28/09/2012

bonjour tardif....survol à 15h50 ce vendredi 28 septembre 1er jour RYDER CUP !!

 de MonFinancier...

 

ALORS? ON ACHÈTE OU ON VEND?

Les marchés ont joué à se faire peur pendant quelques jours et hier ils ont rebondi. Mais on sent un manque de direction après l'embellie estivale. Euros et indices boursiers européens ont testé leurs plus bas avant de repartir à la hausse. Nous restons positifs.

L'ESPAGNE COURAGEUSE
C'est un budget courageux que l'Espagne a annoncé hier. Courageux et cohérent. Courageux car on parle de 40 milliards d'euros d'effort. Cohérent car l'effort est principalement concentré sur les baisses de dépenses publiques et pas sur la hausse des impôts.

LA FRANCE: SOLUTION DE FACILITé
Le projet de loi de Finances 2013 sera présenté ce matin. Contrairement à l'Espagne, pas de réduction de dépenses publiques, ou peu, et elles ne seront pas respectées mais un matraquage sur les ménages dits "aisés" et sur les entreprises. C'est facile. Cela touche peu d'électeurs. Et cela entretient le mauvais penchant Français pour un égalitarisme teinté d'envie et de jalousie pour le succès.

LA FRANCE EST TRES ENDETTEE
On parle de la crise Espagnole. Mais l'Espagne aura une dette égale à 80% du PIB à la fin 2012. Pour la France ce sera 91.3% du PIB en 2013!!!! 91.3%!!!! Une des pires performances au monde et on continue à croire qu'on va pouvoir continuer comme cela sans véritable effort de l'état sur les dépenses publiques. Vive le déni...

 

RETROUVEZ NOUS CE SOIR
sur BFM Business pour votre émission patrimoniale hebdomadaire: C'est votre argent. Radio ou télé. 19h et 22h. La seule émission financière détendue et décalée....

 

INTERVENTION IMMINENTE DE LA BANQUE DU JAPON
Le yen continu à s'apprécier et les exportateurs Japonais sont au bord du gouffre, une situation exacerbée par l'arrêt de certaines de leurs usines en Chine. La Banque du Japon va devoir intervenir. Elle va devoir faire comme la Suisse. Imposer un plancher sur le dollar yen. Nous avons déjà conseillé aux abonnés MF Privé un produit pour jouer la baisse du yen . Testez gratuitement notre offre pendant un mois pour découvrir ce produit

LA DEMANDE D'AIDE ESPAGNOLE EST IMMINENTE
Ce n'est plus qu'une question de jours. L'Espagne va demander officiellement l'aide Européenne. Avec le budget qu'elle vient d'annoncer, elle n'aura pas besoin de faire de sacrifices supplémentaires.

LA BLAGUE DU JOUR
Le gouvernement engage un bras de fer avec Arcelor Mittal

L'ALLEMAGNE DONNE (ENCORE) L'EXEMPLE
BMW va embaucher 3000 personnes. En échange de plus de flexibilité sociale. Et les syndicats ont accepté car leur but est que BMW reste un leader mondial pas de couper la tête des dirigeants.

DEVENEZ GERANT DE HEDGE FUND
Selon Forbes, 31 gérants de hedge funds sont dans les 400 américains les plus riches. Soros "pèse" 19 milliards de dollars, Jphn Paulson 11 milliards, la star actuelle Ray Dalio 10 milliards dont 4 gagnés l'an dernier.

MONTI A ENVIE DE RESTER
Mario Monti a déclaré pour la première fois hier qu'il était prêt à rester après les élections d'avril si elles ne dégageaient pas une majorité claire...Ah, le goût du pouvoir...

A CE SOIR 19H et 22H SUR BFM BUSINESS

 

More Sharing Services0

 

 

  • Sauvegarder l'article
  • Envoyer l'article à un ami
  • Imprimer l'article

CAC40 : sous 3400, bilan hebdo à -3,7%, inquiétude sur Espagne

 

(CercleFinance.com) - Wall Street ouvre comme prévu en repli de -0,35 à -0,45%, une consolidation 3 fois moins importante que celle de l'Euro-Stoxx50 (-1,2% et -3,6% en 'hebdo') ou du CAC40.

Cette fin de 3ème trimestre est décidément bien agitée et la volatilité, quasiment absente depuis fin juillet resurgit depuis 48H (avec la chute de -2,8% du marché parisien mercredi).

