LE FINANCEMENT DES START-UP EN FRANCE EST MALADE
Lever des fonds en France relève du parcours du combattant. Les montants investis l'an dernier ont chuté de 15% par rapport à l'an dernier.

 

LES FONDS MISENT SUR L'IMMOBILIER US
Les grands fonds américains se ruent sur l'immobilier résidentiel. Du fait de la chute des prix et de la hausse des demandes de location, les rendements locatifs sont attractifs. Blackstone a, par exemple, investi 2.5 milliards de dollars en un an.

 

L'OCDE ENTRE EN GUERRE
Contre les multinationales, comme Google ou Starbucks, pour ne pas les citer, qui échappent largement à la fiscalité en délocalisant leurs profits.

 

LA SUCCES STORY DU JOUR
Kim Dotcom, le sulfureux fondateur de « Megaupload », arrêté il y a un an pour avoir créé cette plateforme de téléchargement en ligne illégale, va lancer un nouveau site de téléchargement. Un million de comptes ont été crées en 24heures.

 

LA BLAGUE DU JOUR
Une étude commandée par le gouvernement Chinois conclue que les inégalités se sont réduites en Chine depuis 3 ans...

 

UNE AUTRE DIMENSION
La population en âge de travail, de 15 à 59 ans selon les normes chinoises a baissé pour la première fois. Ils sont tous de même 937 millions...

 

LE SCOOP DU JOUR
La France grelotte sous la neige en plein de mois de janvier ! Un cauchemar

L'ENIGME DE LA SEMAINE
Quel est le nom du ministre des Transports?

 

 

10:00 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.