15/11/2012

BONJOUR....pas bon...

ACTIONS

Les valeurs européennes devraient s'inscrire en recul à l'ouverture jeudi, sur fond de prudence, en raison des inquiétudes relatives à la situation économique et à la dette en Europe et aux Etats-Unis.

IG Markets prévoit pour l'ouverture que le CAC 40 cédera 26 points, à 3.374 points, tandis que le FTSE 100 abandonnerait 37 points à 5.685 points. Le DAX 30 est attendu en baisse de 45 points, à 7.057 points.

Les ministres des Finances de la zone euro se focaliseront lors de leur réunion de mardi prochain sur les moyens de boucler le financement de la Grèce jusqu'en 2014, a rapporté ce jeudi le journal allemand Handelsblatt, citant des diplomates européens. "Ce trou de 13,5 milliards d'euros dans le budget peut être comblé sans nouveaux prêts", a indiqué le quotidien.

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré mercredi qu'elle entendait parvenir à un accord sur le budget de l'UE lors du sommet des dirigeants européens à Bruxelles la semaine prochaine. "Nous ferons de notre mieux" pour parvenir à une solution, a indiqué Angela Merkel lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre polonais, Donald Tusk.

Les trois quarts des Européens estiment que leur pays est en récession, et près des deux tiers pensent que ces économies seront encore dans cette situation dans un an, selon une étude sur la confiance des ménages publiée jeudi par l'institut de recherche Nielsen.

Les contrats à terme de Wall Street sont en progression jeudi. Les indices américains ont clôturé en fort recul mercredi, atteignant leur niveau le plus bas depuis trois mois, pénalisés par des statistiques décevantes en Europe et par des inquiétudes accrues concernant le "fiscal cliff" aux Etats-Unis après la conférence de presse qu'à donnée le président Barack Obama. Cette combinaison de hausses d'impôts et de réductions de dépenses publiques qui entreront automatiquement en vigueur au 1er janvier faute d'accord sur la résorption du déficit, pourrait provoquer une nouvelle récession dans le pays.

En Asie, les marchés actions sont pour la plupart en baisse jeudi, la Bourse australienne ayant atteint un point bas en sept semaines, tandis que l'affaiblissement du yen soutient les valeurs japonaises. L'indice Nikkei a ainsi clôturé jeudi en hausse de 1,9%.

 

 

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts devraient être stables jeudi à l'ouverture, voire en légère hausse, avant la parution des chiffres du produit intérieur brut de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Espagne et de l'ensemble de la zone euro.

Les économistes s'attendent à ce que l'Allemagne affiche une croissance, estimée par le consensus à 0,2% sur la période de juillet à septembre.

Le PIB de la zone euro dans son ensemble a probablement reculé de 0,1% au troisième trimestre, ajoutent les économistes.

Les emprunts du Trésor américain s'inscrivent en léger repli jeudi. Ils sont ressortis en baisse mercredi, les investisseurs ayant empoché les bénéfices réalisés au cours des quatre dernières séances.

Les investisseurs s'attendent à ce que le processus de négociations en cours à Washington destiné à éviter le "fiscal cliff" permette de trouver une solution, mais estiment également que l'obtention d'un compromis pourrait déclencher un brusque mouvement de vente sur le marché des emprunts d'Etat.

Le président américain Barack Obama, qui a tenu mercredi soir sa première conférence de presse depuis sa réélection, a rappelé la nécessité pour les dirigeants politiques de trouver un terrain d'entente sur la façon d'augmenter les recettes de l'Etat et de réduire le déficit. Ces commentaires ont eu peu d'effet sur les emprunts du Trésor.

Alors que les investisseurs attendent "de voir ce qui sortira concrètement des négociations sur le 'fiscal cliff', il est peu probable qu'ils opteront pour d'importantes prises de positions stratégiques", estiment les stratégistes obligataires de CRT Capital Group.

