25/04/2012

LA POMME EN FOLIE!!!

APPLE CLOTURE 560.25$ ET SE TRAITE AVANT BOURSE à 612$  !!!!

(MONFINANCIER)

 

TUESDAY REVERSAL

Après le Black Monday, c'est le Tuesday Reversal. Une journée de pause après le massacre de lundi. Une journée pour souffler et se poser des questions sur ce qu'il va se passer maintenant. L'Europe est face à un problème insoluble mais cela ne semble pas affecter les marchés...

 

UN MORNING SPÉCIAL
aujourd'hui. j'ai décidé de ne pas dire un mot sur les élections françaises. Ni les présidentielles, ni celles qui agitent déjà tous les partis, les législatives. Trop déprimant.

 

TUESDAY REVERSAL
Après le black Monday, c'est le Tuesday reversal. Le rebond. Qui peut se transformer en retournement si on avait quelques bonnes nouvelles. Mais pour l'instant ce n'est qu'un rebond. Puissant. Avec un CAC en hausse de plus de 2%. Le CAC est repassé légèrement positif sur l'année.

 

CARTON PLEIN POUR APPLE
Le cours d'Apple avait fortement baissé depuis quelques semaines sur des craintes de tension avec les opérateurs télécoms et sur des attentes de résultats en demi teinte. Apple a publié des résultats spectaculaires hier soir. 11.6 milliards de dollars de profits sur un seul trimestre, le double du trimestre précédent. Grâce à des ventes d'I Phone, plus de 35 millions en un trimestre!!!, nettement supérieures aux attentes. Par rapport à son plus bas du jour, le titre Apple a repris 40 dollars, ce qui représente...35 milliards de dollars de capitalisation de plus en une journée!!!!!!!!

 

ABONNEZ-VOUS POUR LES CONSEILS DE TRADING
pour recevoir notamment nos conseils de trading. Comme c'est la journée des bonnes nouvelles, je vous donne gratuitement notre idée de trading du jour pour que vous compreniez ce que vous perdez quand vous n'êtes pas abonné. Nous jouons la hausse des taux à 10 ans Français après le 2ème tour avec Le turbo put 1964N

 

LE SCOOP DE CHRISTINE
La patronne du FMI déclare dans une interview exclusive aux Echos que les pays Européens devraient réduire les dépenses de l'Etat. Merci Christine c'est une super idée et on n'y avait pas pensé.

 

LE FOSSE ENTRE LA FRANCE ET L'ALLEMAGNE
ne sera jamais comblé. Ca c'est sur. Il va même s'élargir, année après année. Un des facteurs d'explication c'est le coût du travail. Eurostat a indiqué hier qu'en 10 ans, le coût du travail a augmenté deux fois plus vite en France qu'en Allemagne. On va réfléchir à tout cela pendant les 4 ponts de Mai....

 

QUANT A LA GRÈCE
Elle continue de couler à pic. La banque centrale a prévu une baisse du PIB de 5% en 2012 au lieu de 4.5% prévus préalablement. Il va falloir annuler le reste de la dette Grecque un jour car avec 165% du PIB, le dette reste insoutenable

 

LA DÉPRIME DU GOUVERNEMENT ESPAGNOL
Hier Rajoy et son ministre du Budget étaient au bord du gouffre. Avec une forte envie de jeter l'éponge. Ils ont déclaré que le pays traversait des "énormes difficultés". L'Espagne va elle aussi devoir annuler une partie de sa dette un jour si elle veut s'en sortir. Aucune autre solution.

 

DES EMPRUNTS QUI SE VENDENT BIEN
On se demande qui se précipite sur les emprunts d'Etat Espagnols, Italiens et Hollandais avec les incertitudes actuelles. Mais il est vrai que les taux sont élevés et donc attractifs pour les addicts au risque. Les adjudications hier se sont très bien passées.

 

LA FIN DU CHÈQUE
C'est ce que nous annonce le Parisien en une. Trop cher pour les banques. Du coup,elles font tout pour qu'il disparaisse au plus vite. Premier objectif: réduire le nombre de chèques par 50% d'ici 5 ans.

