22/06/2012

MAUVAISE AMBIANCE...9H50

 

ET VLAN, LA RECHUTE

Cela faisait plusieurs jours que les marchés reprenaient un peu espoir avec des indices boursiers en hausse et même un euro un peu plus stable. Toute l'attention était focalisée sur le prochain sommet européen du 28 Juin. Mais personne ne regardait ni la Chine, ni les États-Unis. Et c'est de là que sont venues les mauvaises nouvelles.

 

ET SOUDAIN TOUT DECROCHA
Tous les marchés se sont affaissés brutalement, mais pour une fois c'est des Etats Unis qu'est venu le mouvement de baisse avec des chiffres économiques médiocres et une recommandation de ventes du S&P par un des stratèges de Goldman Sachs.

LES MATIÈRES PREMIÈRES DANS UN BEAR MARKET
C'est officiel. Depuis hier les matières premières sont entrées dans un bear market puisque leur indice principal est en baisse de plus de 20%, 22% pour être exact. Sur des craintes de ralentissement de l'économie mondiale.

LE PRÉ SOMMET EUROPEEN
Les leaders de l'Allemagne, de la France, de l'Italie et de l'Espagne vont se réunir aujourd'hui. C'est en Italie, près de Rome, que se tiendra ce petit sommet. Tout un symbole, car le seul qui peut vraiment convaincre Angela Merkel de faire des concessions c'est Mario Monti. Angela Merkel le respecte et considère qu'il fait un travail courageux de réformes structurelles et Mario Monti va lui faire comprendre que si elle ne lâche pas du lest, ce sera le chaos politique en Italie.

UNE BONNE SURPRISE EN ESPAGNE
On attendait hier le résultat des audits des banques espagnoles qui avaient pour but de déterminer le montant dont les banques auraient besoin en cas de scénario adverse, une baisse du PIB espagnol de plus de 5%. La fourchette est de 51 à 62 milliards d'euros,moins que les 100 milliards d'euros annoncés précédemment.

POUR CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE LA CRISE BANCAIRE ESPAGNOLE
excellent dossier dans le FT sur la banque qui a fait plonger l'Espagne: Bankia. A lire.

AIR FRANCE: LE REDRESSEMENT PRODUCTIF A COMMENCÉ....
5122 suppressions d'emploi pour une économie de 900 millions d'euros. A Montebourg de jouer maintenant...

MASSACRE A LA TRONÇONNEUSE
Moody's a lancé une vague de dégradations massives de banques. L'agence de notation a flingué tous azimuths.15 dégradations. Du Crédit Suisse flingué de trois crans, à HSBC flingué d'un cran en passant par Morgan Stanley plombé de deux crans. Quand va t'on enfin se débarrasser des agences de notation ?

HAUSSE DU SMIC
Ce sera 2%.

REMANIEMENT EN FRANCE
Ca ne changera jamais. Le système politique reste immuable. La nouvelle ministre de l'Écologie est une spécialiste des questions...de sécurité. Dans deux ans on la mettra à l'agriculture et après aux anciens combattants...

 

LA HAUSSE MYSTÈRE DU DOLLAR

L'économie américaine inquiète. Les chiffres se suivent et indiquent comme hier un fort ralentissement et pourtant...le dollar a connu une de ses meilleures journées de hausse hier. Beaucoup d'explications de spécialistes ce matin, mais j'avoue qu'aucune ne m'a vraiment convaincu.

Forte hausse du dollar hier
C'était un peu la surprise du jour. Et une surprise qui a pris les investisseurs à contre-pied. Hier certes l'euro a baissé contre le dollar, mais si on y regarde de plus près c'est en fait le dollar qui s'est renforcé contre le yen avec une hausse des 80 yens, contre la livre sterling et contre pratiquement toutes les monnaies. Le dollar index, qui mesure le niveau du dollar contre un panier de monnaies est en hausse de près de 6% en quelques jours avec une accélération significative hier. Et tout cela se fait dans des volumes records.

Pourquoi cette hausse ?
Franchement, je ne préfère pas vous mentir. Pour moi elle est inexplicable. Mais je vais vous donner les explications des analystes patentés qui arrivent toujours à prévoir les grandes tendances après qu'elles se soient déclenchées. L'explication principale serait le fait que la banque Centrale Américaine ne se soit pas lancée dans un quantitative easing cette semaine comme beaucoup l'anticipaient. Le refus d'utilisation de la planche à billets.serait un facteur de soutien.. L'autre argument, bien connu, c'est celui du dollar comme valeur refuge en des temps incertains et les temps sont incertains avec la crise européenne, mais la crise européenne ne date pas d'hier donc ces arguments ne me convainquent pas.

Cette hausse du dollar est d'autant plus étonnante que les chiffres sur l'économie américaine sont décevants
Et c'est peut-être cela le plus étonnant. J'avais appris à la petite école de trading qu'une monnaie baissait quand son économie ralentissait. Mais c'était un autre siècle. Hier les indicateurs économiques américains ont surpris tant ils étaient mauvais et vont tous dans le sens d'un fort ralentissement de l'économie américaine. Les deux évènements hier pour les traders étaient l'entrée des matières premières dans un bear market, un marché baissier, puisqu'elles ont perdu plus de 20% et la hausse du dollar. Autant la baisse des matières premières est cohérente avec les craintes de ralentissement de l'économie mondiale, autant la hausse du dollar est une énigme dont on aura peut-être la clé dans quelques jours, une hausse un peu irrationnelle, mais qui a dit que les marchés étaient rationnels ?....

(MONFINANCIER )

09:52 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.