26/06/2012

MIXED...at 13h35

NYRSTAR , AVIS NEGATIF DE ING CE MATIN...

 

NYRSTAR: Consensus earnings still too ambitious

 

We cut our rating from Buy to Hold as (1) we expect 1H12 earnings to disappoint; (2) we expect the zinc price to remain weak (INGF $2000 vs. Bloomberg cons $2300) given the weak macro outlook and the fact that zinc demand is not expected to exceed supply before 2016. We value Nyrstar at 4.5x 2013 EV/EBITDA, which results in a fair value of €4.7/share. At our target price, Nyrstar trades at a normalized FCF yield (excl. growth capex & WC changes) of 10%. We believe investors require a higher yield to invest in Nyrstar as a 2009 type of recession could result in an EPS loss of €1.1/share, which could push the share price towards €2.0. If the zinc price would recover towards $2300, the share price could however also recover to €9/share.

 

Consensus earnings too ambitious: We expect Nyrstar to report a 1H12 normalized EBITDA of €126m (cons €152m). We believe consensus estimates do not well reflect (1) the average zinc price over 1H12; (2) the negative impact from the lower commodity prices on the C1 cash costs and the earnings from by products; (3) the impact from the strong AUD vs. EUR (9% YoY) on the smelting cost base; (4) higher cash costs at Langlois, due to the mine ramp up; (5) higher cash costs at Coricancha, due to the lower production level and higher costs from the maintenance schedule. We lower our 2012 EBITDA estimate by 31% to €270m (Bloomberg cons €365m) and our 2012 normalised EPS by 87% to €0.14 (Bloomberg cons €0.66). We mainly lowered our estimates on the back of the recent drop in commodity prices.

 

Zinc price to remain weak: Nyrstar expects the zinc price to increase gradually in the coming years as c. 10% of global mining capacity is likely to be depleted by 2016. Our estimates include a zinc price of $1980 and $2000 for 2012 and 2013 respectively, which is above the zinc spot price ($1800) but still substantially below consensus ($2300). The reason for using a slightly higher zinc price relates to the fact that some zinc mines (4% of total production) have C1 cash costs above $2000. Hence, the current zinc price could force some mines to stop their zinc production, which could support the zinc price. We do however not expect the zinc price to move substantially above $2000 as the global growth outlook looks weak while zinc demand is not expected to exceed supply before 2016.

Price: €4.6. Last published: target price: €4.7; recommendation: Hold

DE MONFINANCIER...

 

LES MARCHÉS TROP PESSIMISTES SUR LE SOMMET EUROPÉEN

Lassitude. Découragement. Ras le bol. Les uns après les autres, les investisseurs jettent l'éponge et ne croient plus à un règlement de la crise européenne. Ils ont tort. Si les tensions sont si grandes entre tous les pays européens c'est que pour la première fois à un sommet de la "dernière chance", on ne vise pas un rafistolage mais une solution de fond.

 

L'ALLEMAGNE PRÊTE A DES CONCESSIONS
Contrairement aux apparences et contrairement au sentiment du marché, l'Allemagne avance, progresse, bouge, et fait des concessions. Sur l'utilisation des fonds européens pour une aide bancaire directe et pour des achats d'emprunts souverains sur le marché secondaire et même sur des bons du trésor mutualisés, des eurobillls. Elle ne réclame plus en échange qu'un seul élément: un contrôle des budgets nationaux par l'Europe et donc par l'Allemagne.

 

LA FRANCE MET SON BUDGET À L'HEURE ALLEMANDE
L'Allemagne veut des budgets d'austérité Et le gouvernement socialiste, la veille de la visite d'Angela Merkel à Paris, a communiqué à l'issue de son "séminaire" sur un budget à l'allemande avec un gel des dépenses de l'Etat pendant trois ans. Il a fallu deux ans de dérapage pour que Mitterrand revienne à la raison, il a fallu moins de deux mois pour Hollande. Une bonne nouvelle.

 

DEUX PAYS DEMANDENT DE L'AIDE
Et de 4. Et de 5. Après la Grèce, l'Irlande et le Portugal c'est au tour de l'Espagne et de Chypre de demander officiellement de l'aide à l'Europe.

 

MASSACRE BANCAIRE
Les valeurs bancaires ont été massacrées dans tous les pays Européens. Elles ont entraîné les indices. L'appel à l'aide de l'Espagne et, accessoirement, de Chypre et les anticipations de dégradations massives des notations bancaires par les agences de notation ont envoyé ces valeurs au tapis.

 

L'OFFRE DE VOTRE VIE.
Bon je plaisante. Mais au moins l'offre de la semaine. Il est temps de vous abonner si vous appréciez cette newsletter à tous nos services. Nous vous offrons un mois gratuit d'abonnement pour tout tester et vous verrez, c'est exactement ce dont vous avez besoin.