 

UN RAYON DE SOLEIL AUX ETATS UNIS

J'ai enfin trouvé une bonne nouvelle. L'immobilier aux États-Unis montre des signes de convalescence grâce à une amélioration significative de la confiance des ménages. Ce n'est qu'un petit sursaut, on n'est pas encore sorti de la crise de l'immobilier qui plombe les États-Unis depuis 5 ans maintenant, mais c'est tout de même une petite lueur d'espoir. Ca ne se refuse pas en ce moment.

Petit vent d'optimisme sur l'immobilier aux Etats-Unis
On connaît l'importance de l'immobilier pour l'économie Américaine. Pour la plupart des analystes, c'est l'immobilier qui a fait plonger les Etats-Unis dans la crise la plus grave depuis 1929 et c'est donc naturellement l'immobilier qui pourra l'en faire sortir. Et il y a quelques signes de sortie du tunnel qui commencent à alimenter l'optimisme. Des nombreux experts du secteur annoncent que la baisse de l'immobilier est terminée. On n'en est pas encore à un rebond des prix ou du nombre de transactions mais l'arrêt de la chute des prix serait déjà un élément déterminant. Si c'était le cas, les perspectives de croissance pour les Etats-Unis seraient sensiblement révisées à la hausse.

Qu'est ce qui alimente cet espoir de reprise de l'immobilier ?
Principalement les chiffres sur les transactions. Hier les ventes de maisons, neuves et anciennes, ont marqué une progression plus forte que prévue pour le mois de Mars. Les ventes de maisons neuves sont en hausse elles de 7.5% sur un an, un exploit dans un pays où les banques continuent à saisir et à alimenter un marché déjà engorgé. On parle encore de plus de 6 millions de biens immobiliers qui seraient saisis dans les mois qui viennent. Du côté des prix, cela dépend bien évidemment des villes et des régions mais la baisse a fortement ralenti. On est proche d'une stabilisation des prix après une chute moyenne de 35% depuis le niveau record de 2006.

Et la raison de cette éclaircie c'est évidemment l'amélioration de l'emploi
Même si 6 millions d'Américains n'ont toujours pas retrouvé l'emploi qu'ils ont perdu depuis le début de la crise, le chômage reflue. Doucement. Trop doucement. Mais il reflue tout de même ce qui explique le fort rebond de la confiance des ménages qui a été publié hier. Il faudrait peu de choses pour que les Etats-Unis entrent dans un cercle vertueux emploi, confiance, stabilisation de l'immobilier mais la bataille n'est pas encore gagnée. Loin de là. Une hirondelle, même américaine, ne fait pas le printemps.

Les Bourses européennes ouvrent dans le vert :

 

Les Bourses européennes ouvrent dans le vert

(Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette hausse mercredi, soutenues par des résultats jugés encourageants publiés par plusieurs grands groupes européens.

À Paris, vers 9h16, le CAC 40 avance de 0,60% (19,03 points) à 3.188,35 points. Au même moment, à Francfort, le Dax gagne 0,71% et à Londres, le FTSE progresse de 0,27%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 s'adjuge quant à lui 0,76%.

Aux valeurs, VALEO a débuté en forte hausse mercredi en Bourse de Paris après avoir annoncé un chiffre d'affaires du premier trimestre en hausse de 13,6% et confirmé ses objectifs pour 2012.

Ericsson bondit de 3,77% après la publication d'un bénéfice supérieur aux attentes au titre du premier trimestre, soutenu par plusieurs grands projets de réseaux offrant des marges élevées.

Siemens s'adjuge 2,03% après l'annonce de résultats supérieurs aux attentes, même s'il a, comme attendu, abaissé sa prévision de résultat annuel.

Quant à la banque espagnole BBVA, elle gagne 2,89% après des résultats jugés encourageants.

L'euro affiche une petite hausse qui lui permet néanmoins de revenir au dessus de 1,32 dollar.

Sur le marché obligataire, les rendements des obligations allemandes sont en hausse, à la fois sur les échéances courtes et longues, le relatif optimisme des investisseurs sur les marchés actions pénalisant celui de la dette.

Nicolas Delame pour le service français

 


10:37 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.