24/08/2012

un peu de tout...11h13

de MonFinancier..

 

DE TRACTATIONS EN DÉSILLUSIONS...

Les places boursières ont de nouveau fait grise mine. Les dernières nouvelles sur le front économique sont plutôt maussades alors que les signes de ralentissement de l'économie pointent le bout de leur nez. En attendant, Antonis Samaras, le premier Ministre grec poursuit sa tournée européenne pour tenter de convaincre l'Europe qu'elle ne verse pas son aide à fonds perdus...

LE MARATHON D'ANTONIS
Antonis ne sait plus comment faire pour convaincre ses créanciers d'obtenir un sursis de deux ans et le renvoi à 2016 du retour à l'équilibre des comptes publics. Aujourd'hui, il rencontre l'inflexible Angela Merkel et le lendemain le souple François Hollande.

 

CHACUN SES PROBLEMES
Chacun ses problèmes, pendant que la Grèce se débat pour sa survie, le gouvernement a des problèmes de riches. L'exécutif souhaite alourdir l'ISF, ça sera la deuxième fois en deux ans que cet impôt sera réformé.

 

TOILETTAGE FISCAL SUITE...
Le gouvernement part à la chasse des niches fiscales liées à l'ISF telles que l'ISF-PME, un dispositif de réduction d'ISF pour les ménages investissant dans une PME. D'autres pistes sont évoquées comme un rabotage de la réduction d'ISF par personne à charge... Affaire à suivre...

 

LA PUB NE SERA PLUS ZAPPEE
le soir le service public. C'est qu'a laissé sous-entendre Jerôme Cahuzac, le ministre délégué au Budget, prenant de court un peu tout le monde en proposant de restaurer la publicité après 20 heures sur France Télévisions.

 

FRANCOIS II N'A PLUS LA COTE...
Moins d'un sondé sur deux fait encore confiance à François Hollande pour « affronter efficacement des principaux problèmes qui se posent au pays », selon le baromètre CSA pour 'Les Echos'. Le divorce est surtout consommé chez les jeunes de moins de 25 ans, ces derniers jugent le président « trop peu mobilisé ». La rupture c'est maintenant.

 

...MAIS PARIS, OUI
Si les campings et autres lieux de villégiature ont vu leur baisse de fréquentation, Paris, la ville lumière brille de mille feux aux yeux des touristes. La fréquentation étrangère est en hausse de 6%, dopée par les américains. La faiblesse de l'euro n'a pas que du mauvais...

 

BELIZE CE N'EST PAS LA GRECE...
...mais presque. La crise à la grecque a traversé l'Atlantique et contaminé Belize, un charmant petit pays d'Amérique centrale, niché entre le Mexique et le Guatemala. La destination a beau faire rêver, les finances du pays, beaucoup moins. Mi-août dernier, Belize déclare être au bord de la banqueroute, incapable d'honorer ce lundi une échéance financière de 23 millions de dollars. Antonis, pour Belize, c'est fichu...

 

RADIO LONDRES
Si Belize est connu pour être un paradis fiscal, Londres pourrait être la destination d'exil pour certains traders de la Société Générale. La banque rouge et noire étudierait leur transfert à la City tout comme certains banquiers spécialisés dans les fusions-acquisitions.

 

DIAGEO EST LOIN DE TITUBER
Le britannique numéro un des vins et spiritueux devant Pernod-Ricard se porte très bien. Le groupe affiche une santé insolente, les ventes d'alcool étant très dynamiques dans les pays émergents. Et les investisseurs n'ont pas manqué de trinquer à la santé du groupe en Bourse, le titre Diageo progresse de 50% depuis le début de l'année, là où son indice de référence, le Footsie ne s'adjuge que 12,6% sur la période.

 

LES VACANCES C'EST FAIT POUR TRAVAILLER
Même pendant leurs vacances, certains salariés ne peuvent s'empêcher d'avoir leurs yeux rivés sur leurs écrans d'ordinateur guettant le moindre e mail ou l'oreille greffée à leur smartphone. 'Le Parisien' consacre une double page à ce nouveau phénomène. C'est vrai que rentrer de vacances et de découvrir 2 000 mails non lus, c'est trop dur...

 

GOLF A VENDRE
Pour ceux qui le mot vacances a encore une réelle signification, le golf-restaurant de Sperone en Corse est à céder pour 20 millions d'euros. Amateurs de 18 trous, de grands espaces verts, cette annonce est pour vous.

 

RESUME DE L'ACTUALITE A 08h30 GMT (24/08) :

 

OSLO - La justice norvégienne a reconnu Anders Behring Breivik, l'auteur de la tuerie sur l'île d'Utoya et d'un attentat à Oslo qui ont fait 77 morts en juillet 2011, mentalement sain.

Anders Breivik, qui revendique ses actes, a en conséquence été condamné à 21 ans de prison, peine maximale prévue par le code pénal norvégien, mais sa détention pourra être prolongée au-delà de cette période pour des raisons de sécurité.

Breivik était lui-même opposé à un verdit d'irresponsabilité mentale, affirmant avoir agi pour des motifs politiques et pour protéger son pays contre le multiculturalisme.

---

BERLIN - Le chef de fil parlementaire de la coalition gouvernementale allemande Volker Kauder a déclaré ce matin que ni le calendrier ni le contenu du plan de renflouement de la Grèce ne pourraient être renégociés.

Ces propos interviennent juste avant la rencontre prévue à 09h45 GMT entre la chancelière Angela Merkel et le Premier ministre grec Antonis Samaras.

