05/12/2012

BONJOUR les Amis....10h35

de Monfinancier...

MÊME LE FRANC SUISSE BAISSE FACE À L'EURO

La force de l'euro n'en finit pas de surprendre. Donné mort depuis des mois, le voici s'installant au dessus des 1.31. Et les valeurs dites refuges commencent à plier. La Banque Nationale Suisse a du intervenir quotidiennement depuis des mois pour empêcher l'euro de baisse en dessous de 1.20 francs suisses. Hier, pour une des premières fois, le franc suisse a baissé sans intervention

1.31 ET UNE LECON D'HUMILITE
Ce que les marchés nous apprennent tous les jours, c'est l'humilité. Les prévisions des spécialistes, et je m'inclus dedans, ne valent souvent que par les raisonnement qui les sous tendent. L'euro devait mourir. Il vaut 1.31. Et s'offre même le luxe de monter face au Franc Suisse sans que la Banque Nationale Suisse n'ait à intervenir.

UN CONSEIL
N'écoutez que vous mêmes ou que des conseils qui "put their money where their mouth is". Il se trouve que c'est mon cas. Quand je dis que je suis haussier sur le CAC, j'achète du CAC. Quand je dis que je suis baissier sur la dette Française, je vends de la dette Française. Et le fait de gagner et surtout de perdre m'oblige à réflechir avant de donner un avis. Ce n'est pas un gage de succès, mais un gage de conviction profonde.

LE STERLING SALUE LA GROSSESSE DE KATE
On se demandait quel évènement prendrait le relais des JO de Londres. Maintenant on le sait, l'Angleterre va bénéficier selon les spécialistes de l'effet Kate sur l'économie. Cette naissance prochaine va faire rêver les Anglais et lever une part de morosité. Et nous qu'est ce qu'on a pour rêver? Hollande? Ayrault? Duflot? L'UMP? Normal que les français aient le moral dans les chaussettes

CRI D'ALARME
Je continuerai d'en parler tant que cela ne fera pas la une des journaux. Le secteur privé Français s'effondre, surtout les TPE, PME et certaines ETI et l'effondrement s'accélère. Le nombre de défaillances des sociétés réalisant plus de deux millions d'euros de chiffres d'affaires explose. Le nombre de défaillances rejoint le record de 1993. Près de 70,000 entreprises jettent l'éponge depuis un an.

ANGELA MERKEL: UN MODELE
Il y a un modèle allemand dont le maître mot est consensus. Et dans ce modèle il y a une politicienne modèle. Merkel a été réélue hier à la tête de son parti avec un score de 97.9% et une cote de popularité dans le pays au plus haut malgré des mesures, comme l'aide à la Grèce, hautement impopulaires. A l'heure où l'UMP explose et où le gouvernement est un cocktail destructeur d'amateurisme et de dogmatisme, l'Allemagne fait encore figure d'exemple.

LE FISCAL CLIFF. SUITE ET PAS FIN
Chaque camp montre les dents. Obama dit qu'il n'y aura pas de deal sans une taxation accrue des plus riches. Les Républicains ne veulent pas de hausse d'impôts et surtout pas de taxation accrue sur les revenus du capital.

ET UN NOUVEL IMPOT, UN...
Toujours rien en vue sur les 10 milliards de réductions de dépenses publiques qui devaient accompagner la hausse de 20 milliards d'impôts qui, elle, a bien eu lieu. Et ce n'est pas fini. Selon les Echos, la taxations sur les "grosses" plus values immobilières seront surtaxées. C'est quoi pour le gouvernement une "grooooooosse" plus value....? 100,000 euros. 3% de surtaxe au dessus de 100,000 euros et 5% de surtaxe au dessus de 150,000 euros. Vivement le rétablissement de la guillotine pour les riches qui gagnent plus de 4000 euros par mois et qui ont un bien immobilier.

NOS SOLUTIONS POUR REDUIRE VOS IMPOTS!!!
Comme annoncé dans notre newsletter depuis quelques jours, nous sortons aujourd'hui notre dossier sur les dernières solutions pour réduire vos impôts 2012, à l'usage exclusif des abonnés MF Privé. Si vous n'êtes pas encore abonné, profitez gratuitement notre offre exclusive un mois offert

DUFLOT REçUE PAR LE PAPE
Non. C'est une blague.

LE FANTASME BRESILIEN
Le Brésil fait rêver. Normal. Et pourtant il faudrait revenir à la réalité. La croissance au troisième trimestre n'a été que de 0.6%. Les BRICS se fissurent.

INTERESSANT
L'interview du patron du courtier Exane dans les Echos. Il est parti à Londres. Et la grosse majorité de ses équipes, surtout les seniors, sont déjà ou partent à Londres. Bye bye la finance de marchés à Paris.

LES PIGEONS C'EST VOUS
Jamais les sociétés d'autoroutes n'ont fait autant de bénéfices. Vive les péages. Vive les pigeons voyageurs.

RUMEUR
Je ne rapporterai pas la rumeur sur Cahuzac. Elle fait un peu boule puante. Mais si elle était vraie, ce serait quand même très drôle...

L'ALLEMAGNE, SI PROCHE ET POURTANT SI LOIN.

