03/10/2012

BONJOUR....9H15.

les commentaires de MonFinancier...

 

ON S'ENNUIE...

Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas eu un jour sans évènement majeur, sans pays en faillite, sans chiffre catastrophique, sans émeute en Grèce ou en Espagne, sans déclaration incendiaire allemande, sans menace de faire sauter la planète...Et du coup, on a perdu l'habitude et on s'ennuie très vite. Et les volatilités s'écroulent...

 

LES ENTREPRENEURS SONT DES PIGEONS
Le mouvement des entrepreneurs prend de l'ampleur. Il s'agit de protester non seulement contre un matraquage fiscal des entrepreneurs mais également contre cette ambiance anti entreprise. Rejoignez le mouvement sur Facebook ou en signant la pétition de la CGPME . Vive les pigeons...

 

LE DEBAT AMERICAIN
C'est peut être une des dernières chances pour Mitt Romney de redresser la situation mais on sait qu'Obama est une bête médiatique, c'est d'ailleurs la seule chose qu'il fait vraiment bien: animer des débats et faire des shows médiatiques et Romney est tellement coincé qu'il aura du mal à redresser la barre. A suivre.

 

RAJOY NOUS FATIGUE. ENCORE ET TOUJOURS.
Il a démenti hier que la demande d'aide de l'Espagne était imminente. Il est usant cet ibère.

 

LE SCOOP DU JOUR
On connaît enfin le père de la fille de Rachida Dati. Je n'en pouvais plus d'attendre de le savoir depuis des années...

 

LA BLAGUE DU JOUR
Vincent Peillon: "il faut faire découvrir l'entreprise aux élèves dès la 6ème". Pour élever une nouvelle génération de pigeons?

 

LA SÉPARATION DES ACTIVITÉS BANCAIRES
Une commission Européenne propose une séparation des activités pour compte propre et des activités de dérivés. Le sujet revient sur le tapis.

 

ENFIN
L'Iran reconnaît que les sanctions flinguent son économie. Le rial s'est effondré encore hier de 13%. La bombe nucléaire va leur coûter plus cher.

 

HEUREUSEMENT
qu'il y a l'affaire du handball pour nous occuper un peu.

LA BAGARRE SUR LA FUSION EADS-BAE
porterait, entre la France et l'Allemagne, sur la localisation du siège. Les Français veulent Toulouse, les Allemands Ottobrun, près de Munich. Franchement Toulouse c'est plus sympa.

 

ET SI L'INFLATION REDÉMARRAIT UN JOUR ?

Evoquer l'inflation alors qu'on est en pleine déprime économique, voire en pleine dépression.. peut paraître étrange. Et pourtant, hier l'inflation dans les pays de l'OCDE a progressé pour la première fois en un an à 2% en rythme annuel en Août. Et nous ne sommes pas à l'abri d'une bonne nouvelle sur l'économie. Et en cas de bonnes nouvelles, gare à l'inflation. Etes vous préparé?

Chiffre surprise hier sur l'inflation dans les pays de l'OCDE
Evoquer l'inflation en période de ralentissement économique mondial et de craintes de récession dans beaucoup de pays développés peut paraître étrange. Et pourtant, c'est un sujet sur lequel il faut rester vigilant. Pour la première fois depuis un an, le taux d'inflation a progressé en Août dans les pays de l'OCDE. Il atteint 2%. Une barre jugée comme la ligne à ne pas dépasser par la plupart des banques centrales. En cause principalement la hausse des prix des matières premières.

Donc une hausse plus conjoncturelle que structurelle
Pour l'instant. D'ailleurs Mario Draghi avait prévenu qu'il pourrait y avoir une hausse de l'inflation pendant quelques mois mais qu'elle rechuterait rapidement compte tenu de la faiblesse des économies des pays développés. Mais gardons à l'esprit que le pire n'est jamais certain. Nous ne sommes pas à l'abri d'une bonne nouvelle. Imaginons juste un instant que la politique de taux bas et les injections historiques de liquidité dans la plupart des pays finissent par faire rebondir l'économie. D'abord aux Etats-Unis, puis, plus mollement en Europe, et par ricochet en Chine. L'inflation qui est déjà à 2% sans croissance pourrait facilement augmenter à 3% voire plus.

3% c'est une hausse mais ce n'est pas un dérapage incontrôlé
Mais même 3% d'inflation cela voudrait quand même dire que les taux d'intérêt à long terme devraient rebondir alors qu'ils sont à des niveaux historiquement bas. Et une remontée des taux d'intérêt à long terme alors que les Etats-Unis et l'Europe ont des dettes astronomiques, ce serait un vrai challenge pour les budgets nationaux entre autre. Personne ne parle de retour de l'inflation pour le moment. Et c'est normal compte tenu du contexte économique. Personne n'en parle et personne ne s'y prépare. Et c'est peut être une erreur. Restez vigilants.

 

09:18 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.