Le CAC40 a connu un véritable passage à vide entre 14H15 et 15H40, l'indice abandonnant jusqu'à -1,7% (à 3.382 points) avant de se reprendre un peu à 3.395Pts (-1,25%) mais le palier des 3.400 qui correspond au plancher du 5 septembre reste sérieusement menacé.

Le bilan de la semaine ressort négatif de -3,7% (le bilan des 4 dernières semaines est désormais légèrement négatif).

Une telle chute surprend beaucoup d'opérateurs... tout comme la forte hausse des indices US la veille, malgré de très mauvais chiffres US.
L'une des explications réside peut être dans la crainte de voir Moody's abaisser à 'spéculative' la note des émissions obligataires espagnoles.

L'Espagne va dévoiler les 'vrais' besoins en capitaux des banques ibériques et les montants qui circulent (60MdsE) sont très inférieurs aux estimations des marchés... et à condition que les prix de l'immobilier ne se contractent pas davantage au cours des 12 à 18 prochains mois.

Les opérateurs n'ont pas réagi à 14H30 lors de la publication des dépenses de consommation des ménages américains: elle ont progressé de +0,5%... à un rythme 5 fois supérieur aux revenus (+0,1% contre +0,2% attendu) selon des statistiques publiées vendredi par le Département du Commerce.

La hausse de +0,4% des dépenses en juillet s'expliquait déjà par l'effort financier engendré par la hausse des carburants, le phénomène s'est confirmé et amplifié au mois d'août et la pression pourrait ne pas retomber avant le mois d'octobre.

Pour illustrer la nervosité des marchés vis-à-vis de l'Espagne, les rendements des taux longs remontent ce vendredi, après s'être détendus la veille sur fond d'annonce d'un nouveau plan d'austérité drastique.
Après une baisse de 12 points de base jeudi, le taux à dix ans se tend de dix pb à 6,04% ce jour.

La monnaie unique européenne poursuit malgré tout le mouvement de reprise entamé hier, face au dollar: +0,20% à 1,2930 dollar.

Les budgets de rigueur présentés par l'Espagne et la France sont jugés rassurants pour la pérennité de la zone euro. Le risque d'exaspération sociale dans les pays du Sud est pour l'instant occulté car les investisseurs attendent maintenant que le gouvernement espagnol formalise officiellement une demande d'aide financière auprès des institutions européennes, un évènement qui pourrait se concrétiser au cours des prochaines semaines.

'Une fois que l'Espagne aura formulé sa demande de soutien à la BCE, les marchés repartiront de l'avant', assure-t-on chez CMC Markets France.

'D'ici la fin de l'année, il n'est pas impossible que le CAC franchisse le seuil des 3.800 points', ajoute le gestionnaire parisien.

Du côté des valeurs, Capgemini signe la plus forte progression du CAC, à la faveur des bons résultats trimestriels dévoilés dans la soirée d'hier par Accenture.

Air France-KLM bondit de 6% à plus de 5,1E grâce à une recommandation favorable d'UBS. A l'inverse, Saint Gobain dévisse de -3,3%, ST-Micro, Sté Générale et AXA perdent -2,2 à -2,3%.

Sanofi lâche plus de 2% bien que Bryan Garnier rehausse sa 'fair value' (valeur intrinsèque) sur Sanofi, passant de 70 à 80 euros, et réaffirme sa recommandation 'achat', dans le sillage d'un relèvement significatif de sa séquence de revenus et de profits opérationnels pour le groupe de santé.
Danone cède 1,8%, victime d'un abaissement de recommandation de Barclays Capital. L'analyste a abaissé sa recommandation sur le titre de 'surpondérer' à 'pondérer en ligne', avec un objectif de cours ramené de 52 à 50 euros, conseillant d'arbitrer en faveur d'Unilever.

Arkema ne lâche que 0,4%, alors que les analystes de HSBC ont dégradé leur conseil sur le titre.

Vivendi (-1,1%) a annoncé vendredi la finalisation de l'acquisition d'EMI Recorded Music par sa filiale Universal Music Group. 'Cette acquisition permet à Vivendi de renforcer sa position dans les contenus de manière significative', explique le groupe de communications et de médias dans un communiqué.



Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs
 

15:55 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.