13/01/2012

9h27...soutenu...

DJIA             12.471,02 points +0,17%
Nasdaq            2.724,70 points +0,51%
S&P 500           1.295,50 points +0,23%
 
Nikkei 225        8.500,02 points +1,36%
 
 
Cours de change à 06h50
Variation par rapport à la clôture à New York
 
USD/JPY       76,75   -0,02%
EUR/USD      1,2841   +0,21%
EUR/JPY       98,57   +0,17%
 
ACTIONS

Les places boursières européennes devraient ouvrir en hausse vendredi, sous l'effet d'un léger regain d'appétit pour le risque lié à des nouvelles positives en Europe, tandis que le contexte économique reste inquiétant.

Cantor Index prévoit que le CAC 40 ouvrira en hausse de 17 points à 3.216 points, tandis que le FTSE 100 prendrait 23 points à 5.685 points. Le DAX 30 gagnerait quant à lui 38 points à 6.217 points.

Les pays européens sont tombés d'accord jeudi soir sur les grandes lignes du nouveau pacte destiné à renforcer la discipline budgétaire, en instaurant notamment une règle d'or sur le retour à l'équilibre des comptes publics, en réponse à la crise de la dette souveraine dans la zone euro, ont indiqué des négociateurs.

"Il y a un accord dans les grandes lignes", a déclaré l'un d'eux concernant ce pacte, dont veulent se doter les 17 pays de la zone euro et auquel pourraient adhérer les autres Etats membres de l'Union européenne, à l'exception du Royaume-Uni. Un projet de texte juridique sera soumis aux ministres des Finances lorsqu'ils se réuniront le 24 janvier à Bruxelles.

Par ailleurs, le gouvernement allemand va, la semaine prochaine, abaisser sa prévision de croissance en 2012 à 0,75%, en raison du probable recul du produit intérieur brut du pays au quatrième trimestre, rapporte le Handelsblatt vendredi, citant des sources gouvernementales.

L'émission réussie d'emprunts d'Etat en Italie et en Espagne a soutenu les valeurs financières et l'euro jeudi, bien que la publication de résultats moroses et de statistiques faibles aux Etats-Unis leur ait fait perdre par la suite le terrain gagné.

Les contrats à terme américains présentent un tableau contrasté vendredi. Wall Street a clôturé en légère hausse jeudi, les investisseurs ayant choisi de mettre de côté les statistiques médiocres publiées aux Etats-Unis pour se concentrer sur la série de publications de résultats à venir.

Les valeurs financières ont récupéré le terrain perdu en début de séance pour finir en hausse, avant la publication des résultats de JPMorgan vendredi. JPMorgan a clôturé en progression de 0,5% à 36,85 dollars.

Les valeurs énergétiques se sont repliées après que Chevron a averti que ses résultats du quatrième trimestre seraient nettement inférieurs à ceux du troisième trimestre.

Les marchés asiatiques s'inscrivent pour la plupart en territoire positif vendredi, grâce aux bons résultats des émissions de dette souveraine en Europe et après la décision de la BCE de laisser ses taux d'intérêt inchangés.

 
 
OBLIGATIONS

Les prix des Bunds et des gilts pourraient prendre le chemin de la baisse vendredi, tandis que les investisseurs surveillent les taux obligataires des pays périphériques de la zone euro et la progression des marchéscinq ans, pour un montant maximum de 4,75 milliards d'euros, sera au centre de l'attention vendredi. Après le bon déroulement des émissions de dette réalisées jeudi en Europe, les perspectives sont plutôt bonnes pour les résultats de la levée de fonds en Italie, selon Johannes Bjerner, stratégiste actions chez Swedbank.

Si la demande est plus élevée que prévu, l'Italie pourrait suivre l'exemple de l'Espagne et placer plus de titres que ce qu'elle envisage, ses besoins de financement en 2012 étant plus importants.

