07/11/2012

o b a m a .....

Barack Obama est réélu !

Rédaction en ligne

Mis à jour le 07/11/2012 à 05:02

LIVE Obama a annoncé sa victoire en postant sur Twitter un bref message "four more years" ("encore quatre ans") accompagné d'une photo où il enlace sa femme Michelle Obama.

Bienvenue dans notre couverture spéciale de l'élection présidentielle américaine. Ici, vous retrouverez tous les grands moments de la nuit électorale. Nous vous proposons également de suivre notre DIRECT "ELECTION NIGHT USA 2012" avec les premiers résultats, analyses, vidéos ainsi que la carte avec les grands électeurs Etat par Etat... pour vivre l'évènement et ne rien manquer.

7h36: Obama s'exprime à Chicago

Arrivée triomphante de Barack Obama sur la scène de Chicago. Il est entouré de sa femme Michelle et de ses deux filles. "Pour les Etats-Unis d'Amérique, le meilleur est encore à venir", clame-t-il. Barack Obama félicite Mitt Romney pour une campagne menée avec ardeur. Il veut travailler avec Romney pour "faire avancer le pays". Il se dit plus déterminé et plus inspiré que jamais. Il promet également de réduire la dépence énergétique des USA.

7h35 : Obama adresse un message à sa mailing list

Quelques minutes avant de s'exprimer devant ses partisans, le président américain a adressé un message à sa mailing list. Il remercies ceux qui l'ont soutenu, soulignant que sa victoire "n'est pas un accident. Vous l'avez rendue possible!"

7h : Obama gagnant dans les Etats-clés de Virginie, Colorado et Nevada

M. Obama a remporté les mandats des 13 grands électeurs de la Virginie, qu'il avait gagnés lors de son élection en 2008, les neuf grands électeurs de l'Etat du Colorado et les six du Nevada, également empochés il y a quatre ans.

 

7h : Mitt Romney prend la parole

Emu, il remercie son entourage. "J'ai appelé le président Obama pour le féliciter pour sa victoire". "Nous avons tout donné lors de cette campagne", a-t-il déclaré à Boston (nord-est) devant des milliers de partisans qu'il a remerciés. "je prie pour que le président (Obama) réussisse à guider notre nation". "Cette élection est terminée, mais nos principes demeurent", ajoute-t-il.

6h52: Mitt Romney aurait reconnu sa défaite

Le candidat républicain aurait, selon CBS, appelé Barack Obama pour le féliciter de sa victoire.

6h32 : Des milliers de personnes sur Time Square

Des milliers de personnes ont célébré tard mardi soir la réélection de Barack Obama sur Times Square à New York, agitant de petits drapeaux et scandant "Encore quatre ans", quand les télévisions ont annoncé qu'il avait gagné face au républicain Mitt Romney.

6h30: Barack Obama a remporté l'Etat-charnière de Virginie (est).

Selon un décompte de l'agence Associated Press. 6h: républicains et démocrates se partagent la Chambre et le Sénat

Les démocrates devraient conserver leur majorité au Sénat, et les républicains garder la main sur la Chambre des représentants.

Les républicains avaient gagné le contrôle de la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat en 2010, avec une avance de 25 élus par rapport à leurs rivaux sur un total de 435 sièges. Selon les télévisions américaines, ils devraient conserver cette majorité.

Les démocrates étaient de leur côté en passe de conserver leur majorité au Sénat.

5h20: Barack Obama réélu président des Etats-Unis d'Amérique!

Avec plus de 274 grands électeurs, Barack Obama a été réélu mardi président des Etats-Unis, dépassant le seuil des 270 grands électeurs nécessaires face à son rival républicain Mitt Romney. C'est la deuxième fois, après Bill Clinton dans les années 1990, qu'un démocrate est réélu à la Maison Blanche depuis la Seconde Guerre mondiale.

5h15: Obama décroche les swing state de l'Iowa (6) et du Nouveau Mexique (5) et est sur le voie de remporter l'élection présidentielle. Mitt Romney remporte la Caroline du Nord (15), un des Etats-charnières de l'élection. Dans le même temps, Obama confirme sa victoire dans les bastions démocrates que sont la Californie (55), l'Oregon, Hawaii et l'Etat de Washington.

4h50: L'Arizona (11) va à Romney

Alors que les deux candidats ne sont pas encore départagés en Floride (très serrés) et dans d'autres Etats-clés, Mitt Romney confirme une victoire républicaine en Arizona, Idaho et Montana.

