14/12/2012

9h40....un rien mieux.

ACTIONS

Les marchés d'actions européens pourraient ouvrir en légère hausse vendredi, au terme d'une semaine riche en actualités dans la zone euro. Les investisseurs, qui attendent de nouvelles informations en provenance de l'union monétaire et des Etats-Unis, devraient toutefois se montrer prudents.

Selon IG Markets, le CAC 40 pourrait gagner 4 points à l'ouverture, à 3.647 points, le FTSE 100 avancerait de 3 points à 5.933 points, et le DAX prendrait 19 points à 7.601 points.

L'Eurogroupe a approuvé jeudi le versement d'une nouvelle tranche d'aide de 49,1 milliards d'euros à la Grèce, tandis qu'un accord a été conclu, lors d'une réunion de l'Ecofin, sur un système unifié de supervision bancaire en Europe.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne ont en revanche mis entre parenthèses leurs ambitieuses propositions sur les institutions européennes et reporté, à l'issue de leur réunion à Bruxelles, plusieurs prises de décisions sur la gouvernance économique de la région au mois de juin 2013.

La zone euro a besoin de poursuivre ses réformes structurelles avec le même zèle et la même détermination dont elle a fait preuve pour réduire ses déficits, sous peine de bafouer les sacrifices acceptés par des millions d'Européens au cours des dernières années, a indiqué jeudi le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, au Financial Times.

Les contrats à terme de Wall Street s'inscrivent en hausse vendredi. Les marchés d'actions américains ont terminé en repli jeudi, près de leurs points bas de la séance, les négociations difficiles à Washington sur la réduction du déficit fédéral ayant éclipsé des statistiques encourageantes, notamment celles sur les demandes d'allocations chômage.

Le président républicain de la Chambre des représentants, John Boehner, et la chef de file des démocrates Nancy Pelosi ont chacun fustigé l'autre camp jeudi pour l'absence manifeste de progrès dans les pourparlers sur le "fiscal cliff", sans laisser entrevoir une manière de sortir de l'impasse. John Boehner a de nouveau accusé la Maison-Blanche de conduire lentement l'économie vers le précipice budgétaire, en indiquant que l'exécutif insistait trop sur l'augmentation des recettes fiscales, tandis que Nancy Pelosi a affirmé que les républicains avaient refusé de faire des propositions significatives.

"Nous sommes à moins de trois semaines de la fin de l'année, et il semble que très peu de progrès aient été réalisés en vue de trouver un terrain d'entente" sur le "fiscal cliff", explique Jim Baird, stratégiste chez Plante Moran Financial Advisors.

Les marchés d'actions asiatiques évoluent en ordre dispersé vendredi. Les actions japonaises ont cédé du terrain avant les élections de dimanche, tandis que le marché chinois a progressé, à la faveur de statistiques encourageantes sur le secteur manufacturier. L'indice PMI préliminaire du secteur manufacturier publié par HSBC pour la Chine a atteint en décembre son plus haut niveau en 14 mois.

 
 

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts pourraient ouvrir sur une note contrastée vendredi, avant la publication dans la journée de nouvelles statistiques clés.

Dans la zone euro, les indices PMI provisoires pour décembre fourniront une première indication sur la performance des secteurs manufacturier et des services ce mois-ci. Les économistes tablent sur une amélioration modérée de ces indices par rapport à novembre.

"Nous pensons que les indices du secteur manufacturier et des services continueront de signaler un recul de l'activité, ce qui serait conforme à notre prévision d'une poursuite de la récession jusqu'à la fin de l'année", observent les économistes de RBC Capital Markets dans une note.

L'Italie n'a pas l'intention de demander de l'aide à ses partenaires de la zone euro, que ce soit pour répondre à des besoins de financement ou en prévention pour doper la confiance des investisseurs, a assuré jeudi le ministre des Finances du pays, Vittorio Grilli, dans un entretien accordé au Wall Street Journal.

Les prix des obligations du Trésor américain se replient vendredi, après avoir déjà reculé jeudi, pour la quatrième séance sur cinq.

John Canavan, analyste taux chez Stone & McCarthy, explique que les investisseurs ont commencé à dénouer les positions prises dans la perspective que la Fed annonce un nouveau programme de rachats d'obligations d'Etat.

A court terme, l'environnement est favorable aux emprunts du Trésor, car en l'absence d'accord aux Etats-Unis sur la réduction du déficit fédéral, l'incertitude entourant le dossier du "ficasl cliff" va pousser les investisseurs à privilégier la sécurité. Et même en cas de compromis sur le budget, le marché ne devrait subir que des dégagements temporaires, puisque les investisseurs se focaliseront alors sur les répercussions potentielles de ces mesures sur la croissance économique.

