11/09/2012

ME REVOILA....

de MonFinancier...

 

picto monsieur cravate

J'AIME PAS LES RICHES

C'est cette phrase prononcée par François Hollande qui a ouvert la voie à cette nouvelle chasse aux sorcières et aux polémiques comme celles du titre de Libé. Plutôt que d'alimenter cette polémique je vous invite à regarder un sketch de Fernand Raynaud sur le sectarisme .

 

 

 

ON ATTEND LA FED
C'est ça les marchés. On attend toujours quelque chose. On a attendu deux mois Mario Draghi. Maintenant qu'on a eu Mario Draghi, on attend la FED jeudi, et jeudi après la FED on attendra autre chose... C'est comme ça que ça marche les marchés...

RUEE SUR L'ITALIE ET L'ESPAGNE
En une du Wall Street Journal, article sur les fonds américains qui se ruent sur les dettes espagnoles et italiennes. Les mêmes qui les vendaient il y a quelques semaines ... C'est comme ça que ça marche les marchés...

LE FMI DISTRIBUE LES BONS POINTS ...
...et les mauvais.
Elève Irlande vous avez fait du bon boulot, continuez, Elève Italie vous êtes sur la bonne voie, ne relâchez pas vos efforts, Elève Espagne c'est bien mais décidez vous à prendre des cours supplémentaires.

J MOINS UN
Quelle journée demain. Cour Constitutionnelle Allemande, élections aux Pays Bas et Iphone 5.

ET ON EST REPARTIS DANS UN DEBAT AUSTERITE CONTRE RELANCE
On a le droit depuis l'annonce de Hollande aux habituels hurlements de ceux qui pensent que la rigueur et l'austérité plombent la croissance et qu'il faut faire de la relance. Comme en 1981... Ce n'est pas fromage ou dessert, c'est fromage et dessert, austérité avec baisse des dépenses publiques et relance avec incitations pour les entreprises.

POUR AVOIR ACCES A NOS ANTICIPATIONS MISES A JOUR
Abonnez vous gratuitement pendant un mois pour avoir accès à nos anticipations mises à jour et savoir ce qu'il va se passer sur les marchés dans les semaines qui viennent.

ON NE TOUCHE A RIEN
Même si la TVA réduite pour les restaurateurs n'a pas créé d'emplois, coûte quelques milliards aux contribuables et a été dénoncée par la gauche, le gouvernement la maintient. Je ne vais pas faire la blague "le changement, ce n'est pas maintenant' car il y en a ras le bol des blagues avec c'est maintenant.

LA VRAIE QUESTION DU JOUR
En une du Parisien/ Où l'Etat peut il économiser 10 Milliards? Réponse: il ne le fera pas. Cette annonce de 10 milliards sert à faire passer les 20 milliards de hausses d'impôts.

LE CHIFFRE DU JOUR
20% des Français sont dans le rouge à la fin du mois.

AOUT EN ACTIONS
La hausse ne fait pas les affaires des marchés boursiers. Euronext a annoncé hier que les volumes en Aout sur les actions avaient été de 50% inférieurs à ceux de l'été meurtrier de 2011.

LA RUÉE VERS LES DETTES ESPAGNOLES ET ITALIENNES

Il y a quelques semaines, c'était sauve qui peut. Les investisseurs, et surtout les fonds anglo saxons se débarrassaient des emprunts d'état Italiens mais surtout Espagnols à n'importe quel prix. C'était la fin de l'Espagne, de l'Italie, de l'Europe et de la planète. Depuis quelques jours c'est la bagarre pour "trouver du papier". Un rendement au dessus de 5% dans un monde à taux zéro ...

Les dettes Espagnoles et Italiennes continuent à attirer les investisseurs
C'est même la ruée depuis quelques jours. Cela avait commencé cet été avec l'anticipation d'annonces favorables de la part de Mario Draghi et cela s'est accéléré depuis son discours la semaine passée. Il y a quelques semaines il fallait se débarrasser à tout prix des emprunts d'état italiens et surtout Espagnols, et les taux à 10 ans de ces deux pays s'étaient envolés, et aujourd'hui les fonds internationaux à la recherche de rendement dans un monde à taux zéro se battent pour acheter de la dette de ces deux pays.

Effet magique de l'annonce de Mario Draghi
Ce qui est intéressant c'est cela. Finalement la BCE n'a qu'à dire qu'elle est prête à intervenir pour que les taux espagnols et italiens baissent et qu'elle n'ait plus, du coup, à intervenir. C'est exactement le même scénario aux Etats-Unis. Cela fait des mois que la FED parle d'un QE3, une injection massive de liquidités, sans rien faire et les investisseurs continuent à prêter massivement au Trésor Américain. C'est la magie de la parole de quelqu'un qui est suffisamment crédible pour rassurer les marchés sans avoir à agir.

Est-ce qu'on est donc sauvés sur les taux Espagnols et Italiens?
Sauvés définitivement non. Tout d'abord il va falloir que Rajoy se bouge un peu et demande l'aide Européenne car je vous rappelle que c'est la condition pour que la BCE puisse intervenir. Et ensuite il va falloir que l'Europe qui a passé un cap important en matière de crise financière se mette à réfléchir à la façon de relancer son économie et cette réflexion n'a pas commencé. Mais aujourd'hui il est amusant de penser que le sentiment des investisseurs s'est retourné sur l'Espagne et l'Italie juste sur des mots, sans qu'aucune action n'ait été encore prise. Sur les marchés tout n'est que psychologie

 

09:15 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.