30/08/2012

BONJOUR LES AMIS...GOOD NEWS ING,SOLVAY,TOMTOM...

 

LE GOUVERNEMENT DÉCOUVRE LES ENTREPRISES

Avec une croissance nulle, un chômage qui explose et des cotes de popularité en chute libre, le gouvernement commence à se demander s'il est tout à fait "normal". En regardant l'Allemagne qui brille grâce à ses entreprises, surtout ses entreprises de taille moyenne, il a du avoir un éclair de lucidité cet été car d'un coup, on assiste de toutes parts à des déclarations pro entreprises. Un leurre?

ENTREPRISES ON VOUS AIME
Mais non on ne déteste pas les riches. Mais non on ne veut pas que tout le monde parte à l'étranger. Mais non on ne rêve pas d'une France de fonctionnaires où tout le monde gagnerait entre le SMIC et 4000 euros. C'est le nouveau message du gouvernement devant la "grève" de la croissance des entrepreneurs. Il va falloir plus que des déclarations pour convaincre les entrepreneurs de prendre des risques et de tirer l'économie Française.

 

AYRAULT AIME LES ENTREPRISES
Il était à l'université du MEDEF hier. C'est une preuve non ?

 

MOSCOVICI AIME LES ENTREPRISES
Pas question de mettre l'outil de travail dans l'assiette de l'ISF. C'est déjà ça. Pour Moscovici dans les Echos, il faut combattre la rente pas l'entreprise. Ah. Il faudra qu'il nous explique.

 

MONTEBOURG AIME LES ENTREPRISES
Il défend l'esprit d'entreprise même s'il fustige les "licenciements boursiers" (c'est quoi au fait un licenciement boursier?)

 

ET POURTANT
on nous ressort les "emplois d'avenir". 150000 emplois. 2.3 milliards d'euros. Financés...par les entreprises?

 

QUE VA T IL SE PASSER SUR LES MARCHES EN SEPTEMBRE?
Profitez de l' offre gratuite d'abonnement un mois , pour le savoir. Nous venons de publier pour nos abonnés nos anticipations pour septembre , des anticipations mises à jour chaque semaine ou en fonction des évènements. Faites vite.

 

LA REINE DE L'EUROPE
Angela Merkel est reçue en grandes pompes en Chine. C'est la deuxième fois de l'année qu'elle s'y rend et pour les Chinois aucun doute, ils reçoivent la vraie et seule patronne de l'Europe. Les liens économiques entre la Chine et l'Allemagne sont de plus en plus étroits et si les Chinois préfèrent passer leurs vacances à Paris plutôt qu'à Berlin et acheter des vins Français plutôt que des bières allemandes, ce sont les entreprises Allemandes qu'ils craignent et qu'ils respectent.

 

MONTI A BERLIN
avec un message simple "J'ai fait tout ce qu'on m'a demandé. Aux allemands et à la BCE de jouer leur rôle".

 

LE COMPTE A REBOURS ESPAGNOL
Ils deviennent fatigants les Espagnols à faire croire qu'ils peuvent se passer de l'aide Européenne alors qu'ils n'ont pas le choix. On perd du temps....

 

MARIO DRAGHI S'ENERVE
Il a parlé aux Allemands hier en leur expliquant que les dogmes c'est bien mais qu'à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Il va finir par perdre sa nationalité allemande s'il continue.

 

UNE PETITE AMENDE
de 590 millions de dollars pour Citigroup qui a décidé de transiger avec les investisseurs qui l'attaquaient pour son rôle dans la crise de 2008.

BETTER
Les Etats Unis ont revu leur croissance à la hausse pour le deuxième trimestre. 1.7% au lieu de 1.5%. Better than nothing.
 

