03/02/2012

BEKAERT..PAS BON.

PAS BON DANS UN PREMIER TEMPS...MAIS BONNES MESURES !!!

Bekaert va supprimer des emplois en Belgique et en Chine

DJ Bekaert va supprimer des emplois en Belgique et en Chine

 

BRUXELLES (Dow Jones)--Le fabricant belge de câbles en acier Bekaert (BEKB.BT) a annoncé jeudi qu´il allait supprimer 600 emplois en Belgique, dans le cadre d´un plan visant à réduire de 100 millions d´euros ses coûts de production mondiaux et à restructurer ses activités.

Le groupe a commencé le mois dernier à réduire la voilure en Chine dans la production de câbles de scies, ce qui doit conduire à terme à la suppression de 1.250 emplois dans le pays. Cette décision fait suite "à la faible demande et la très forte chute du prix" de ces produits, a expliqué Bekaert dans un communiqué.

Le groupe a également annoncé qu´il arrêtait la production de câbles de scies sur son site d´Aalter, en Belgique, en raison des "conditions de marché difficiles dans le secteur de l´énergie solaire". D´autres activités seront néanmoins maintenues sur ce site.

Bekaert compte également limiter la production de câbles en inox sur son site de Zwevegem.

"Les changements sans précédent des conditions de marché du secteur solaire obligent à agir sans tarder. Il faut pour notre avenir continuer d´offrir à nos clients dans le monde des produits et des services de grande qualité et innovants", a déclaré le directeur général de Bekaert, Bert De Graeve. "Nous déplorons les conséquences de ce plan pour les salariés", a-t-il ajouté.

Bekaert, fondé en 1880, emploie actuellement 2.700 personnes en Belgique et 28.000 dans le monde. Son chiffre d´affaires total a atteint 4,5 milliards d´euros en 2010.

Le groupe a publié au premier semestre de 2011 un résultat net en baisse de 20%.

 

-Laurence Norman, Dow Jones Newswires

 

(END) Dow Jones Newswires

February 02, 2012 03:53 ET (08:53 GMT)

Copyright (c) 2012 Dow Jones & Company, Inc.

09:46 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.