 

FACE À ANGELA MERKEL
au sommet Européen, l'homme clé ce sera Mario Monti. Lui seul aura la crédibilité pour faire plier Angela Merkel. Il a suivi les instructions allemandes à la lettre et il a averti Angela Merkel que s'il revenait les mains vides du sommet Européen, son gouvernement serait balayé et il y aurait des élections législatives en Italie, dévastatrices pour l'Europe et pour l'Allemagne.

 

LE GOUVERNEMENT RECULE SUR LE LIVRET A
Le plafond du livret A ne sera pas doublé. Ou il le sera en dix ans, ou en 20 ans, ou jamais. Le gouvernement doit revenir sur cette promesse. Et c'est tant mieux. Une hausse du plafond ne servirait à rien, elle fragiliserait les banques, réduirait les recettes fiscales et ne profiteraient finalement qu'à très peu de monde car la proportion de livrets A qui sont à leur plafond est marginale..

 

OFFRE D'EMPLOI
Cherche cause départ précipité pour raison de santé, ministre des Finances pour un pays en faillite. Santé de fer et nerfs d'acier obligatoires. Grec langue maternelle, Anglais courant et si possible Allemand courant. Adresser son courrier à Antonis Samaras...en convalescence.

 

QUI VEUT DES ROUPIES?
Ce n'est pas cher en ce moment. La monnaie indienne, comme beaucoup de monnaies de pays émergents, est en chute libre. Et les tentatives du gouvernement pour freiner sa chute échouent les unes après les autres. En cause, les finances publiques du pays et la perte de crédibilité du gouvernement et de la classe politique dans son ensemble...

 

LE COUT DU BOUCLIER FISCAL
révélé par le Parisien. 3 milliards d'euros depuis sa mise en place en 2007 dont 735 millions encore en 2011. Ce n'était vraiment pas une bonne idée.

OUVERTURE AUJOURD'HUI
de la première boutique Free, un Free center géant rue de la Ville l'Evêque à Paris.

 

LES CONDITIONS D'UN ACCORD EUROPÉEN

Les investisseurs ont jeté l'éponge. Ils ne croient pas à un accord significatif au prochain sommet. Et pourtant les négociations avancent en coulisse. L' Allemagne est prête à des concessions, mais elle demande que l'Europe ait un droit de regard, un droit de veto de fait, sur les budgets nationaux. la France a commencé hier à se plier à ses exigences et c'est bien.

L'Allemagne semble toujours camper sur ses positions à la veille de la rencontre franco-allemande et à deux jours du sommet Européen
MF : Les marchés semblent avoir depuis quelques jours abandonné tout espoir de deal significatif sur l'Europe à l'issue du sommet et pourtant ça avance. Contrairement aux apparences, l'Allemagne multiplie les propositions pour tenter de parvenir à un accord. Mais la grande différence entre le sommet de jeudi et tous les sommets précédents de la dernière chance, c'est que l'Allemagne ne veut pas d'un rafistolage qui tiendra à peine quelques semaines jusqu'au sommet suivant de la dernière chance. Elle veut une solution durable et pour l'Allemagne toute solution durable passe par un pouvoir accru de l'Europe par rapport aux États. Et notamment un droit de regard qui est un droit de veto de fait sur les budgets nationaux. Si elle obtient cela, elle lâchera sur l'utilisation des fonds monétaires européens pour soutenir les banques et intervenir directement sur les marchés et même sur l'utilisation de bons du trésor Européen, des eurobills.

En gros ce que demande l'Allemagne c'est que les budgets nationaux passent par l'Europe
Si elle garantit les pays en difficulté, l'Allemagne veut avoir la possibilité d'empêcher les États du Sud de l'Europe et même la France de repartir vers des déficits budgétaires incontrôlés. Ce n'est pas une coïncidence si la France a fait hier des déclarations à l'issue du séminaire gouvernemental sur un gel des dépenses de l'Etat pendant trois ans. Le gouvernement socialiste vient d'accepter de se mettre à l'heure européenne, mais surtout allemande pour la gestion des dépenses publiques.

Qui pourra convaincre Angela Merkel au sommet Européen si elle reste inflexible ?
Elle ne sera pas inflexible. Elle a posé des conditions et si ces conditions sont acceptées, elle sera très souple. Mais en cas de tension, l'homme clé du sommet ce sera Mario Monti. Lui seul pourra faire plier Angela Merkel. D'abord parce qu'Angela Merkel l'apprécie, parce que Monti a accepté la feuille de route que l'Allemagne lui a fixé quand il a remplacé Berlusconi et parce que Monti a été clair : s'il revient sans mesure concrète vendredi soir en Italie, son gouvernement sautera dans quelques semaines et il y aura des élections législatives en Italie. Un scénario catastrophe pour l'Europe et même pour l'Allemagne. Les choses avancent. Mieux que le pensent les marchés. Mais il va falloir vendre aux populations Européennes, une nouvelle étape dans la perte de souveraineté nationale.

13:37 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Merci de cette étude elle m'a permis d'avoir une vue plus globale de la situation actuelle! :)

Marie.

Écrit par : caf charente | 26/06/2012

Les commentaires sont fermés.