L'Espagne a émis jeudi pour 9,99 milliards d'euros d'obligations - c'est-à-dire le double de son objectif initial -, avec des taux en baisse.

L'Italie a quant à elle déjà levé jeudi 12 milliards d'euros à court terme, avec un taux en forte baisse, signe d'un regain de confiance sur le marché.

Les investisseurs continuent par ailleurs de guetter le verdict des agences de notation qui ont averti qu'elles pourraient abaisser la note de pays de la zone euro, sur fond de rumeurs de déclassements imminents. La France est particulièrement en ligne de mire, l'agence Standard & Poor's prévoyant jusqu'à deux crans d'abaissement de sa note.

David Riley, le directeur de la notation des Etats chez Fitch, a néanmoins déclaré jeudi que l'agence de notation ne considérait pas la France comme un pays en crise et n'ôterait pas au pays sa note de crédit "AAA" tant que sa dette n'aurait pas fortement augmenté sous l'effet de chocs liés à la crise de la dette dans la zone euro.

Les prix des obligations du Trésor américain affichent peu de variation vendredi. Jeudi, le marché de la dette publique américaine s'est fortement replié, l'émission de 13 milliards de dollars d'obligations à 30 ans lancée par le gouvernement, à un taux de moins de 3%, ayant suscité une demande modeste. Le ratio de couverture a atteint 2,6, son plus bas niveau depuis août.

 
 
CHANGES

L'euro s'inscrit en légère hausse vendredi, après les émissions de dette réussies de l'Italie et de l'Espagne jeudi et la décision de la Banque centrale européenne de laisser son taux d'intérêt directeur inchangé. Le président de la banque centrale, Mario Draghi, a également indiqué que l'activité des entreprises dans la région se stabilisait et que la BCE était prête à adopter de nouvelles mesures d'assouplissement monétaire si nécessaire.

Si les dispositions à l'égard de l'euro sont positives, les investisseurs hésitent toujours à miser sur la monnaie unique vendredi, alors qu'ils attendent les résultats d'une nouvelle adjudication en Italie.

L'annonce d'une pause dans la série de baisses des taux d'intérêt de la BCE a fait grimper l'euro de 1% face au dollar jeudi.

Mario Draghi a déclaré qu'il existait toujours des risques de détérioration des perspectives économiques dans la zone euro, ce qui pourrait amener la banque centrale à prendre de nouvelles mesures destinées à éviter une récession au sein de l'union monétaire.

 
 
PETROLE

Les cours du pétrole progressaient vendredi matin en Asie, sur fond de menace d'une interruption de la production au Nigeria, le premier pays producteur de brut sur le continent africain.

A 06h00, le contrat sur le Brent de la mer du Nord pour livraison en février gagnait 4 cents, à 111,30 dollars le baril. Vers 07h20, le contrat new-yorkais de référence, sur brut WTI pour la même échéance, progressait de 1,05 dollar, à 100,15 dollars le baril.

Les paramètres géopolitiques affectant l'offre demeurent le principal facteur influant sur les cours du pétrole, explique Victor Shum, du cabinet de consultants en énergie Purvin and Gertz à Singapour.

"Parallèlement à l'Iran, le problème plus immédiat qui pourrait avoir des répercussions sur l'offre, ce sont les grèves au Nigeria."
MonFinancier...

Le Morning Zapping
  LE PREMIER 13 DE L'ANNÉE EST UN VENDREDI. SUPERSTITIEUX ?
Pour certains superstitieux, le vendredi 13 est un jour qui porte malheur. Pour d'autres, il porte bonheur. Comme nous sommes plutôt du genre verre à moitié plein, souhaitons que ce jour nous porte bonheur pour toute l'année! 
 LA PRESSION SE RELACHE SUR L ESPAGNE ET L ITALIE
Hier, l'Italie et l'Espagne ont émis des obligations avec un taux d'intérêt en forte baisse. L'Espagne a même profité de la forte demande pour emprunter le double de ce qui était prévu, à des taux en baisse. L'Italie de son côté, a levé les 12 milliards d'euros souhaités à des taux deux fois plus faibles que lors des précédentes émissions.