 

 
 

 

CHANGES

L'euro a peu évolué jeudi pendant la séance asiatique, après avoir enregistré mercredi sa plus forte hausse depuis près de deux semaines face au dollar, soutenu par des informations indiquant que la Grèce pourrait recevoir en une seule fois une somme de 44 milliards d'euros, correspondant à plusieurs tranches d'aide gelées jusqu'à présent.

Les propos d'Olli Rehn, le commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, selon lesquels l'Espagne n'a pas besoin de prendre de nouvelles mesures d'austérité pour l'instant, ont cependant empêché la monnaie unique de gagner plus de terrain, tout comme l'annonce de la mort du chef militaire du Hamas, en Palestine, tué par un tir de roquettes israéliennes.

Le yen a connu mercredi son plus fort recul face au dollar depuis plus de deux mois, après l'annonce d'élections législatives anticipées au Japon le 16 décembre.

Le chef de file du Parti libéral-démocrate japonais, qui a de grandes chances de remporter ces élections et de revenir au pouvoir, plaide en faveur de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire de la part de la banque centrale japonaise de façon à ce qu'elle puisse atteindre son objectif d'inflation.

 

 
 

PETROLE

Les contrats à terme sur le pétrole brut sont en légère hausse jeudi en Asie, après avoir gagné du terrain mercredi en conséquence d'un raid de l'aviation israélienne dans la bande de Gaza qui a entraîné la mort du chef des opérations militaires du Hamas. Le Hamas a déclaré qu'avec ces frappes, Israël avait "ouvert les portes de l'enfer".

Ces tensions accrues accentuent le risque de perturbations de l'offre de brut en provenance de la région, faisant augmenter la prime de risque géopolitique.

A 05h00, le contrat de décembre sur le Brent gagnait 7 cents à 109,68 dollars le baril, tandis que vers 06h20, le contrat de décembre sur le brut coté au Nymex avançait de 2 cents, à 86,34 dollars le baril.

Les dirigeants iraniens ont développé une stratégie pour contourner les sanctions de l'Union européenne à l'encontre du pays, a rapporté mercredi le journal Les Echos sur son site Internet.

Le quotidien, citant une "source bien informée à Téhéran", explique que cette stratégie consiste à utiliser la Suisse comme une plateforme pour "l'importation de biens européens, ou l'exportation de pétrole iranien", en "ayant recours le cas échéant à des sociétés écrans".

de Monfinancier..

 

LE DÉCROCHAGE...

Les indices boursiers ont décroché après plusieurs jours de nervosité et d'incertitude. La dégradation de la situation au Moyen Orient et des déclarations contradictoires sur le fiscal cliff ont enfoncé les investisseurs un peu plus dans la déprime. Beaucoup de ceux qui croyaient au rallye de fin d'année jettent l'éponge...La visibilité sur la fin d'année est nulle.

 

LE TOURNANT EN EUROPE
L'Union Européenne a décidé de relâcher la pression sur les pays qui ont fait suffisamment d'efforts. Le commissaire Européen Olli Rehn a annoncé que l'Espagne bénéficiera d'un sursis de deux ans pour attendre les objectifs initiaux de déficit budgétaire. Priorité à la croissance et cela ne va pas être simple

 

PAS DE LECON A RECEVOIR
C'est qu'a dit Jean Marc Ayrault en arrivant à Berlin. En Allemand, c'est sûr, l'ancien professeur n'a pas de leçon à recevoir mais en économie...

 

PAS CONVAINCANT
52% des Français selon un sondage BVA n'ont pas trouvé Hollande convaincant à sa conférence de presse. 16% se sont endormis.

 

LE PATRONAT VEUT LA FLEXISECURITE
L'enjeu majeur de la compétitivité de la France c'est le marché du travail. La rigidité et les contraintes actuelles, notamment en matière de licenciements, bloquent les embauches. Le MEDEF propose des réformes de fond.

