26/11/2012

de MonFinancier ce matin...

L'AFFRONTEMENT SUR LA DETTE ARGENTINE

Le feuilleton de la dette Argentine qui a commencé en 2002 avec le défaut du pays et a continué avec les deux restructurations de 2005 et 2010 vient de connaître un rebondissement qui aura des conséquences en Argentine mais aussi dans tous les pays qui renégocient leurs dettes, à commencer par la Grèce qui fait l'objet d'une réunion aujourd'hui.

Nouvelle crise sur la dette Argentine
Ce qui se joue en Argentine est extrêmement important et pas seulement pour l'Argentine. L'issue de la crise sera déterminante pour toutes les restructurations de dettes mondiales y compris celles de la Grèce qui sera discutée aujourd'hui. Rappelons les faits. En 2002, l'Argentine fait défaut. C'est un choc. En 2005 et 2010 elle restructure sa dette. Mais certains fonds spéculatifs, des hedge funds, achètent de la dette très largement décotée sur le marché et refusent la restructuration. Ils demandent à être intégralement remboursés sur 100% du capital plus les intérêts.

Et un tribunal Américain vient de leur donner raison
L'Argentine doit rembourser intégralement les fonds qui ont refusé la restructuration, c'est-à-dire une annulation très significative de la dette, avant de rembourser la large majorité des créanciers qui elle a accepté ce sacrifice. Et l'Argentine rejette évidemment ce jugement mais si elle refuse de payer, elle pourrait être à nouveau déclarée en faillite. Tout ça arrive dans un contexte de crise politique, économique et sociale en Argentine malgré une élection triomphale de Cristina Kirschner Fernandez il y a quelques mois

Quelles sont les conséquences de ce jugement Américain ?
C'est un vrai tremblement de terre. Ce jugement rend toute restructuration de dettes quasiment impossible puisqu'il privilégie les investisseurs qui refusent la restructuration de la dette.. Tous les Etats surendettés mais aussi tous les investisseurs et les hedge funds suivent ce dossier de près car il risque de modifier totalement les prochaines renégociations de dettes.

DES SEMAINES CRUCIALES

Les investisseurs veulent leur rallye de fin d'année. Ils veulent espérer que les évènements cruciaux qui se jouent dans les semaines qui viennent auront une issue positive: la Grèce, le fiscal cliff, le budget européen. Même l'euro prend les traders à contrepied avec un des niveaux proches des 1.30. La fin de l'année sera cruciale

 

 

 

 

ESPOIR SUR LA GRECE
La Grèce va recevoir de l'argent. Cela ne fait plus l'ombre d'un doute. Mais les discussions restent ouvertes sur les solutions pour alléger leurs dettes. L'annulation pure et simple d'une partie de la dette a été rejetée. Deux solutions tiennent la corde: une baisse des taux d'intérêt de la dette en cours et un rachat d'une partie de la dette avec décote pour annulation. Réunion des ministres des finances aujourd'hui sur le sujet à Bruxelles.

 

MONTEBOURG VEUT BOUTER MITTAL HORS DE FRANCE
Mittal n'a plus sa place en France. C'est ce qu'a décidé Don quichotte. Il veut nationaliser Florange. Et Mittal lui réplique que dans ce cas, Mittal partira complètement avec 20,000 emplois à la clé. Je ne me remettrai jamais du fait qu'on ait abandonner un joyau européen Arcelor à un prédateur sans scrupules.

 

SARKOZY LE PATRON
Il ne se mêle de rien mais il est partout. Il va tenter aujourd'hui d'éviter l'implosion de l'UMP. Il va tenter de convaincre Fillon à un déjeuner aujourd'hui de ne pas faire appel à la justice. Alors, c'est qui le patron?

 

BLACK FRIDAY ET CYBERMONDAY
Le lendemain de Thanksgiving est un test important pour la distribution américaine, une indication précieuse des ventes de fin d'année. Le bilan est mitigé. Un engouement certain mais c'est surtout l'e-commerce qui en a profité avec des e-commerçants qui n'ont pas attendu aujourd'hui pour lancer leurs discounts sur internet. On serait à une progression de 25% des ventes en ligne...

 

ON PARLE MOINS DU FISCAL CLIFF
Et pourtant rien n'est réglé. Certes le ton des deux partis est à la conciliation mais rien n'est joué alors qu'il reste 37 jours pour régler le problème du fiscal cliff. Les Républicains veulent toujours à la retraite, indemnités et durée du temps de travail

 

EN PARLANT DE RETRAITES...
Cela va mal en France pour les retraités et cela ne va pas s'arranger. Les Restos du coeur ont signalé une explosion de la demande des plus de 60 ans...Préparez votre retraite si vous ne voulez pas finir aux restos du coeur.

 

LA REFORME BANCAIRE EN FRANCE
Les Echos se sont procurés le projet qui sera présenté à l'assemblée. C'est une mini réforme et pas une révolution. Les activités pour compte propre seront logés dans une filiale. Pas de banques coupées en deux. Et seuls le trading à haute fréquence et le trading sur les matières premières agricoles seront interdites dans les banques. Un pétard mouillé.

 

OUI A L'INDEPENDANCE
En donnant un large avantage hier aux partis favorables à l'indépendance, la Catalogne a fait un pas de plus vers l'indépendance. Un référendum sera lancé sur le sujet dans les semaines qui viennent mais il n'aura aucune valeur constitutionnelle. Le Barça se demande même s'il ne va pas quitter le championnat espagnol pour jouer en Ligue 1...On est en plein délire.

 

L'EGYPTE EN CRISE
Les Egyptiens et les admirateurs béats du printemps arabe viennent de se rendre compte que le gouvernement Egyptien voulait instaurer une dictature islamiste en privant le pouvoir judiciaire de tout...pouvoir. La bourse du Caire a perdu 10% hier...

LA CHINE DECLARE LA GUERRE A TOUTE L'ASIE
La Chine a lancé des nouveaux passeports. Sur les passeports la "carte" de la Chine qui inclut tous les territoires qui sont en dispute avec ses voisins comme l'Inde ou le Japon. Tollé général. Et si la Chine avait un projet expansionniste?

 

10:56 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.