02/04/2012

bonjour...16h08

 

LE JAPON À LA CROISÉE DES CHEMINS

La Bourse Japonaise a connu un rebond spectaculaire au premier trimestre de l'année. Cette année fiscale, l'année fiscale au Japon s'achèvant au mois de Mars, a été marquée par l'après Fukushima. L'effort de reconstruction, mais également les quantitative easing de la Banque du Japon ont créé les conditions d'une reprise. Il s'agit de voir maintenant si elle sera durable.

La Bourse Japonaise a connu le plus fort rebond des pays développés au premier trimestre
20% de hausse pour le Nikkei qui s'est installé au dessus des 10,000. Quand on sait que les indices américains sont à moins de 10% de leur record historique et que le Nikkei lui vaut à peine un quart de son record historique, ce n'est pas un exploit, mais c'est tout de même un évènement important. D'autant plus symbolique qu'il intervient un an environ après le drame de Fukushima. Les raisons du rebond sont principalement la reprise de la croissance aux Etats-Unis et l'apaisement de la crise européenne qui relancent les perspectives des exportations, mais également la baisse du yen qui était à un niveau asphyxiant pour les industriels japonais.

Est-ce qu'on peut parler de rebond de l'économie Japonaise?
Il est certain que l'injection massive de liquidités par la Banque du japon, car le Japon a eu aussi son quantitative easing, a amélioré les conditions de financement. Les chiffres récents montrent que le moral des ménages ainsi que celui des patrons de PME est revenu à son niveau d'avril 2007.Et l'effet de la reconstruction post Fukushima a été équivalent à un package de relance économique même si ce matin la Banque du Japon a révisé à la baisse les perspectives de production dans le pays.

Il reste toujours les problèmes structurels
Et principalement le déficit budgétaire et la dette. Une dette qui, on le rappelle, est une des trois dettes les plus élevées au monde en pourcentage de PIB, plus de 200%. La chance du Japon c'est de ne pas se financer sur les marchés, mais avec l'épargne des japonais et de pouvoir continuer à emprunter à un peu plus de 1% sur 10 ans, Elle a également une source de revenus potentielle: le taux de TVA au Japon n'est que de 5% et une hausse même marginale permettrait un accroissement significatif des recettes. Le Japon est à la croisée des chemins, mais les signes positifs se sont accumulés depuis quelques mois.

les INDICES à 16h10

BEL 20 * 2328.88 4.83 0.21 %  
AEX * 322.80 -0.71 -0.22 %  
CAC 40 * 3418.05 -5.76 -0.17 %  
Euronext 100 * 641.49 -0.82 -0.13 %  
Next 150 * 1462.69 -6.68 -0.45 %  
DAX 6947.32 0.49 0.01 %  
FTSE MIB 15705.24 -274.83 -1.72 %  
IBEX 35 7908.60 -99.40 -1.24 %  
SMI 6247.70 12.19 0.20 %  
SLI 954.45 0.24 0.03 %  
SPI 5741.16 25.37 0.44 %  
FTSE 100 5789.06 20.61 0.36 %  
Dow Jones * 13195.01 -17.03 -0.13 %  
Nasdaq 100 2752.66 -2.61 -0.09 %  
Nasdaq 3084.17 -7.40 -0.24 %  
OMX Nordic 40 1009.01 2.62 0.26 %  
OMX Helsinki 25 2181.93 -27.18 -1.23 %  
OMX Stockholm 30 1070.09 -4.38 -0.41 %  
OMX Copenhagen 20 454.10 9.39 2.11 %  

16:10 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.