L'ÉTRANGE SIMILITUDE ENTRE LA CHINE D'AUJOURD'HUI ET LE JAPON D'HIER

La bourse de Shanghai n'a pas connu de rallye d'été. Elle continue à glisser. Depuis 2007 elle a perdu deux tiers de sa valeur. Et pourtant le marché Chinois était l'eldorado des adeptes de la sino béatitude. Si on regarde le parcours du Nikkei depuis 1989, on ne peut s'empêcher de remarquer une étrange similitude...

Les bourses asiatiques sont en baisse ce matin avec un indice de Shanghai autour de son niveau le plus bas
Beaucoup attendaient un été meurtrier sur les marchés boursiers. Un remake de l'été 2011 ou des étés précédents. Mais on a eu un été ensoleillé. Partout. Ou presque. Il y a un marché qui ne décolle pas. Depuis des mois. Un marché qui était pourtant porteur de tous les espoirs des investisseurs internationaux il y a encore quelques années, c'est la bourse Chinoise. L'indice principal de Shanghai se traîne encore à 2200. Il valait plus de 6,000 en 2007. Une chute de près de 65%. En ligne droite. Sans rebond ou presque. Un cas unique.

On parle de ralentissement économique même si une croissance au dessus de 7% ferait rêver beaucoup de pays
En fait on a là tout simplement l'explosion d'une bulle. Classique. Presque un cas d'école. Un marché qui était survalorisé largement avec une hystérie collective, une sino béatitude financière massive, des capitaux qui se déversaient par milliards de l'étranger mais également beaucoup de particuliers qui spéculaient et gagnaient des fortunes en quelques jours en prenant des risques inconsidérés. La bulle a explosé avec la crise de 2008, une fois qu'on s'est aperçu que la fable d'une Chine qui pourrait continuer à croître grâce à sa demande intérieure et malgré la baisse des exportations a fait long feu.

Et on attend toujours un grand plan de relance
La Bourse de Shanghai à ce niveau, c'est peut être une opportunité d'investissement car le gouvernement n'a pas d'autres choix que de se lancer dans un plan de relance massive et il en a les moyens. Avec la chute des exportations, la baisse de la croissance, les tensions sociales sont fortes et ça le gouvernement ne peut pas se le permettre. Il va donc falloir agir. Vite. Et la Bourse en profitera. Quelques mois. Mais sur le long terme elle risque de rester plombée. Si vous avez le temps regarder le parcours de la bourse Japonaises, le Nikkei de 1989 à aujourd'hui. Le Nikkei valait 39000 en 1989, il vaut moins de 9000 23 ans après, une baisse de 75%. Il y a beaucoup de similitudes entre le Japon de 1989 et la Chine d'aujourd'hui.

DE ING....

Benelux company news

 

    DELHAIZE: Hires Roland Smith (ex Wendy's) as CEO Delhaize America

 

    ING: Sells ING Direct Canada to Scotiabank for C$3.13bn (€2.52bn), ING exp. €1.1bn post tax transaction gain, positive impact CT1 ratio ~47bp

 

    OIL: Pemex announced discovery large oil well in Mexico, may hold 10bn barrels

 

    POSTNL: To investigate potential for secure e-mail service in the Netherlands, starts pilot

 

    ROYAL DUTCH: To inspect gulf facilities today, exp. production to resume 08/31

 

    SOLVAY: Wins multi-year contract to supply Bollore grp. with lithium salt

 

    TOMTOM: Announces a partnership with BMW to integrate its GO LIVE navigation devices in selected models of BMW 1 Series, 3 Series, X1 and X3 cars. Although not an integrated in-dash solution and not a factory fitted one but dealer fitted one, this deal is significant as it is the first with a European premium car maker. Will certainly set share price higher.

UMICORE: BASF reduces staff S. African Catalytic plant, on falling demand Eur.

 

 

 

 

 

10:21 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pionnier des GPS portables pour l’automobile, le néerlandais est victime d’un gros embouteillage. Le marché des boîtiers est saturé, les prix baissent et ses diversifications ne compensent pas la perte de chiffre d’affaires.

Écrit par : Accessoires TomTom | 23/05/2013

Les commentaires sont fermés.