30/07/2012

Bonjour ...10h07 lundi 30/07

le commentaire de MonFinancier..

MOBILISATION GÉNÉRALE POUR SAUVER L'ÉTÉ

C'est une véritable déferlante de déclarations avant le mois d'Août de soutien à l'euro. De la BCE, de l'Union Européenne, de l'Allemagne... avec un objectif et un seul. Ne pas gâcher les vacances d'été. Pas question pour les responsables financiers et politiques de revivre le mois d'Août 2011. Non, cette fois ci, tout le monde veut des vraies vacances....

ET DE DEUX JOURS DE HAUSSE...
Pas de pause après la hausse de jeudi qui a suivi la déclaration fracassante de Mario Draghi. Les indices boursiers européens ont continué leur flambée avec un CAC en hausse de près de 8% en deux jours et le Dow Jones a clôturé pour la première fois depuis Mai au dessus de 13,000.

L'ALLEMAGNE SOUTIEN L'EURO
Après la BCE c'est au tour d'Angela Merkel d'apporter un soutien inconditionnel à la monnaie Européenne. L'Allemagne , et c'est un élément essentiel, donne de fait tout pouvoir à la Banque Centrale Européenne pour intervenir pendant l'été si besoin est.

 

LA SEMAINE DES BANQUES CENTRALES
C'est cette semaine qu'on devrait assister à des déclarations, des décisions, des interventions des banques centrales avec de multiples réunions avant la trêve estivale.

 

UN QE3 ?
Il est possible que la FED décide dès cette semaine de se lancer dans une troisième vague de quantitative easing pour tenter de relancer l'économie.

 

CHACUN CHEZ SOI
Les banques Allemandes et Françaises ont réduit de façon significative leurs expositions sur les autres pays Européens et se sont ruées sur les emprunts de leurs propres états ce qui explique en partie la bonne tenue des taux longs Français et la baisse des taux longs allemands dans les derniers mois.

 

GEITHNER VEUT AIDER OBAMA
et rencontre aujourd'hui Mario Draghi et le ministre des finances Allemand pour leur redemander de trouver une solution rapidement à la crise européenne qui pèse sur la croissance et l'emploi américains à 100 jours des élections...

 

ROMNEY EST D'ACCORD
Pour qu'Israël s'attaque à l'arsenal nucléaire en Iran. C'est ce qu'il a déclaré pendant sa visite à Jerusalem. Nous confirmons notre biais haussier sur le pétrole.

 

LA BLAGUE DU JOUR
François Hollande veut renforcer la surveillance du marché des céréales. Nous lançons un appel: Y 'a t'il une société intervenant sur les marchés en général, et les marchés de matières premières en particulier, qui peut prendre Hollande en stage pendant quelques mois pour lui expliquer le fonctionnement d'un marché.

 

LA DEUXIÈME BLAGUE DU JOUR
François Hollande a déclaré lors de sa visite chez Valéo pendant le week end qu'il fallait soutenir les entreprises... No comment.

 

LA BELLE LEÇON DES NAGEURS FRANÇAIS
Travailler plus pour gagner plus, sans avoir à proférer des insultes.

LES BANQUES CENTRALES ONT LES CARTES EN MAIN

La déclaration de Mario Draghi, une simple phrase, a provoqué le plus fort rebond des marchés depuis des mois. Avec un CAC en hausse de 8% en deux jours et un Dow Jones au dessus de 13,000 points, les marchés ont clairement confirmé le pouvoir des banques centrales. Après les paroles, les gestes.

L' Allemagne, par la voix d'Angela Merkel, a laissé les clés de l'Europe à la Banque Centrale Européenne pendant l'été. Et les autres banques Centrales vont également se réunir cette semaine pour décider d'éventuelles interventions.
Nous pensons, encore et toujours, comme nous vous l'annoncions depuis plusieurs semaines, que nous allons assister à une intervention massive des banques Centrales.
Concertée.
Chacune va choisir son arme.
La FED va probablement lancer un QE3 sous une forme ou sous une autre. On parle notamment d'interventions sur le marché secondaire de la dette hypothécaire.
La Banque d'Angleterre va mettre en place et éventuellement renforcer l'utilisation déjà annoncée de la planche à billets.
La Banque du Japon elle devrait intervenir sur le yen pour briser la ruée vers les devises refuges.
Et la Banque Centrale Européenne pourrait acheter, sauf si les taux baissent comme ils ont déjà baissé sur des simples déclarations, acheter de la dette espagnole et italienne. Les taux Italiens doivent repasser sous les 5% et les taux Espagnols baisser et rester durablement sous les 6%, idéalement autour de 5.5%
Rappelons que compte tenu du pessimisme général des dernières semaines et du consensus sur "la fin du monde et la fin de l'euro", beaucoup de fonds sont encore très largement vendeurs à découvert d'actions européennes, et de dettes de pays en difficulté.
Les interventions de banques centrales pourraient donc confirmer non pas le krach de l'été que tout le monde (sauf nous...) craignait mais un vrai rallye d'été...

Mario Monti jeudi à Madrid pour une rencontre avec Mariano Rajoy :

 

Le Premier ministre Mario Monti, le 17 juillet 2012 à Rome

Le chef du gouvernement italien Mario Monti se rendra jeudi à Madrid pour rencontrer son homologue espagnol, Mariano Rajoy, alors que l'Espagne est à nouveau au centre des inquiétudes en zone euro, a annoncé lundi le gouvernement italien sur son site internet.

MM. Monti et Rajoy se retrouveront à 12H00 GMT pour un déjeuner de travail avant de tenir une conférence de presse, a précisé le gouvernement italien.

Le chef du gouvernement italien rencontrera ensuite à 15H00 GMT le roi Juan Carlos d'Espagne.

Cette visite à Madrid fait partie d'une mini-tournée européenne de M. Monti alors que la zone euro connaît un nouvel accès de fièvre.

Il sera mardi à Paris, où il rencontrera le président français François Hollande, et mercredi et jeudi matin en Finlande, où il s'entretiendra notamment avec son homologue Jyrki Katainen.

Les dirigeants européens ont rassuré les marchés ces derniers jours en multipliant les propos volontaristes et en affichant leur détermination à résoudre la crise.

L'Allemagne et l'Italie sont notamment d'accord sur le fait qu'ils "feront tout pour protéger la zone euro", a déclaré dimanche un porte-parole du gouvernement allemand, deux jours après un communiqué équivalent de Paris et Berlin.


10:10 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.