21/02/2012

la GRECE RESPIRE..L'EURO REMONTE..

 

L'euro bondit après l'annonce du plan de sauvetage grec :

 

Le symbole de l'euro

L'euro progressait face au dollar mardi après l'annonce dans la nuit d'un plan de sauvetage sans précédent en Europe pour sauver la Grèce de la faillite.

Vers 07H00 GMT (08H00 à Paris), l'euro valait 1,3283 dollar contre 1,3237 dollar la veille vers 19H00 GMT. La monnaie unique a grimpé après l'annonce qu'un accord de principe sur la Grèce avait été conclu, passant de 1,3185 dollar (vers 02H40 GMT) à 1,3287 dollar vers 03H10 GMT.

L'euro bondissait aussi face à la monnaie japonaise, à 105,97 yens, son plus haut niveau depuis novembre, contre 105,36 yens la veille.

Le dollar montait face à la devise nippone à 79,76 yens, contre 79,59 yens lundi soir.

L'accord européen est intervenu dans la nuit au terme plus de treize heures de tractations entre les ministres des Finances de l'Union monétaire.

"L'accord de grande ampleur" doit permettre "de garantir l'avenir du pays dans la zone euro", a déclaré leur chef de file Jean-Claude Juncker, alors que de nombreux économistes pensent que le pays est condamné à terme à la quitter.

"L'annonce a provoqué des achats d'euros", a expliqué Tsunemasa Tsukada, cambiste de la banque Mitsubishi UFJ.

Il a toutefois jugé que la hausse de la monnaie unique européenne pourrait rapidement cesser. "Je pense que la hausse devrait s'arrêter autour de 1,33 (dollar). Je ne vois pas l'euro monter jusqu'à 1,35."

Le plan de sauvetage comprend d'une part un volet d'aide publique, des prêts pour l'essentiel, à hauteur de 130 milliards d'euros jusque fin 2014, et l'autre volet porte sur un effacement de la dette de la Grèce détenue par ses créanciers privés, qui prévoit une décote de 53,5% de la valeur initiale des obligations qu'elles détenaient, ce qui correspond à l'effacement de 107 milliards de dette.

"La conclusion de cet accord est loin de signifier que la crise de la dette en Europe touche à sa fin", a commenté Minori Uchida de Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ, sur Dowjones Newswire.

"Le problème ne vient pas uniquement de la Grèce car il y a d'autres pays européens en difficulté. Et en premier lieu, nous devrons surveiller l'application du plan de sauvetage de la Grèce", a-t-il ajouté.

Vers 07H00 GMT, la livre britannique baissait face à l'euro à 83,77 pence pour un euro, mais progressait face au billet vert à 1,5858 dollar.

La devise helvétique reculait face à l'euro à 1,2077 franc suisse pour un euro, mais montait face au billet vert à 0,9090 franc suisse pour un dollar.

08:56 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.