28/11/2012

BONJOUR....

LA HAUSSE DRAMATIQUE DU CHÔMAGE EN FRANCE

Il ne faut pas avoir peur des mots: la hausse du chômage est dramatique et nous sommes passés depuis quelques mois en mode dérapage incontrôlé. La crise est à l'origine de cette hausse spectaculaire et durable du chômage mais elle ne peut tout expliquer: l'Allemagne vit dans le même monde que nous et son chômage est au plus bas depuis 20 ans. La haine de l'entreprise en France est en cause.

Hausse du chômage en France pour le dix huitième mois d'affilée
Il faut dire les choses clairement. Ce qu'il se passe sur le marché de l'emploi est dramatique. 3 millions 100 mille chômeurs. Dans quelques semaines nous passerons le record historique de janvier 1997. Et la dégradation va s'accélérer. Nous sommes passés en mode dérapage incontrôlé. L'emploi ce n'est pas un concept de gauche ou de droite, c'est une réalité. Pour créer des emplois, il faut que des entreprises embauchent, surtout des PME et des entreprises intermédiaires car les grandes entreprises, en proie à une concurrence internationale, détruisent des emplois et continueront à le faire.

Et les entreprises petites et moyennes n'embauchent pas
Et elles n'embaucheront pas dans les 18 prochains mois et, quand elles le pourront, elles licencieront. Pourquoi ? Parce que les entreprises croulent sous les impôts et les taxes, parce qu'elle croulent sous le poids d'une administration tatillonne et castratrice, parce qu'elles n'ont pas accès au crédit des banques, parce qu'elles ne peuvent pas non plus trouver des capitaux pour faire des investissements puisqu'on matraque fiscalement la bourse et les investisseurs et parce que leurs patrons sont considérés comme des ennemis du peuple.

La hausse du chômage ne date pas des dernières élections certes.
C'est la crise qui a provoqué la hausse du chômage. Mais l'Allemagne vit dans le même monde que nous avec la même crise et le chômage en Allemagne est au plus bas depuis 20 ans. Parce qu'en Allemagne les entreprises sont au centre des préoccupations du gouvernement, et les entrepreneurs sont admirés. On ne créera pas de l'emploi en France avec des aides publiques, des crédits d'impôts qui viennent à peine compenser le matraquage fiscal ou en alourdissant encore le poids de la fonction publique, on créera des emplois en France quand on abandonnera la lutte des classes et la haine du capitalisme.

LA FRANCE EN DÉRAPAGE INCONTRÔLÉ

Malgré un environnement de marché favorable, puisque les taux d'intérêt Français bas ont préservé la France, le chômage en France est passé en dérapage incontrôlé. C'est dramatique. Dramatique. Les PME et les entreprises de taille moyenne, les seules à créer de l'emploi, n'embaucheront pas tant le contexte fiscal, social et administratif est bloquant. La croissance en 2013 est revue à la baisse.

 

 

3.1 MILLIONS DE CHOMEURS
C'est la réalité de l'économie Française. Pendant ce temps l'Allemagne reste à son taux de chômage le plus bas depuis 20 ans. Dans quelques semaines nous pulvériserons le triste record historique du nombre de chômeurs de Janvier 1997. Quand va t'on enfin comprendre en France qu'on ne peut combattre le chômage qu'en favorisant les entreprises et les entrepreneurs?

 

CECI EXPLIQUE CELA
Le moral des patrons de TPE est au plus bas selon le baromètre BVA AVIVA.

 

LE CREDIT D'IMPOT
Conscient de l'impact dramatique de l'environnement pour les entreprises, le gouvernement va accélérer le paiement du crédit d'impôt pour les entreprises. C'est nécessaire mais pas suffisant. Ce crédit d'impôt compensera à peine le matraquage fiscal et ne permettra qu'à certaines entreprises d'éviter la crise de trésorerie sans ouvrir de perspectives pour l'avenir.

 

ON REPARLE DU FISCAL CLIFF
On avait enterré un peu vite le fiscal cliff ... Les Républicains se cabrent et cherchent à obtenir plus de concessions. Le deal ne sera signé qu'en dernière minute. C'est normal. Chaque camp joue avec la peur pour obtenir des concessions.

 

PAS D'ACCORD ENCORE AVEC MITTAL
Hollande, comme on pouvait s'y attendre, n'a pas fait peur à Mittal hier lors de leur rencontre. Et la France continue d'agiter la menace d'une nationalisation temporaire.

 

VENEZ A LONDRES, MES AMIS
N'attendez pas d'être persécutés par les sans culottes en France. C'est le message qu'a délivré en Français le maire populaire de Londres, Boris Johnson, lors de sa visite en Inde. Il n'a pas tort.

 

ENCORE UN CADEAU POUR LES GRECS
Décidément... Il semblerait qu'en plus de toutes les mesures adoptées pour alléger la pression sur la Grèce, on envisage une annulation pure et simple d'une partie de la dette de la Grèce...Il faut juste attendre...les élections législatives en Allemagne pour ne pas fâcher les électeurs allemands.

 

BAISSE DE LA CROISSANCE
L'OCDE a brutalement baissé ses estimations de croissance pour 2013 pour ses 34 membres de 2.2% à 1.4%. La croissance aux US est abaissée de 2.6 à 2%, au Japon de 1.5% à 0.8%, dans la zone euro de 0.9% à moins 0.1%.

 

LA PEUR DE LA RETRAITE
Selon une étude de Deloitte, les Français s'occupent de leur retraite de plus en plus tôt. A 45 ans contre 47 ans auparavant. C'est même le principal motif d'épargne des actifs dès 35 ans. Les Français ont compris que la retraite par répartition est moribonde et commencent déjà à organiser leur retraite par capitalisation. Pas le choix. Il faut sauver sa retraite.

 

LA BLAGUE DU JOUR
La solution pour l'UMP c'est un référendum sur le vote. J'adore. C'est le seul truc amusant en ce moment.

 

MOINS DE PROFITS
sur le marché des changes pour les banques selon le Wall Street Journal du fait entre autres de l'explosion du nombre de plateformes électroniques de trading.

UNE PENSéE
Eric Izraelewicz directeur du Monde et ex patron des Echos et de la Tribune est mort brutalement hier à 58 ans. RIP

INDICES à 9H30

BEL 20 * 2400.45 -4.49 -0.19 %  
AEX * 331.54 -1.38 -0.41 %  
CAC 40 * 3488.73 -13.40 -0.38 %  
Euronext 100 * 659.94 -1.93 -0.29 %  
Next 150 * 1435.61 -2.71 -0.19 %  
DAX 7320.46 -11.87 -0.16 %  
FTSE MIB 15440.01 -39.80 -0.26 %  
IBEX 35 7841.00 -22.70 -0.29 %  
SMI 6712.29 0.58 0.01 %  
SLI 1016.24 -0.92 -0.09 %  
SPI 6176.18 -0.80 -0.01 %  
FTSE 100 5784.98 -14.73 -0.25 %  
Dow Jones * 12878.13 -89.24 -0.69 %  
Nasdaq 100 2641.42 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2967.79 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1024.79 -6.65 -0.64 %  
OMX Helsinki 25 2105.05 -13.09 -0.62 %  
OMX Stockholm 30 1066.05 -5.68 -0.53 %  
OMX Copenhagen 20 488.14 -0.73 -0.15 %  

 

09:31 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.