13/09/2012

bonsoir 21h...après la FED...usa +1.3%

L'euro grimpe face au dollar après les nouvelles annonces de la Fed :

 

L'euro grimpait nettement face au dollar jeudi, à son plus haut niveau depuis quatre mois, après l'annonce de nouvelles mesures par la banque centrale américaine (Fed) visant à soutenir la relance du marché de l'emploi et de l'immobilier.

Vers 18H00 GMT (20H00 à Paris), l'euro valait 1,2966 dollar contre 1,2899 dollar mercredi vers 21H00 GMT. Il s'est hissé jusqu'à 1,2969 dollar vers 17H30 GMT, un niveau plus atteint depuis le 10 mai.

L'euro montait légèrement face à la monnaie nippone à 100,45 yens contre 100,40 yens mercredi soir.

Le dollar se repliait face au yen à 77,47 yens contre 77,84 yens mercredi soir. Il est tombé vers 16H30 GMT à 77,10 yens, son plus bas niveau depuis février.

L'évolution sur le marché des changes a été erratique dans les minutes qui ont suivi les déclarations de la Fed, le marché faisant preuve d'"hésitation" face à des mesures qui correspondent "plus ou moins à ce qui était attendu", a souligné Sébastien Galy, de la Société Générale.

L'institution a en effet annoncé qu'elle allait augmenter le montant de la perfusion financière sous laquelle elle maintient l'économie américaine, décidant de racheter à partir de vendredi de nouveaux titres adossés à des créances immobilières émis par les organismes de refinancement hypothécaires parapublics (Fannie Mae, Freddie Mac) à raison de 40 milliards de dollars par mois.

Toutefois, la Fed ne fixe pas de date de fin à ce nouveau programme, indiquant qu'elle le continuera si "la perspective du marché du travail ne s'améliore pas nettement".

Cette absence de limites "a surpris un peu tout le monde", a souligné Charles St-Arnaud, de Nomura.

Mais "c'était la meilleure solution pour donner un peu plus de vigueur à l'annnonce", a-t-il estimé, rappelant que les deux dernières phases d'assouplissement monétaire engagées par la Fed comportait des limites à la portée de son intervention.

La Réserve fédérale promet également de maintenir son taux directeur, quasi nul depuis plus de trois ans et demi, à un niveau "exceptionnellement bas" jusque mi-2015 au moins si nécessaire, alors que cet engagement conditionnel ne courait jusque-là que jusque fin 2014.

La faiblesse du dollar était renforcée face à l'euro par des facteurs contribuant à la solidité de la monnaie unique: l'accord de la Cour constitutionnelle allemande, qui a mercredi donné son feu vert aux nouveaux mécanismes de secours dans la zone euro, et la victoire des Libéraux pro-européens aux Pays-Bas.

La monnaie unique était également soutenue par les spéculations sur une éventuelle demande d'aide globale de l'Espagne, jugée de plus en plus probable en dépit des réticences du Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, après l'annonce la semaine dernière d'un nouveau programme de rachat de dette publique de la BCE.

Vers 18H00 GMT, la livre britannique descendait légèrement face à l'euro à 80,34 pence, mais montait face au billet vert à 1,6135 dollar.

La devise helvétique accélérait son recul face à l'euro à 1,2144 franc suisse pour un euro mais avançait face au billet vert à 0,9365 franc pour un dollar.

La Banque nationale suisse (BNS, banque centrale) a rappelé jeudi qu'elle continuerait de défendre le taux de changes plancher de 1,20 franc suisse pour un euro introduit en septembre 2011 pour protéger les exportateurs helvétiques.

La monnaie chinoise a terminé à 6,3300 yuans pour un dollar, contre 6,3268 yuans mercredi.

21:04 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.