11/10/2011

BONJOUR LES AMIS...

Les marchés d'actions devraient être hésitants à l'ouverture

 

DJIA             11.433,18 points +2,97%
Nasdaq            2.566,05 points +3,50%
S&P 500           1.194,89 points +3,41%
 
Nikkei 225        8.775,66 points +1,98% (en séance)
 
Cours de change à 06h50
Variation par rapport à la clôture à New York
 
USD/JPY       76,67   -0,03%
EUR/USD      1,3633   -0,08%
EUR/JPY      104,52   -0,08%
 
ACTIONS

Les marchés d'actions pourraient ouvrir sur une note contrastée mardi, alors que les investisseurs marquent une pause après l'accès d'optimisme de lundi suscité par la perspective d'une solution globale aux problèmes de dette de la zone euro.

Selon IG Markets, le FTSE pourrait céder 8 points à l'ouverture, à 5.391 points, le DAX gagnerait 8 points à 5.391 points, et le CAC resterait stable à 3.161 points.

Le président Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel ont indiqué dimanche à Berlin qu'ils dévoileraient d'ici la fin du mois une série de mesures pour répondre à la crise, mais n'ont donné que très peu de détails.

"A raison, les marchés ont constaté que N.Sarkozy et A.Merkel étaient un peu plus au diapason qu'ils ne l'étaient auparavant", explique John Ventre, gérant de fonds chez Skandia Investment Group.

"Une bonne nouvelle est une bonne nouvelle, une mauvaise nouvelle est une mauvaise nouvelle, mais l'absence de nouvelles tend quand même à tirer les marchés vers le haut", ajoute-t-il. "La tendance haussière est en place sur le court terme".

Chris Scicluna, économiste chez Daiwa, doute néanmoins que le pacte franco-allemand puisse résoudre la crise des dettes souveraines.

"La réunion Merkel-Sarkozy a donné peu de résultats concrets, et il est clair que la France et l'Allemagne sont toujours en désaccord sur de nombreux points".

Les contrats à terme de Wall Street sont en baisse mardi, après le rebond opéré par le marché américain lundi à la faveur de l'engagement franco-allemand.

La période des résultats du troisième trimestre commencera après la clôture de mardi, avec les chiffres d'Alcoa Inc. (AA). J.P. Morgan Chase et Google Inc. (GOOG) comptent au nombre des entreprises qui publieront leurs résultats trimestriels cette semaine.

Les marchés d'actions asiatiques s'inscrivent pour leur part en hausse mardi, tirés par les valeurs bancaires, qui profitent de l'annonce de l'Allemagne et de la France dimanche concernant la résolution des problèmes de dette de la zone euro et la recapitalisation des banques européennes.

"L'extrême pessimisme du marché semble s'atténuer. Il faut rester prudent, mais les valeurs japonaises restent néanmoins sous-évaluées", estime Toshikazu Horiuchi, stratégiste chez Cosmo Securities à Tokyo.

 
 
OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts pourraient ouvrir de manière contrastée mardi, tandis que le marché attend de nouvelles informations relatives au dossier de la dette souveraine européenne, et guette d'éventuels nouveaux signes d'affaiblissement de l'économie.

Jean-Claude Trichet, le président de la Banque centrale européenne, doit s'exprimer devant une commission parlementaire à 09h30.

Au Royaume-Uni, le climat des affaires s'est dégradé tant dans le secteur manufacturier que dans celui des services au troisième trimestre, et il y a peu de signes d'un rééquilibrage de l'économie, d'après l'enquête trimestrielle publiée par la Chambre de commerce britannique.

Les obligations d'Etat américaines sont orientées en baisse mardi. Le marché était fermé lundi, jour férié aux Etats-Unis.

 
 
CHANGES

L'euro est en légère baisse par rapport au dollar mardi matin, après avoir enregistré lundi sa plus forte progression en une séance face au billet vert depuis juillet 2010.

Masafumi Yamamoto, stratégiste Japon chez Barclays Capital, estime que la monnaie unique pourrait recommencer à reculer à court terme. Malgré le projet de l'Allemagne et de la France de présenter un plan pour enrayer la crise des dettes souveraines dans la zone euro, "nous n'avons pour l'instant aucun détail sur la manière de résoudre les problèmes liés à l'octroi d'une nouvelle aide à la Grèce ni sur la recapitalisation des banques".

David Gilmore, associé et analyste chez FX Analytics, note néanmoins que le pessismisme concernant la situation de l'Europe avait atteint un pic, et qu'en conséquence, le sommet bilatéral franco-allemand a donné aux investisseurs une raison de réduire leurs paris sur une nouvelle baisse de l'euro.

 
 
PETROLE

Les contrats à terme sur le pétrole brut sont en très léger recul mardi.

Les cours de l'or noir ont bondi lundi, dopés par l'engagement franco-allemand à soumettre un plan pour résoudre la crise de la dette dans la zone euro, et les intervenants surveillent mardi l'impact d'un mouvement de grève sur les exportations pétrolières du Koweït, indiquent des analystes.

Les exportations du Koweït ont été perturbées lundi par l'entrée en grève de plus de 3.000 agents des douanes réclamant des hausses de salaires, ce qui s'est traduit, selon un responsable syndical, par l'arrêt complet du transport de fret maritime et routier.

A 06h00, le contrat de novembre sur le Brent de l'ICE de Londres perdait 14 cents, à 108,81 dollars le baril. Vers 07h20, le contrat sur le brut du Nymex pour livraison en novembre cédait 3 cents, à 85,38 dollars le baril.(DOW JONES)

ON CROIT REVER...LA SLOVAQUIE JOUE UN ROLE !!

La Bourse de Paris ouvre en baisse :

 

La Bourse de Paris © AFP/Archives  Jean-Pierre Muller
La Bourse de Paris
© AFP/Archives  Jean-Pierre Muller

La Bourse de Paris a ouvert en baisse mardi et perdait 0,30% dans les premiers échanges, sur des prises de bénéfices après quatre séances dans le vert et avant le vote de la Slovaquie, dernier pays à se prononcer sur le renforcement du Fonds européen de stabilité financière.

Le CAC 40 lâchait 9,60 points peu après l'ouverture, à 3.151,87 points. La veille, il avait gagné 2,13%.

 

Pétrole BRENT (ICE Europe) 108.38 -0.84%
  Pétrole WTI (ICE Europe) 84.98 -0.94%
  EUR/USD 1.3651 0.11%
  Euribor 1 an 2.102 0.00%
  Or 1 673.50 -0.18%

09:25 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.