Hier soir, François Hollande et Angela Merkel avaient envoyé de Berlin un message de fermeté à la Grèce, soulignant les "efforts indispensables" pour que ce pays parvienne à se maintenir dans la zone euro.

La chancelière allemande et le président français s'étaient retrouvés autour d'un dîner pour harmoniser leurs positions avant de recevoir chacun de leur côté en fin de semaine le Premier ministre grec Antonis Samaras, qui souhaite que les partenaires européens d'Athènes fassent preuve de patience.

"Nous voulons, je veux, que la Grèce soit dans la zone euro, c'est une volonté que nous avons exprimée depuis le début de la crise", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une courte déclaration à son arrivée à la chancellerie.

"Il appartient aux Grecs de faire les efforts indispensables pour que nous puissions atteindre cet objectif", a-t-il ajouté.

Angela Merkel lui a fait écho. "Nous sommes très attachés à ce que chacun respecte ses engagements", a-t-elle dit.

---

MADRID/PARIS - L'Espagne négocie avec la zone euro les conditions d'une aide internationale pour faire baisser ses coûts d'emprunt mais elle n'a encore pris aucune décision définitive quant à solliciter un renflouement, ont dit aujourd'hui trois sources proches du dossier.

L'option privilégiée actuellement en discussion est que le Fonds européen de stabilité financière (FESF) achète des obligations espagnoles lors des adjudications, tandis que la Banque centrale européenne interviendrait sur le marché secondaire pour faire baisser les taux de rendement, ont précisé les sources.

---

MIAMI - La tempête tropicale Isaac pourrait se transformer en ouragan avant d'atteindre la République dominicaine et Haïti.

Elle poursuit sa route à travers les Antilles, où Porto Rico et les Îles Vierges ont été balayés par de fortes pluies et des vients violents.

---

AMMAN - L'armée syrienne, appuyée par des hélicoptères, est passée à l'offensive hier dans la localité de Daraya, à la périphérie sud-ouest de Damas, pour tenter d'écraser la rébellion contre le régime du président Bachar al Assad.

Artillerie et hélicoptères ont attaqué cette agglomération sunnite, tuant 25 personnes et en blessant 200, ont déclaré des membres de l'opposition à Damas.

Dans la matinée, les troupes gouvernementales étaient également intervenues dans le quartier de Kafr Sousseh où elles ont procédé à des arrestations.

---

DIYARBAKIR, Turquie - Des soldats turcs ont tué hier soir cinq rebelles kurdes, ce qui porte à 21 le nombre d'activistes qui ont trouvé la mort dans une série d'opérations menées par l'armée dans le sud-est de la Turquie après une attaque meurtrière mercredi contre un convoi militaire.

Les cinq militants kurdes tués hier soir avaient attaqué des bâtiments publics et un poste de police dans le centre de Semdindli, dans la province de Hakkari, située dans le sud-est du pays.

Quelques heures plus tôt, des combattants du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) avaient mené d'autres assauts contre deux postes de l'armée dans la même région, tuant au moins un soldat, ont annoncé des responsables de la sécurité.

---

VIENNE - L'émissaire de l'Iran auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) estime que des progrès sont possibles lors des négociations prévues aujourd'hui.

"Nous sommes déterminés à parvenir à une conclusion positive", a déclaré Ali Asghar Soltanieh, ambassadeur d'Iran auprès de l'AIEA, peu avant le début des entretiens avec les inspecteurs de l'Onu.

Les Occidentaux soupçonnent Téhéran de poursuivre un programme nucléaire afin de se doter de l'arme atomique ce que démentent les autorités iraniennes.

---

DUBAI - Mirhossein Moussavi, l'une des figures de l'opposition iranienne, assigné à résidence depuis plus d'un an, a été hospitalisé hier en raison d'un problème cardiaque, a déclaré l'un de ses anciens conseillers.

Mirhossein Moussavi, âgé de 70 ans, et le réformiste Mehdi Karoubi étaient les deux principaux candidats opposés à Mahmoud Ahmadinejad lors de l'élection présidentielle de juin 2009, finalement remportée par le président sortant, malgré des accusations de fraudes qui avaient entraîné d'importantes manifestations.

---

LOS ANGELES - Lance Armstrong va être déchu de ses sept victoires dans le Tour de France après sa décision de ne plus contester les accusations à son encontre portées par l'Agence américaine antidopage (USADA).

L'ancien cycliste américain considère cependant que l'USADA n'a pas l'autorité de lui retirer ses sept succès consécutifs sur la Grande Boucle, remportés entre 1999 et 2005 après sa guérison d'un cancer.

---

PARIS - Un doublé de Jordan Ayew a permis hier à Marseille de prendre une option sur la qualification en Ligue Europa en battant 2-1 les Moldaves du Sheriff Tiraspol en match aller de barrage.

Bordeaux, de son côté, n'a pu faire mieux qu'un match nul 0-0 sur le terrain de l'Etoile Rouge de Belgrade.

---

ÉTATS-UNIS - Jo-Wilfried Tsonga a tranquillement écarté hier l'Espagnol Marcel Granollers (6-1,6-2) oiyr se qualifier pour les demi-finales du tournoi ATP de Winston-Salem, aux États-Unis.

Le Français affrontera au prochain tour l'Américain John Isner.

Marion Bartoli a été, en revanche, éliminée en quart de finale du tournoi WTA de New Haven. La Française a été battue 6-4 6-2 par l'Italienne Sara Errani.

((paris.newsroom@reuters.com

11:13 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.