13/12/2012

BRAVO LES U.S.A. .............

L'ENGAGEMENT DES ETATS UNIS POUR L'EMPLOIA l'heure où la France n'a pas encore pris l'ampleur de la détérioration du chômage et reste dans le déni de réalité, les Etats Unis ont fait un pas gigantesque hier. Gigantesque. Révolutionnaire. Historique. Les mots manquent. C'est la première fois que la banque Centrale américaine fixe un objectif de taux de chômage à atteindre, 6.5%, avant de relever ses taux. Du jamais vu.

 

PRIORITE A L'EMPLOI
c'est bluffant. Qu'une banque centrale fasse de l'emploi sa priorité, c'est historique et unique. Ben Bernanke, le spécialiste de la crise de 1929, ne relèvera pas ses taux d'intérêt tant que le chômage n'aura pas atteint les 6.5%. Il donne un sacré coup de pouce à Barack Obama dont il se sent assez proche.

 

ET NOUS?
Ben nous, Florange, des contrats de génération inutiles, des incitations à ne pas chercher de boulot. Same old song...

 

ACCORD SUR L'UNION BANCAIRE
Au petit jour ce matin entre les ministres des Finances Européens. Les Allemands ont obtenu gain de cause. Le nombre de banques sous contrôle sera assez limité dans un premier temps.

 

NOTRE DADA
La baisse du yen s'accélère à l'approche des élections japonaises. Une belle hausse du dollar yen !

 

L'INTERVIEW DE MITTAL DANS LE FIGARO
Un modèle de langue de bois et de cynisme. Il continue à promettre en sachant qu'il ne tiendra pas ses promesses. On a presque envie en lisant cela d'adhérer à la CGT... non je plaisante, je n'en suis pas là...

 

LA PRESSE ECRITE VA MAL
et il y a encore une grève et pas de journaux dans les kiosques...

 

NE RATEZ PAS DEBUT 2013 NOTRE MAG...
...sur les valeurs à suivre en 2013. En 2012 certaines valeurs ont brillé par leurs performances comme Gemalto, Nicox tandis que des dossiers comme Peugeot ont donné des sueurs froides aux petits porteurs. Quelles seront les valeurs ou les thématiques qui vont compter en 2013 : les scissions-introductions, le gaz de schiste... ? Vous le découvrirez en début d'année...si vous êtes abonné MF Privé .Et si vous ne l'êtes pas, vous pouvez nous tester gratuitement pendant un mois

 

L'URGENCE DU JOUR
Après lé départ d'Astérix en Angleterre, d'Obélix en Belgique, le PS créé un groupe de travail sur les exilés fiscaux. S'ils pouvaient attendre que Yannix Assurancetourix soit parti, ce serait bien

 

PREPAREZ VOUS A UN NOUVEL IMPOT
pour la semaine prochaine. Il va falloir couvrir l'augmentation de 837 millions d'euros de la contribution au budget européen. N'hésitez pas à envoyer vos idées à Jérôme Cahuzac, tant qu'il est en place. Un impôt sur les comptes en Suisse?

UNE AUTRE RAISON DE S'ABONNER...
En plus du dossier à venir sur les valeurs à suivre en 2013, les abonnés MF privé ont déjà reçu le dossier spécial expatriation fiscale, et le dossier sur les tuyaux de dernière minute pour payer moins d'impôts sur 2012. Deux dossiers très utiles par les temps qui courent...

 

ONLY IN AMERICA

Pour les marchés, les économistes, les traders, le discours du patron de la banque Centrale Américaine hier est une véritable bombe! Jamais ni aux Etats Unis, ni ailleurs, une banque centrale ne s'était fixée un objectif de taux de chômage. C'est un signe supplémentaire, s'il en fallait, de la mentalité pro business aux Etats Unis. Fascinant.

Le patron de la Banque Centrale Américaine a fait un discours surprenant hier
C'est tout simplement pour les marchés et le monde de la finance une révolution. Habituellement, les banques centrales se fixent comme objectif chiffré un taux maximal d'inflation. Depuis la crise de 2008, les banques centrales ont rajouté à leurs objectifs, sans donner de chiffres, la stimulation de la croissance. La FED a toujours, contrairement à la Banque Centrale Européenne, privilégié la croissance à la lutte contre l'inflation. Mais jamais la FED, ni aucune autre banque centrale n'a donné un objectif de taux de chômage. Jamais.

Pas de hausse des taux aux Etats Unis donc tant que le taux de chômage reste supérieur à 6.5%
Je n'en reviens toujours pas. Que Ben Bernanke s'engage sur un chiffre du chômage alors que la politique monétaire n'est qu'un élément, et un élément limité, de l'amélioration de l'emploi est non seulement une surprise mais un risque assez fort.
Le risque de se retrouver par exemple confronté à une inflation qui dérape alors que le taux de chômage reste élevé. C'est possible. Que fera la FED à ce moment là. Mais ce sont des détails. Ce qui est important c'est qu'on a aujourd'hui une union sacrée aux Etats Unis entre le gouvernement et la banque Centrale pour combattre le chômage. Un sens de l'urgence et des responsabilités qui manque cruellement en Europe et en Fran ce en particulier.

 

Merkel espère une décision de l'Eurogroupe pour un paiement à la Grèce

 

Angela Merkel, le 13 décembre 2012 devant le Parlement allemand à Berlin

La chancelière Angela Merkel a espéré que l'Eurogroupe puisse décider jeudi un déblocage d'une tranche d'aide pour la Grèce, lors d'un discours devant le parlement allemand.

"J'espère que l'Eurogroupe pourra décider d'un paiement (...) c'est très urgent" pour la Grèce, a-t-elle déclaré devant les députés du Bundestag.

Copyright © 2012 AFP.

INDICES à 10H12

BEL 20 * 2433.77 -4.62 -0.19 %  
AEX * 343.60 -0.75 -0.22 %  
CAC 40 * 3641.22 -5.44 -0.15 %  
Euronext 100 * 682.39 -1.29 -0.19 %  
Next 150 * 1497.39 -5.66 -0.38 %  
DAX 7579.50 -35.29 -0.46 %  
FTSE MIB 15803.74 38.76 0.25 %  
IBEX 35 8020.10 33.30 0.42 %  
SMI 6942.49 -16.90 -0.24 %  
SLI 1051.43 -4.35 -0.41 %  
SPI 6379.26 -18.57 -0.29 %  
FTSE 100 5932.93 -12.92 -0.22 %  
Dow Jones * 13245.45 -2.99 -0.02 %  
Nasdaq 100 2674.57 0.00 0.00 %  
Nasdaq 3013.81 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1055.30 -6.19 -0.58 %  
OMX Helsinki 25 2214.56 -13.29 -0.60 %  
OMX Stockholm 30 1100.39 -2.96 -0.27 %  
OMX Copenhagen 20 500.00 -0.84 -0.17 %  

10:12 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.