4h20: Le point sur le nombre de grands électeurs

D'après les résultats dans 33 Etats et dans le District de Columbia, le président sortant démocrate Barack Obama avait obtenu 158 mandats de grands électeurs contre 163 à son adversaire républicain Mitt Romney. Pour être élu, un candidat doit obtenir la majorité des mandats, soit 270 sur 538. Après le nom de chaque Etat figure le nombre de ses grands électeurs. Le vainqueur de chaque Etat remporte la totalité des mandats, à l'exception du Maine et du Nebraska qui les répartissent à la proportionnelle. Obama peut encore compter sur quelques poids lourds tels que la Californie.

4h: Obama donné gagnant dans les swing states du Wisconsin (10), Minnesota (10) et du New-Hampshire (4)

Le président américain Barack Obama a remporté l'Etat-clé du New Hampshire, qui n'avait voté que deux fois pour un démocrate lors des six précédentes élections présidentielles. Ce petit Etat du nord-est, qui ne compte que quatre grands électeurs, était considéré déterminant pour Barack Obama dans sa course aux 270 grands électeurs sur les 538 nécessaires pour l'emporter. Sans surprise, Mitt Romney l'emporte en Utah, l'Etat des Mormons.

3h30: Romney et Obama à 50/50 en Floride

Dans le swing state de Floride, qui pèse pas moins de 29 gds électeurs, Obama et Romney seraient à 50%-50%. Environ 600 voix les séparaient vers 3h30. Autre Etat-clé, la Pennsylvanie (20) serait pour Obama... ce qui n'était pas gagné d'avance.

3h05: Avalanche de résultats

Pas de surprise! Obama gagne à New York, dans le Michigan et dans le New Jersey. Romney décroche lui les Etats suivants: Kansas, Louisiane, Nebraska, Dakota du Nord, Texas, Wyoming, Mississippi et Dakota du Sud.

3h: Obama donné vainqueur dans l'Ohio

Le New York Times donne Barack Obama vainqueur dans l'Ohio - très important swing state qui pèse 18 grands électeurs - , selon des premières estimations sorties des urnes. Le plan de sauvetage de l'industrie automobile du président sortant pourrait avoir été porteur dans cet Etat industriel du Nord.

2h40: Les "swing states" Floride, Virginie et Ohio

Selon les premières estimations, Mitt Romney devrait emporter la Virginie (13) alors que son adversaire démocrate le devancerait en Floride (29) et dans l'Ohio (18). Si cela se confirme, les chances de l'emporter seraient très réduites pour le candidat républicain. Par contre, la victoire de Romney est confirmée dans l'Arkansas, l'Alabama et le Tennessee.

S&P condamnée pour notation "trompeuse" : des plaintes à l'étude en Europe

 

Le siège de l'agence de notation Standard and Poor's à New York, le septembre 2012

Des juristes vont étudier l'opportunité de lancer des procédures collectives contre l'agence de notation Standard and Poor's (S&P) en Europe, notamment au nom d'investisseurs français, après sa condamnation en Australie pour l'évaluation "trompeuse" de produits toxiques.

La justice australienne a condamné lundi S&P à indemniser des collectivités locales ayant englouti des millions de dollars dans des titres très bien notés par l'agence américaine et qui s'étaient effondrés à l'approche de la crise financière de 2008.

Le directeur de la société qui a financé la plainte collective, IMF Australia, a annoncé mercredi qu'il se rendrait ce week-end en Europe où deux milliards d'euros de titres CPDO (constant proportion debt obligation) ont été souscrits, selon lui, au cours des trois années ayant précédé la crise.

Une plainte au moins serait déposée aux Pays-Bas - pays de la banque ABN AMRO qui vendait les titres - au nom d'investisseurs en Europe. Les procédures envisagées concernent l'Allemagne, l'Autriche, les Pays-Bas, la Grande-Bretagne et la France, où le principe des plaintes collectives ("class action") n'est pas reconnu.

"Toutes ces juridictions reconnaissent les concepts de +devoir de prudence+ et de +présentation déformée+" qui ont valu sa condamnation à S&P en Australie, a déclaré John Walker à l'AFP.

Les éléments matériels présentés à la justice australienne, tels que les courriers électroniques d'employés de S&P débattant des notations, peuvent par ailleurs, selon lui, servir devant les tribunaux européens.

Le tribunal fédéral australien a jugé "trompeuse" la note "AAA" attribuée aux CPDO vendus fin 2006 à 13 municipalités, via ABN AMRO, par une société de services financiers, LGFS.

Il a condamné S&P, ABN AMRO et LGFS à payer solidairement les pertes plus intérêts réclamés par les plaignants.

S&P s'est dite "déçue" par le jugement et a annoncé son intention de faire appel, réfutant "toute allégation soutenant que nos avis étaient inappropriés".

 

09:41 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.