06/08/2012

18H52...ON RESTE BIEN.

DEMAIN AGEAS REGROUPEE PAR 10 (REVERSE SPLIT)= COURS à 17€

 

 

APERÇU DES MARCHÉS

 

Les bourses poursuivent sur leur élan

Les bourses poursuivent sur leur bel élan de la semaine dernière. Ce lundi, les bourses européennes montent de près de 1% en moyenne. Seul Amsterdam fait du surplace. Les statistiques macro-économiques publiées la semaine dernière ont réconforté quelque peu. De plus, le taux à 10 ans de quelques pays européens méridionaux continue à se détendre : - 50 pts de base pour le taux portugais, - 10 pts de base pour le taux espagnol. Fortes de données macro encourageantes, les cycliques retrouvent de l'ardeur. Peugeot s'enrichit de près de 8%, Salzgitter et le groupe intérimaire USG People montent de respectivement 7% et plus de 6%. A Bruxelles, Nyrstar rattrape plus de 7% de son retard. Quelques actions bancaires s'en tirent fort bien. BNP Paribas termine quasi 4% plus haut. Les secteurs défensifs font par contre marche arrière. La bourse de Bruxelles termine dans le vert à hauteur de +1,4%. Bekaert regagne plus de 6%, suivie par Ageas (+5,2%). Sur le marché élargi, les résultats trimestriles d'Arseus (-2,9%) ne sont pas tout-à-fait du goût des investisseurs. En revanche, Devgen s'apprécie quasi de 5%. L'euro se hisse pour sa part au delà de 1,24 USD. A Wall Street, l'ambiance est à la fête aussi vers 18h belges mais de façon plus modérée (gain < 1%). La chaîne de magasins d'électronique Best Buy bondit de plus de 10% après que le fondateur ait annoncé vouloir retirer l'action de la cote.

DE ZONEBOURSE..

 

Malgré l’absence d’annonce concrète en provenance de la FED et de la BCE, qui a fait chuter les marchés jeudi dernier, la dynamique haussière a repris ses droits et les indices reviennent sur des niveaux inédits depuis début avril. Le courant acheteur a été alimenté par les bons résultats de sociétés de part et d’autre de l’Atlantique et par la publication d’un rapport mensuel sur l’emploi américain meilleur que prévu. Les opérateurs nourrissent par ailleurs toujours l’espoir que les banques centrales interviendront prochainement pour soutenir davantage l’économie.


Indices

La dynamique haussière reste intacte comme en témoigne les niveaux de volatilité proches de leur plancher annuel. Les indices ne donnent aucun signe de faiblesse et le CAC40 revient sur le seuil des 3400 points.

Outre-Atlantique, la situation est conforme avec un DOW JONES qui se situe à 2% de ses plus hauts annuels. Compte tenu d’un flux d’actualité peu étoffé dans les jours à venir, une hausse des marchés pourrait s’installer durablement à la faveur de notre indice parisien.


LE CAC40 en phase de surperformance face aux indices majeurs



en orange : indice Dow Jones
en jaune : indice Footsie 100
en vert : indice DAX
en gris : indice CAC40


Matières premières

L’ensemble des matières premières se comporte positivement avec une progression généralisée des composantes. Seules les matières destinées à l’industrie continuent leur repli : l’aluminium, le cuivre, le nickel sont sur des plus bas depuis deux ans. En revanche, le pétrole gagne du terrain avec le Brent qui se situe sur un pic de plusieurs semaines à 109 dollars le baril.

Les métaux précieux ont montré quelques velléités haussières sans pour autant déclencher une réelle accélération qui symboliserait le retour massif des investisseurs.


Analyse sectorielle

Les publications ont été plutôt bonnes en Europe et aux Etats-Unis. En effet, les analystes ont relevé leurs prévisions de BNA au cours des dernières semaines. Notre classement Surperformance sectoriel distingue largement les industries pétrolières et pharmaceutiques qui devraient continuer à surperformer dans les semaines à venir.

Seules les estimations pour le secteur des transports se sont dégradées comme l’illustre la baisse du titre Norbert Dentressangle.


Marchés des changes

Les cambistes semblent délaisser momentanément les devises refuges. Cette pause dans l’aversion au risque profite à l’euro qui réalise une poussée significative contre le yen (97) et contre le dollar (1.24). Les rumeurs d’une intervention de la banque centrale japonaise pénalisent davantage la monnaie locale contre les principales devises majeures alors que le billet vert ressort comme le grand perdant de ce retour euphorique des marchés. Le dollar index qui cote 82 points a décroché de ses récents plus hauts à 84 points.


Statistiques économiques

La semaine dernière, les marchés auront évolué au rythme des annonces des banquiers centraux. La décision de Ben Bernanke de repousser le Quantitative Easing 3 à septembre aura moins déçu le marché que l’intervention de Mario Draghi jeudi. Les créations d’emplois largement supérieures aux attentes et un indice ISM Service meilleur qu’attendu ont dopé les marchés vendredi dernier.

Cette semaine, sur le front macro économique, on suivra notamment les commandes industrielles allemandes et la production industrielle en Chine pour le mois de juillet attendu en progression de 9.8%. Les investisseurs attendront également le rapport sur l’inflation de la Banque d’Angleterre, ainsi que la décision de la politique monétaire de la banque du Japon.


Une tendance haussière se confirme

Les intervenants sont désormais convaincus que les autorités monétaires sont prêtes à agir en cas de nouvelles tensions sur les taux obligataires afin d’assurer un certain apaisement sur les marchés. Par son annonce, Mario Draghi a su répondre aux intervenants en apportant son aide aux pays de la zone en difficulté sans toutefois s’opposer à l’orthodoxie allemande. L’hypothèse d’un nouvel été meurtrier s’éloigne donc !

Le pouvoir de la parole, nouvelle arme de la BCE aura changé psychologiquement la donne. Les nuages toujours aussi nombreux laissent passer un rayon de soleil dont peuvent profiter les indices. Les investisseurs pourraient en effet revenir graduellement sur les marchés actions en sélectionnant les régions du globe sous-valorisées (dont l’Europe). Dans le cadre de notre portefeuille Investisseur, nous avons retiré notre outil de couverture et augmenté notre exposition en intégrant un nouveau titre à fort potentiel.




18:53 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.