Je n'ai jamais caché mon admiration pour le modèle allemand et pour Angela Merkel. Hier la réelection triomphale, 97.9%, de Merkel à la tête de son parti alors qu'elle bénéficie d'un record de popularité dans le pays me surprend encore et me réconcilie avec une certaine forme de politique: il existe des politiciens qui agissent dans l'intérêt national...en Allemagne

Réelection triomphale d'Angela Merkel à la tête du CDU
La campagne pour les élections allemandes est officiellement lancée. Elles auront lieu dans 10 mois. Et à l'heure où l'UMP vole en éclats faute de vrai leader, à l'heure où le gouvernement Français fait preuve d'un cocktail destructeur d'amateurisme et de dogmatisme, l'exemple vient encore de l'Allemagne. Angela Merkel a été réélue à la tête de son parti avec un score spectaculaire de 97.9%, un score accueilli par une standing ovation de plus de dix minutes

Elle profite pleinement de la bonne santé économique de l'Allemagne
Même si la croissance Allemande a ralenti fortement en fin d'année et devrait rester molle en 2013, l'équilibre budgétaire sera atteint en 2012, un an plus tôt que prévu, et le taux de chômage est proche de son niveau le plus bas depuis 20 ans. Mais Angela Merkel n'a pourtant pas cessé de prendre des mesures qui auraient pu la rendre impopulaires. Et notamment le sauvetage de l'euro et plus récemment de la Grèce contre la volonté des allemands et de son propre parti.

Son parti est il donné favori des sondages pour les élections ?
Trop tôt pour le savoir. Et on sait qu'en dix mois tout peut arriver. Si l'économie allemande trébuche, si l'Europe replonge dans la crise de la dette, elle pourrait être en danger. Mais ce que je trouve admirable, c'est qu'Angela Merkel est la preuve qu'on peut faire de la politique avec comme seul objectif l'intérêt national, sans chercher à être systématiquement populaire, et être respectée. L'Allemagne est notre voisine, mais nous vivons sur deux planètes différentes et c'est bien regrettable.

de AFP 10h20

La Bourse de Paris évoluait à son plus haut de l'année en cours de séance mercredi matin grâce à l'accalmie qui perdure en zone euro, mais les investisseurs restent prudents étant donné le manque d'avancées dans le débat budgétaire aux Etats-Unis.

A 09h40 (08h40 GMT), le CAC 40 prenait 0,72% à 3.606,15 points, dépassant son plus haut de l'année en séance, atteint lundi (3.605,03 points).

Mardi, les ministres des Finances européens ont avalisé l'octroi de deux ans supplémentaires à la Grèce pour mener à bien son ajustement budgétaire, confirmant la décision prise récemment par les créanciers publics du pays (UE, BCE et FMI).

Ils n'ont pas réussi à se mettre d'accord sur les contours d'un mécanisme unique de supervision bancaire, mais espèrent surmonter leurs divergences d'ici au sommet des 13 et 14 décembre.

"Ces discussions en parallèle avec l'opération actuellement en cours de rachat de dette par Athènes montrent que les choses évoluent dans le bons sens ce qui soutient la monnaie unique européenne face au dollar", note Cameron Peacock, analyste chez IG.

Mais "les investisseurs restent dans l'attente d'une +bonne nouvelle+ dans les négociations entre démocrates et républicains", qui piétinent pour l'instant, notent les analystes du courtier Aurel BGC.

"Ils ne veulent pas risquer leur performance annuelle sur des débats politiques", ajoutent-ils.

Le président Barack Obama a prévenu ses adversaires républicains qu'aucun accord budgétaire n'était possible sans qu'ils ne cèdent sur des hausses des taux d'imposition pour les contribuables les plus aisés.

Faute d'accord d'ici la fin du mois, une hausse automatique des impôts et une baisse drastique des dépenses publiques doivent entrer en vigueur le 1er janvier, ce qui pénaliserait lourdement la première économie mondiale.

Les intervenants font aussi preuve de prudence avant la publication, dans l'après-midi, de plusieurs statistiques américaines, notamment le rapport ADP de l'emploi dans le secteur privé, les commandes industrielles et, enfin, l'indice ISM d'activité dans les services.

Les valeurs bancaires soutenaient encore la tendance grâce à l'apaisement de la situation en Europe. Crédit Agricole gagnait 1,84% à 6,14 euros, suivi par BNP Paribas 1,66% à 43,85 euros et Société Générale 1,33% à 28,89 euros.

Alcatel-Lucent (+1,13% à 0,89 euro) n'était pas affecté par l'abaissement de sa note par Moody's, toujours porté par des informations de presse selon lesquelles l'équipementier serait sur le point d'obtenir un financement d'un milliard d'euros auprès de plusieurs banques européennes et américaines.

EADS confirmait sa dynamique haussière (+1,71% à 27 euros) alors que les négociations entre Paris et Berlin sur la réorganisation du capital du groupe d'aérospatiale et de défense n'ont pas encore abouti.

ArcelorMittal (+1,21% à 12,15 euros) était recherché. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault reçoit à 18 heures les syndicats d'ArcelorMittal-Florange, convaincus d'avoir été floués par l'accord signé entre le gouvernement et le géant mondial de la sidérurgie.

EDF prenait 0,54% à 14,06 euros, nullement affecté par l'annonce du retrait de l'italien Enel du projet de construction de l'EPR de Flamanville (Manche).

Enfin, Lagardère gagnait 1,27% à 23,94 euros après avoir vu la recommandation sur son titre relevée de "vendre" à "neutre" par Nomura.

Euronext (CAC 40)

Copyright © 2012 AFP.

10:38 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.