 LA BOURSE NE POURSUIT PAS SON REBOND
Malgré les bonnes nouvelles venues d'Espagne et d'Italie, la Bourse n'a pas poursuivi son rebond hier, la faute à des statistiques américaines décevantes sur la croissance et l'emploi. On attend la prochaine réprimande de Timothy Geithner aux pays de la zone euro...

 SUPER MARIO NE SE DETEND PAS
Le discours du président de la BCE Mario Draghi n'a pas non plus franchement aidé les marchés hier. Malgré les bonnes émissions d'emprunts, Super Mario est toujours déprimé et il a même accentué la pression sur les dirigeants européens en jugeant qu'il serait bon qu'ils adoptent leur nouveau pacte de discipline budgétaire en Janvier et non en Mars comme c'est prévu

 10 RAISONS D ETRE DEPRIME
Si vous voulez aussi être déprimé, lisez le dossier du Figaro sur la présidentielle. Illustrations des 4 favrois à l'election (Sarkozy, Hollande, Bayrou, Le Pen) et 10 questions à J-100 de l'élection, soit 10 raisons de plus pour déprimer


 OU L'ON REPARLE DE LA GRECE
Alors que les négociations sur le haircut de 50% des obligations détenues par les 450 établissements financiers concernés semblaient terminées, des désaccords subsisteraient sur la maturité des nouvelles obligations qui remplaceraient celles détenues par les établissements financiers. La Grèce menace de ne pas honorer une échéance de 14.5 milliards d'euros, le 20 Mars

 
ILS SONT FORTS CES AMERICAINS
Rien de mieux pour affaiblir ces deux ennemis que de les tourner l'un contre l'autre. les américains, qui ont déjà convaincu le Japon de cesser d'acheter du pétrole à l'Iran pourraient finir de convaincre les chinois de boycotter le brut iranien. Fort

 LE MARCHE AUTOMOBILE REMONTE, PAS PEUGEOT CITROEN
Alors que le marché mondial est en hausse de 3% et que ces rivaux Renault et Volkswagen ont annoncé des ventes records en 2011, Peugeot Citroen annonce des ventes en recul de 1.5% sur l'année. La Peugeot 207 et la Citroen C3 se vendent moins que leurs concurrentes et Peugeot paye aussi sa forte présence en Espagne et en Italie

 IMMOBILIER VALEUR REFUGE EN 2012 ?
Un dossier intéressant dans la tribune sur la pierre valeur refuge et remède contre la baisse des bourses et des rendements des assurances vie. Mais selon plusieurs professionnels, les prix pourraient se retourner à la baisse.

 INDICES à 9H29...

BEL 20 * 2148.34 10.92 0.51 %  
AEX * 311.82 1.52 0.49 %  
CAC 40 * 3236.42 36.44 1.14 %  
Euronext 100 * 602.98 4.74 0.79 %  
Next 150 * 1329.45 10.21 0.77 %  
DAX 6230.47 51.26 0.83 %  
FTSE MIB 15401.04 208.25 1.37 %  
IBEX 35 8518.60 91.60 1.09 %  
SMI 6018.07 0.00 0.00 %  
SLI 895.97 0.00 0.00 %  
SPI 5427.91 0.00 0.00 %  
FTSE 100 5701.76 39.34 0.69 %  
Dow Jones * 12471.02 21.57 0.17 %  
Nasdaq 100 2381.99 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2724.70 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 938.06 5.69 0.61 %  
OMX Helsinki 25 2050.20 24.46 1.21 %  
OMX Stockholm 30 1022.38 6.88 0.68 %  
OMX Copenhagen 20 406.53 4.23 1.05 %  



09:29 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.