"Nous sommes à un stade où le 'fiscal cliff' apparaît comme une réalité", note Scott Graham, chez BMO Capital Markets. "L'avenir s'annonce sous le signe d'un ralentissement de la croissance".

 
 

CHANGES

L'euro gagne du terrain vendredi en Asie, à la faveur d'une série de bonnes nouvelles en Europe. Les ministres des Finances de la zone euro ont en particulier approuvé jeudi le versement d'une nouvelle tranche d'aide de 49,1 milliards d'euros pour la Grèce, dont une part de 34,3 milliards d'euros sera payée dès ce mois-ci.

Par ailleurs, l'Espagne a placé jeudi pour 2,024 milliards d'euros d'obligations à trois, cinq et 28 ans, soit un montant un peu plus élevé que son objectif, avec des taux en recul pour les deux échéances les plus courtes. Alors que le pays avait déjà terminé son programme d'émissions de dette pour 2012, l'opération de jeudi lui a donné de l'avance sur ses besoins de financement en 2013.

Le yen fléchit quant à lui face au dollar et à l'euro. Le marché s'attend à ce que la Banque du Japon (BOJ) assouplisse fortement sa politique monétaire après les élections législatives de dimanche qui, d'après les sondages, devraient être remportées par le Parti libéral-démocrate (PLD), la principale formation d'opposition au Japon.

Le chef de file du PLD, Shinzo Abe, a déclaré que la banque centrale nippone devrait employer toutes les mesures d'assouplissement monétaire nécessaires pour atteindre un objectif d'inflation de 2%.

 
 

PETROLE

Les contrats à terme sur le pétrole s'inscrivent en progression vendredi, celui sur le brut léger doux du Nymex repassant au-dessus du seuil de 86 dollars le baril, malgré le recul des marchés d'actions asiatiques.

Jeudi, le prix du baril a fléchi de 1% en réaction à la lenteur des progrès dans les négociations budgétaires aux Etats-Unis, bien qu'une baisse plus forte que prévu des demandes d'allocations chômage aux Etats-Unis ait fourni un certain soutien dans la seconde moitié de la séance.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a appelé jeudi ses membres à éviter un dépassement de son plafond de production, fixé à 30 millions de barils par jour. L'Opep s'abstiendra toutefois de réduire la production en deçà de ce niveau, en raison de la situation actuelle des prix.

A 04h00, le contrat de janvier sur le Brent s'adjugeait 30 cents, à 108,21 dollars le baril. Vers 07h20, le contrat de janvier sur le brut léger doux du Nymex gagnait 70 cents, à 86,59 dollars le baril.

indices à 9h37

BEL 20 * 2448.57 6.01 0.25 %  
AEX * 344.78 0.95 0.28 %  
CAC 40 * 3647.77 4.64 0.13 %  
Euronext 100 * 683.85 1.12 0.16 %  
Next 150 * 1509.32 5.60 0.37 %  
DAX 7616.29 34.31 0.45 %  
FTSE MIB 15934.47 68.18 0.43 %  
IBEX 35 8026.50 9.40 0.12 %  
SMI 6924.43 4.89 0.07 %  
SLI 1050.29 1.82 0.17 %  
SPI 6365.34 2.97 0.05 %  
FTSE 100 5943.41 13.80 0.23 %  
Dow Jones * 13170.72 -74.73 -0.56 %  
Nasdaq 100 2654.01 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2992.16 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1052.14 4.87 0.47 %  
OMX Helsinki 25 2215.97 1.54 0.07 %  
OMX Stockholm 30 1098.21 6.08 0.56 %  
OMX Copenhagen 20 500.22 2.45 0.49 %

de monfinancier...

 

L'EUROPE AVANCE...VITE

 

2012 a marqué une véritable accélération de la construction européenne. Sous la pression de la crise, et du fait du tournant brutal pro européen allemand avant l'été, les sommets s'enchaînent avec des vraies décisions qui mènent l'Europe sur la voie d'un fédéralisme inimaginable il y a encore quelques années. L'enjeu maintenant est de s'attaquer enfin à la croissance.

 

OUI, C'EST LA MÊME CHANSON AU JAPON

Au chapeau les élections se suivent et se ressemblent. Le leader en place se fait sortir alors qu'il était ultra populaire lors de sa nomination et le nouveau leader est ultra populaire alors qu'il s'était fait sortir pour incompétence quelques années auparavant. Shinzo Abe, futur premier ministre, après les élections de dimanche, n'avait tenu qu'un an en 1996.