 

RENAULT PROPOSE UN ACCORD A L'ALLEMANDE
Renault propose le deal suivant: pas de fermeture d'usines contre plus de flexibilité dans l'organisation du travail. C'est un accord classique dans les entreprises allemandes, notamment chez Volkswagen.

 

LA TENSION AU MOYEN ORIENT
Israël se mobilise. Contre la Syrie. Et le Hamas. Un pas vers un affrontement a été franchi hier après la mort du chef militaire du Hamas.

 

LE PLONGEON
La production industrielle en Europe s'est littéralement effondrée de 2.5%. On n'avait pas vu cela depuis Janvier 2009. Même l'Allemagne est touchée.

 

MANIFS EN EUROPE DU SUD
contre l'Austérité. Les manifs en Espagne et Italie ont dégénéré.

 

PLUS BAS HISTORIQUE
pour EDF en Bourse. 30% de baisse en un an et 4.7% de baisse en une seule journée. Mais où est donc Proglio ?

 

COMMENT COUVRIR SES POSITIONS?
Avec la visibilité zéro sur la fin de l'année, les produits dérivés sont les seules solutions restantes pour gagner un peu d'argent, ou au moins se protéger contre une nouvelle baisse. Ne manquez pas dans quelques jours notre guide des produits dérivés, dans un dossier spécial réservé aux abonnés MF Privé. Pas encore abonné? Profitez de notre offre de test un mois gratuit.

 

LE DELIRE
Le nombre de taxes et impôts à payer en France avant le 15 Novembre. On en reçoit une par jour...

 

LE SANDWICH ANGLAIS
L' Angleterre est prise en sandwich entre une inflation à 2.7%en octobre, contre 2.2% en Septembre, et une prévision de croissance négative pour le quatrième trimestre par la Banque d'Angleterre. Mais les Anglais vont tenir bon et s'en sortir

 

MONTI, NE T'EN VA PAS
C'est le cri des patrons italiens qui craignent le retour des politiques au gouvernement après les élections de 2013. Un gouvernement de politiciens incompétents et dogmatiques...quelle horreur !

LA NOUVELLE FORMULE DES ECHOS
Il va falloir quelques semaines pour s'habituer mais ça se présente bien

 

CA BOUGE ENFIN AU JAPON

 

 

Enfin. Le premier ministre, Monsieur Noda, qui avait atteint des records d'impopularité a enfin annoncé des élections anticipées qui se tiendront le 16 Décembre.

Le parti au pouvoir va être laminé, et c'est Shinzo Abe, le leader de l'opposition, qui devrait retrouver un poste qu'il a déjà occupé. Le marché a déjà fortement réagi, le Nikkei à la hausse et le yen à la baisse. C'est un évènement majeur pour les marchés.

Qu'est ce que le nouveau premier ministre peut vraiment faire pour régler les problèmes Japonais ?
Il doit agir et vite. Les problèmes du Japon sont connus, une dette monstrueuse mais gérable compte tenu de taux d'intérêt qui sont parmi les plus bas du monde et une économie qui n'arrive toujours pas à décoller à cause d'un yen trop fort qui plombe les exportateurs. Les investisseurs anticipent donc une action forte du gouvernement pour faire baisser le yen, et pourquoi pas un plancher sur le dollar yen un peu à l'image de ce qu'a fait la Suisse sur le franc suisse avec succès. Tout cela accompagné d'une utilisation frénétique de la planche à billets.

Shinzo Abe est un ultra nationaliste et un anti Chinois convaincu. Il n'est pas encore élu mais il a déjà réussi à mettre la Chine en colère. Et pour mettre la Chine en colère, il y a deux méthodes : lui piquer quelques îles inhabitées, c'était déjà fait. Et inviter le Dalaï Lama en réclamant plus d'autonomie pour le Tibet. C'est ce qu'il a fait. L'élection du 16 Décembre va changer la face du Japon mais c'est donc un évènement géo politique majeur pour l'Asie, une région qui devient de plus en plus le centre du monde

 

 

 

09:28 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.