23/11/2012

BONSOIR ET ...BON WEEK-END.

LE BON DEAL DE L'ANNÉE

Pendant que vous n'arriviez pas à dormir en imaginant l'impact de la faillite de la Grèce sur l'Europe, l'euro, la France et vos économies, les petits malins ont eu au contraire l'idée d' acheter sur le marché de la dette Grecque. Et ils ont fait un carton plein. Les taux Grecs à 10 ans sont tombés hier au plus bas depuis le début de la crise. Explications.

Toujours pas de décision sur la nouvelle aide européenne à la Grèce
Les ministres des Finances Européens vont devoir se revoir la semaine prochaine pour décider si ils vont prêter à la Grèce les milliards qu'elle ne va jamais rembourser. Les Allemands y sont favorables donc ça va se faire. Mais ce qui est incroyable c'est que pendant que depuis des mois on s'inquiète pour la Grèce en se faisant peur chaque semaine ou presque avec un risque de faillite, des investisseurs ont fait le carton de l'année. Devinez comment ? En achetant de la dette Grecque... Hier les taux grecs à 10 ans étaient au plus bas depuis la crise.

Quel est le pari des investisseurs sur la dette Grecque ?
Un raisonnement simple. La Grèce a une dette qui représente 180% de son PIB. Insoutenable donc. Il faut la ramener vite, dans un premier temps à 120%. Comme la Grèce n'aura pas de surplus budgétaire avant quelques siècles, les seuls moyens de réduire la dette Grecque sont soit de l'annuler en partie encore et ça aucun politique européen ne pourra le vendre à son parlement et à son opinion publique, soit aider la Grèce à la racheter avec une forte décote.

Pratiquement ça se passera comment ?
Aujourd'hui 30 milliards de dettes grecques ne valent sur le marché que 10 milliards. Si on prête donc à la Grèce 10 milliards, elle peut racheter 30 milliards de dettes et éliminer de fait 20 milliards de dettes. C'est ce que jouent les petits malins sur les marchés pendant que nous on n'arrive pas à dormir en pensant à la faillite de la Grèce. Et ça marche. L'Allemagne est favorable à prêter de l'argent à la Grèce pour qu'elle rachète et donc élimine une partie de sa dette. La panique des uns fait la fortune des autres...

 

LA BAGARRE A BRUXELLES
La réunion des chefs d'Etat sur le budget européen a été chaude. Très chaude. Et on est encore loin d'un deal. Merkel et Cameron se rentrent dedans "gloves off" comme l'écrit le Wall Street Journal. Il va falloir encore faire appel à Juppé.

 

LE MESSIE
La droite a trouvé son messie. Ce n'est pas Sarkozy. C'est Alain Juppé. "Le meilleur d'entre nous" comme disait Chirac. Il faut dire que la concurrence n'est pas trop rude.

 

LA BONNE NOUVELLE DU JOUR
Vous pensiez être tranquille quelques jours après avoir payé toutes les taxes dues le 15 novembre et la CFE qui a triplé le 17 décembre mais voici que les Echos nous annoncent que les tarifs d'assurance vont exploser en 2013. Je vais vous expliquer un truc simple. Vous vous levez tous les matins pour bosser pour l'Etat et les services obligatoires. Marc Simoncini, entrepreneur à succès et investisseur a eu cette belle formule: Je ne quitte pas la France mais mon objectif pour 2013...c'est de n'avoir aucun revenu.

 

POUR QUI VOTER EN 2017
Et enfin, discrètement, sans faire de bruit, le vote blanc a été reconnu hier à l'Assemblée. Il sera comptabilisé séparément des votes nuls. Vous pourrez enfin dire merde aux politiques politiciens.

 

OUF, LA CHINE VA MIEUX!!
On respire. La croissance mondiale va recevoir un petit boost grâce à la reprise de plus en plus visible dans les indicateurs publiés depuis quelques jours en Chine. C'est beau la démocratie.

 

LE FOU DE SERVICE
Le revoilà notre Don Quichotte. Maintenant il veut nationaliser Florange! Super idée. On pourrait même aller plus loin nationaliser tous les sites et toutes les entreprises non rentables de France. On n'est plus à quelques centaines de milliards de déficit de plus.

 

LE CARTON DE L'ANNEE
Gagner de l'argent grâce à la Grèce c'est possible. Les investisseurs qui ont acheté de la dette Grecque depuis quelques mois ont fait un carton. Les taux Grecs sont au plus bas depuis la crise sur des anticipations de rachat par la Grèce d'une partie de sa dette pour annulation.

 

LA CATALOGNE VEUT SON INDEPENDANCE
Elections régionales dimanche sur fond de colères des Catalans qui ont calculé qu'ils payaient pour les régions les plus pauvres d'Espagne et qui en ont marre de bosser pour les autres. On s'achemine peut être vers une crise constitutionnelle en Espagne.

TREMBLEMENT DE TERRE EN ARGENTINE
Le jugement qui est tombé aux Etats Unis et qui condamne l'Argentine à rembourser D'ABORD les fonds qui ont refusé la restructuration de sa dette avant les autres est un vrai tremblement de terre qui pourrait avoir des conséquences dans tous les pays, par exemple la Grèce, qui restructurent leurs dettes.

INDICES A 17H03

BEL 20 * 2406.76 13.74 0.57 %  
AEX * 331.02 3.32 1.01 %  
CAC 40 * 3522.55 24.33 0.70 %  
Euronext 100 * 664.01 4.84 0.73 %  
Next 150 * 1432.67 7.75 0.54 %  
DAX 7298.77 53.78 0.74 %  
FTSE MIB 15623.82 70.20 0.45 %  
IBEX 35 7900.40 24.80 0.31 %  
SMI 6719.13 40.02 0.60 %  
SLI 1020.93 6.85 0.68 %  
SPI 6185.85 36.81 0.60 %  
FTSE 100 5825.47 34.44 0.59 %  
Dow Jones * 12944.90 108.01 0.84 %  
Nasdaq 100 2626.99 26.51 1.02 %  
Nasdaq 2953.82 27.27 0.93 %  
OMX Nordic 40 1035.42 9.49 0.93 %  
OMX Helsinki 25 2148.24 27.40 1.29 %  
OMX Stockholm 30 1070.62 9.64 0.91 %  
OMX Copenhagen 20 489.74 1.64 0.34 %

 

 

20:02 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.