14/08/2012

10H02...MonFinancier.

 

PAS DE SIGNE DE REPRISE

Les mauvais chiffres publiés en Chine et au Japon ne sont pas de bons augures pour les chiffres de la croissance en zone euro attendus aujourd'hui. Mais peut être un bon signe pour les marchés qui attendent des actions de la part des banques centrales.

 

LE SOLEIL NE SE LÈVE PAS SUR LE JAPON
Alors qu'on attendait une croissance de 0,7% au deuxième trimestre, celle-ci n'a finalement progressé que de 0,3%. En rythme annualisé, la croissance ressort à 1,4% contre 5.5% au premier trimestre. Le dynamisme de l'activité nippone au premier trimestre est largement dû à l'effort de reconstruction du pays après l'enchainement des catastrophes naturelles, mais alors que l'investissement ralentit, la consommation des ménages chute, tout comme les exportations pénalisées par la crise en zone euro.

 

LA GRECE TOUJOURS PLUS BAS
Pour la cinquième année consécutive, le PIB de la Grèce s'est contracté de 6,2% sur un an au deuxième trimestre sous l'effet de la poursuite de la politique d'austérité. Un contexte morose qui ne favorise pas les efforts du premier ministre Antonis Samaras pour convaincre ses alliés de centre gauche d'accepter le nouveau plan d'austérité qu'il prépare pour la fin du mois

 

ON ATTEND MAINTENANT LA ZONE EURO
Les chiffres sur la croissance en zone euro sont attendus aujourd'hui. Après le PIB Japonais, les économistes s'attendent à un recul du PIB moyen de la zone euro de 0.2%. Un recul qui ne serait finalement pas perçu par les marchés comme une mauvaise nouvelle puisqu'il pousserait les banques centrales à intervenir

 

RECORD DE FAIBLESSE DES TAUX ALLEMANDS
Par contre, la récession qui guette la zone euro pousse les investisseurs à se réfugier vers les valeurs sûres. La France et l'Allemagne ont une fois de plus emprunté à des taux négatifs . Berlin a même enregistré un nouveau record de faiblesse avec un rendement moyen de -0,0499%

 

GOOGLE CONTINUE SES EMPLETTES
Après les guides gastronomiques Zagat, rachetés l'an dernier pour plus de 150 millions de dollars, le géant du Web est en passe de mettre la main sur les guides de voyage Frommer's. Les employés de Frommer's doivent trembler, alors que Google annonce dans le même temps qu'il va supprimer 4000 emplois chez Motorola, racheté il y a un an

 

JULIUS BAER SORT DE LA ZONE EURO
La plus grande des banques privées suisses veut sortir des frontières européennes pour conquérir les marchés émergents. La banque zurichoise a annoncé l'acquisition de la gestion de fortune internationale de Merrill Lynch, hors Etats-Unis. Julius Baer renforce ainsi considérablement ses positions en Asie, Amérique Latine et Moyen Orient.

 

THERE WILL BE BLOOD
Les désaccords entre l'Irak et le Kurdistan sur la répartition des revenus pétroliers poussent Bagdad à mettre la pression sur Total qui vient d'acquérir une participation de 35% dans deux blocs d'exploration au Kurdistan irakien. Bagdad veut obliger Total à choisir entre cette exploitation et sa part dans le gisement pétrolier d'Halfaya situé dans le sud de l'Irak

 

ADDIDAS MEDAILLE D'OR DEVANT NIKE ET PUMA
Addidas, numéro 2 mondial derrière Nike, arrive toutefois largement en tête des olympiades avec 226 médailles contre 117 pour Nike. Il faut dire que Nike est plus accès sur des sponsorings individuels que sur des fédérations, et n'équipe que les Etats-Unis, le Kenya et l'Estonie tandis qu'Addidas a entre autre la Grande Bretagne, la France, l'Australie et l'Allemagne. Addidas a investi plus de 100 millions de livres dans ses JO, mais la vente de produits dérivés les a déjà rentabilisés, d'autant que l'objectif d'Addidas est de devenir leader au Royaume Uni. Attention cependant a Puma qui équipe la Jamaïque et surtout Usain Bolt

L'ASTUCE DU JOUR
Si vous avez déjà utilisé tous vos jours de congés, il vous reste l'option arrêt maladie. Une étude de l'IRDES montre une grande disparité du nombre d'arrêts maladie selon les régions qui s'explique en premier lieu par l'intensité des contrôles. On fera bientôt un lien entre le nombre de jours pris et la distance de la plage la plus proche...

En dépit de perspectives économiques moroses, les marchés européens s’offrent un rebond technique dans les premiers échanges. Le CAC s’adjuge 0,72%, de retour sur les 3450 points, à 3452 points. Ailleurs même tendance avec un Dax qui progresse de 0,74% à 6960 points, Londres 0,52%, l’euro stoxx 0,6%, Madrid 0,73%

Pourtant en France, l'économie a enregistré une croissance nulle pour le troisième trimestre consécutif au cours du deuxième trimestre selon l'Insee. L'économie allemande a, quant à elle progressé de 0,3% au deuxième trimestre, contre +0,2% attendu, grâce à des exportations et à une consommation soutenues.

Du coté des valeurs, Vallourec déclassé de acheter à conserver par S&P s’empare de la tête du CAC pour bondir de 1,52%, à 36,95 euros.

Le secteur automobile se distingue en tête avec Peugeot qui grimpe de 1,32%, à 6,53 euros, Michelin qui progresse de 1,53%, à 57,82 euros et Renault qui grimpe de 1,42%, à 37,74euros soutenu par les propos du ministre de l'Economie Pierre Moscovici qui a promis qu'il prendrait à la fin du mois "des mesures appropriées" pour enrayer la hausse des prix des carburants. Sur le SBF 120 faurecia grimpe aussi de 1,48%, à 14,41 euros

Le secteur bancaire se distingue également à la hausse avec Crédit agricole qui progresse de 0,92%, à 4,05 euros, Axa bondit de 1,11%, à 11,39 euros, Société Générale gagne également 1%, à 20,48 euros.

A l’inverse Lafarge lanterne rouge redonne 0,3%, à 37,1 euros plombé par Citigroup qui abaisse sa recommandation "d'acheter" à "neutre" sur la valeur, mais relève son objectif de cours à 42 euros, contre 37 euros précédemment
Alcatel Lucent et EADS complètent le trio de baisse avec des replis respectifs de 0,1% et 0,13%.

Sur le marché des changes, l’euro reste bien orienté et grappille 0,22% face au billet vert pour se négocier à 1,2361 et progresse de 0,5% face au yen pour renouer avec les 97yens, à 97,04 précisément. Le billet vert de son coté redonne du terrain mais parvient à grimper de 0,26%, à 78,52.

Le pétrole remonte aussi la pente avec un WTI qui gagne 0,49%, à 93,18$ alors que le brent grappille 0,21%, à 111,95$.
L’once d’or grappille également 0,39%, à 1617$.

10:06 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

j'envoie cette actu sur sur mon billet dédie en effet c'est clairement un blog admirable

Écrit par : assurance automobile | 29/08/2012

Les commentaires sont fermés.