Elections au Japon ce week end
Et c'est un évènement. Déjà sur les marchés où le yen est au plus haut actuellement de l'année alors qu'il a servi de valeur refuge jusqu'à l'annonce d'élections anticipées, et entraîne chaque jour le Nikkei à la hausse. Dimanche, les élections législatives vont marquer l'éjection du centre gauche du précédent premier ministre Noda et ramener le parti qui a dirigé le pays pendant 54 ans d'affilée avant cela, le Parti Libéral Démocrate de centre droit de Shinzo Abe

Shinzo Abe qui a déjà été premier ministre en 2006
et s'est fait sortir pour incompétence un an plus tard sous les huées de la foule. Mais c'est un peu l'histoire politique du Japon depuis le début du déclin économique en 1990. On désigne avec enthousiasme un premier ministre au sommet de sa cote de popularité en rêvant qu'il va tout changer, quelques mois plus tard il est au plus bas de tous les sondages et on l'éjecte. Et il n'y a rien à attendre de Shinzo Abe, à part peut être un petit affrontement avec la Chine car Abe est un nationaliste obsessionnel et il va sûrement s'attaquer à quelques nouvelles îles désertes convoitées par le Chine.

Le Japon ne sortira pas de la crise donc?
Le Japon est un étrange animal économique. On pourrait lui attribuer le prix du pays en crise permanente le plus riche du monde. C'est vrai que le croissance est au tapis depuis plus de 20 ans, mais le chômage reste bas et le PIB par habitant élevé. Le Japon est un modèle assez fascinant à observer et c'est le pays des paradoxes économiques.

S'ATTAQUER A LA CROISSANCE
Le problème de la Grèce est réglé, au moins pour quelques mois. L'Union bancaire est en marche depuis hier. La Banque Centrale Européenne n'est pas la banque centrale Américaine mais son engagement pour l'euro est sans faille. On va peut être enfin pouvoir s'occuper du mal européen, la croissance.

 

LE REVIREMENT ALLEMAND
L'Allemagne avait envisagé l'éjection de la Grèce mais la voilà prise de passion pour le pays qui a tiré l'Europe vers le fond. Le gouvernement allemand veut soutenir un fonds d'investissement privé destiné à la Grèce.

 

PORSCHE
Toujours le consensus allemand. Et toujours des syndicats intelligents... Accords de compétitivité signé. Réduction du temps de travail à salaire égal contre flexibilité...

 

ACHETEZ VIVENDI
Continuez à le faire comme nous vous le conseillons depuis des mois...Bolloré est entré hier au conseil de surveillance et ça va secouer comme prévu...

 

APRES LES RICHES LES RETRAITES
Les retraités seront les prochaines victimes du gouvernement, après les riches (je rappelle les critères: plus de 4000 euros, non fonctionnaire et un bien immobilier quelle que soit sa valeur), va cibler l'autre poche d'argent: les retraités. Tant qu'on ne réduit pas les dépenses publiques, il faut trouver l'argent là où il est. Très bon dossier des Echos en une...

 

A QUOI SERVENT VOS IMPÔTS?
Le Parisien révèle ce matin que les députés et les sénateurs bénéficient d'une "cagnotte" de 150 millions d'euros qu'ils se répartissent chaque année en toute opacité...La super cagnotte, c'est pour eux. Ne lisez pas l'article, cela va vous dégoûter.

 

MOINS DE FRUITS DANS VOS YAOURTS
Danone va réduire ses coûts en Europe. 200 millions en deux ans pour commencer. Ils vont être moins nombreux à se lever pour Danette.

 

MEME PAS MAL
S&P menace, après Moody's, d'enlever le triple A anglais. Les marchés ne réagissent pas du tout. Qui va tirer le premier ?

 

LE MODELE AMERICAIN
Pas fous les Anglais. Ils se sont prononcés pour l'exploitation du gaz de schiste hier. Après avoir vu les Etats-Unis gagner à grands pas leur indépendance énergétique. Nous, on a les écologistes qu'on mérite...

 

CE SOIR, C'EST VOTRE ARGENT
Une émission exceptionnelle sur BFM business à 19h et 22h. On va parler des évènements de la semaine, des valeurs à acheter ou à vendre, d'emploi et d'immobilier avec Françoise Gri ex patronne de Manpower Group et future patronne de Pierre et Vacances et répondre à la question: Comment un particulier peut il gagner en Bourse?

 

ET UN MILLIARD, UN
En ce moment, ça pleut. Chaque jour ou presque une banque accepte une transaction de 1 milliard pour un des scandales dont elle est complice. Hier UBS a accepté de payer un milliard pour la fraude du LIBOR.

 

A SAISIR!!
N'attendez pas! L'hôtel particulier de Gérard Depardieu est en vente. 1800 m2 au 95 rue du Cherche Midi.Pour la somme modique de 50 millions d'euros.

TOUS AU RED BULL!!!
Les rois de la nuit peuvent respirer. Le conseil Constitutionnel a annulé la taxe sur les boissons énergisantes. Saturday Night fever is back!

09:41 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.