14/12/2012

bonjour...quelle belle idée!!

Le Figaro le 13/12/2012 à 17:03

Une boulangerie vend du «pain de la veille» à prix cassés

 

L'établissement recycle les invendus d'autres boulangeries et les vend à moitié prix. Son propriétaire entend ainsi lutter contre le gaspillage alimentaire, explique-t-il.

Curieux et innovant concept que celui proposé par la boulangerie nîmoise «Au pain de la veille», qui a récemment ouvert ses portes, au coeur d'un quartier populaire de la ville du Gard. Le principe de l'établissement: ne proposer que des produits - pains, gâteaux, viennoiseries, pizzas... - fabriqués la veille. Ainsi, une baguette classique vendue à 80 ou 90 centimes dans une boulangerie traditionnelle sera proposée pour seulement 40 centimes chez «Au pain de la vieille». Le principe est le même pour tous les autres produits, qui sont vendus deux fois moins chers.

Et la boulangerie, loin de cacher d'où viennent et de quand datent ses produits, en fait même son principal atout. Le nom de l'établissement est on ne peut plus significatif, et de gros panneaux rouges où est inscrit «pain discount» ne sont pas non plus là par hasard. Le propriétaire, Sébastien Perez, est à la tête d'une vingtaine de boulangeries dans l'agglomération nîmoise. Il a décidé d'ouvrir une boulangerie dans laquelle il recyclerait tous les invendus accumulés dans ses autres établissements.

Chasse au gaspillage

Les clients sont déjà conquis. Sébastien Perez a expliqué sa démarche à France Télévisions: «Quand on sait la misère qu'il y a dans cette ville, jeter ces produits me paraissait inadmissible (...), et on a de la peine, quand on sait le travail que cela représente pour nos équipes, à jeter des produits qui sont de très bonne qualité.»

Une démarche pertinente, alors que le gaspillage alimentaire est très présent dans le monde. Selon un rapport de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (Onuaa), les pays industriels gaspillent 670 millions de tonnes de nourriture chaque année. Même tendance dans les pays en développement où sont perdues pas moins de 630 millions de tonnes de denrées alimentaires par an.


"Au pain de la veille" : une boulangerie... par BFMTV

Copyright © 2012

08:47 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.