13/03/2012

TERRES RARES....

Terres rares : offensive des Etats-Unis, de l'UE et du Japon contre la Chine à l'OMC

 

Un gisement de terres rares, en Chine

Face aux nouvelles restrictions imposées par la Chine sur ses exportations de terres rares, les Etats-Unis, le Japon et l'Union européenne comptent passer à l'offensive devant l'OMC et déposer une plainte, selon des sources proches du dossier.

Le président américain Barack Obama va annoncer mardi une plainte commerciale contre la Chine au moment où Pékin limite de plus en plus l'accès à ces 17 métaux indispensables à la fabrication des produits de haute technologie, a annoncé dans la nuit de lundi à mardi une source à la Maison Blanche parlant sous couvert d'anonymat.

Selon ce responsable américain, les Etats-Unis devraient déposer plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) aux côtés de l'Union européenne et du Japon, dans un contexte de tensions commerciales croissantes avec la Chine.

Une source européenne proche du dossier a confirmé mardi matin que l'UE avait bien l'intention de se joindre à cette plainte commune, en précisant que l'annonce officielle devrait intervenir un peu plus tard dans la journée.

Officiellement le gouvernement japonais est resté plus prudent, un porte-parole affirmant que les ministres préparaient bien un dossier, mais que "rien n'avait encore été décidé". "Nous considérons prudemment cette affaire", a déclaré à Tokyo Osamu Fujimura.

Avant même le dépôt officiel de la plainte, la réaction de la Chine a été immédiate. Les quotas imposés par la Chine sur ses exportations de terres rares sont "conformes aux règles de l'OMC", a assuré mardi le ministère des Affaires étrangères.

Les quotas ont été mis en place "pour protéger l'environnement et permettre un développement durable", a précisé le porte-parole du ministère, Liu Weimin.

La Chine est aujourd'hui en situation de quasi-monopole avec un tiers (35%) des réserves accessibles et 97% du marché de ces minéraux aux propriétés chimiques et électromagnétiques comme le cérium, le lithium ou l'indium indispensables pour fabriquer les batteries des voitures électriques, les turbines des éoliennes et les panneaux solaires ou encore les téléphones portables et les écrans plats.

La volonté de Pékin de contrôler ses exportations a soulevé une vague de protestations générales. Or la Chine, qui estime que les restrictions sur les terres rares sont nécessaires pour conserver ces ressources hautement recherchées, a fixé des quotas d'exportation pour 2012 à 30.000 tonnes, soit le même niveau qu'en 2011. Toutefois, l'an dernier, les exportations de terres rares ont à peine atteint la moitié du chiffre annoncé.

"La Chine va continuer à approvisionner le marché international en terres rares", a assuré le porte-parole chinois.

En février, le gouvernement chinois avait indiqué vouloir renforcer l'utilisation des terres rares pour sa propre industrie.

Le gouvernement veut favoriser l'usage de ces terres rares pour développer l'industrie haut de gamme et "fera son maximum pour que la position dominante de la Chine en terme de ressources en terres rares serve l'expansion de l'industrie des nouveaux produits" fabriqués grâce à elles, selon un plan de développement présenté par le ministère chinois du Commerce.

Selon les observateurs, ce document a clairement signalé la volonté de Pékin de ne pas encourager les exportations de terres rares.

 

Copyright © 2012 AFP.

Dette : l'Italie emprunte 12 milliards d'euros à court terme, chute des taux d'intérêt

 

L'Italie a emprunté mardi comme prévu 12 milliards d'euros à trois mois et un an à des taux d'intérêt en chute libre, a annoncé la Banque d'Italie.

Le succès de cette émission obligataire est une nouvelle preuve du retour de la confiance des investisseurs alors que la péninsule était encore considérée à la fin de l'année dernière comme la prochaine victime potentielle de la crise de la dette de la zone euro.

Les taux des titres à un an ont chuté à 1,405% contre 2,230% lors de la dernière opération similaire le 13 février tandis que ceux des titres à trois mois se sont inscrits à 0,492% contre 1,907% le 12 septembre.

La demande des investisseurs s'est élevée au total à 19,5 milliards d'euros.

L'Italie, qui reviendra mercredi sur le marché avec une émission à moyen terme, bénéficie depuis le début de l'année d'une très forte détente de ses taux d'emprunt qui évoluent pour les titres de référence à dix ans sous la barre des 5% contre 7% fin 2011, un niveau jugé insoutenable sur la durée.

Afin de rassurer les investisseurs, le chef du gouvernement Mario Monti a imposé à marche forcée de lourds sacrifices aux Italiens en faisant adopter en décembre un nouveau plan de rigueur.

Son gouvernement a approuvé en outre un vaste programme de libéralisation de l'économie, en cours d'adoption au Parlement, et négocie avec les partenaires sociaux une réforme du marché du travail. Ces mesures structurelles sont destinées à relancer la croissance du pays, entré en récession fin 2011.

Selon les analystes, les émissions italiennes bénéficient en outre de l'injection massive de liquidités par la Banque centrale européenne dans le cadre de ses deux opérations de prêts à trois ans aux banques de la zone euro.

Lors du dernier prêt le 29 février, les banques de la péninsule ont reçu 139 milliards d'euros sur un total de 529 milliards. Intesa Sanpaolo, la deuxième banque du pays, avait indiqué qu'elle se servirait de l'argent emprunté à un taux avantageux à la BCE pour investir dans la dette italienne.

L'Italie, qui ploie sous une dette colossale d'environ 1.900 milliards d'euros (120,1% de son PIB fin 2011), émettra au total cette année pour près de 450 milliards d'obligations à court et moyen-long terme.

 

Copyright © 2012 AFP

LES INDICES à 12H18.........

BEL 20 * 2307.12 26.04 1.14 %  
AEX * 330.05 3.95 1.21 %  
CAC 40 * 3528.40 38.34 1.10 %  
Euronext 100 * 655.97 6.70 1.03 %  
Next 150 * 1480.53 17.54 1.20 %  
DAX 6969.49 68.14 0.99 %  
FTSE MIB 16670.16 212.97 1.29 %  
IBEX 35 11070.80 23.00 0.21 %  
SMI 6236.79 46.93 0.76 %  
SLI 954.12 10.59 1.12 %  
SPI 5718.25 42.44 0.75 %  
FTSE 100 5949.95 57.20 0.97 %  
Dow Jones * 12959.71 37.69 0.29 %  
Nasdaq 100 2646.85 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2983.66 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1024.06 13.85 1.37 %  
OMX Helsinki 25 2254.92 33.53 1.51 %  
OMX Stockholm 30 1104.05 11.73 1.07 %  
OMX Copenhagen 20 458.47 2.39 0.52 %  

12:18 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.