14/09/2011

18H10...ON SE TIENT.

  • AOF le 14/09/2011 à 17:52

Les Bourses finissent en nette hausse :

 


(AOF) - Les Bourses européennes ont signé leur deuxième séance consécutive de hausse sur des espoirs de règlement de la crise de la dette de la zone euro. A Paris, le CAC 40 a progressé de 1,87% à 2 949,14 points. Les marchés actions européens ont accéléré leurs gains dans le sillage de l'orientation positive de Wall Street. A l'approche de la mi-séance, le Dow Jones gagnait 0,1%.

Aux Etats-Unis, les investisseurs ont mal accueilli la stabilisation des ventes au détail en août, signe de la prudence des ménages américains dans un contexte de chômage élevé et de faible reprise. Les économistes tablaient sur une augmentation de 0,2%.

En Europe, ce sont une nouvelle fois les déclarations des autorités politiques qui ont soutenu les marchés. Ainsi, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a rassuré les investisseurs en déclarant qu'il proposera prochainement des options en vue de l'introduction d'euro-obligations, synonyme d'une mutualisation des dettes de la zone euro.

Toutefois, rien ne dit que les membres de l'Union européenne choisiront finalement de s'engager sur cette voie. Pour preuve, les propos de José Manuel Barroso ont conduit Paris a réaffirmé que la France ne souhaitait pas d'euro-obligations à ce stade, préférant miser sur la mise en place du nouveau plan d'aide européen adopté fin juillet.

Dans cette perspective, les investisseurs espèrent que la téléconférence, ce soir, entre Nicolas Sarkozy, Angela Merkel et le Premier ministre grec George Papandréou, portera ses fruits.

A Paris, les valeurs cycliques, lourdement sanctionnées lors des séances précédentes, se sont distinguées, à l'image de STMicroelectronics (+11,89%), Axa (+6,94%) et Accor (+5,94%). A contrario, les valeurs bancaires sont reparties à la baisse, pénalisées par la dégradation de Société Générale (-3,94%) et Crédit Agricole (+1,22%) par Moody's.

 

Copyright 2011

LES INDICES à 18H10..

BEL 20 * 2096.75 26.68 1.29 %  
AEX * 273.56 3.51 1.30 %  
CAC 40 * 2949.14 54.21 1.87 %  
Euronext 100 * 554.11 -53.94 -8.87 %  
Next 150 * 1317.82 -116.42 -8.12 %  
DAX 5340.19 173.83 3.36 %  
FTSE MIB 14140.08 370.64 2.69 %  
IBEX 35 11070.80 23.00 0.21 %  
SMI 5417.89 58.75 1.10 %  
SLI 813.92 12.04 1.50 %  
SPI 4934.46 55.65 1.14 %  
FTSE 100 5227.02 52.77 1.02 %  
Dow Jones * 11144.29 38.44 0.35 %  
Nasdaq 100 2240.82 20.24 0.91 %  
Nasdaq 2553.27 21.12 0.83 %  
OMX Nordic 40 807.04 5.55 0.69 %  
OMX Helsinki 25 1862.39 24.34 1.32 %  
OMX Stockholm 30 890.68 12.28 1.40 %  
OMX Copenhagen 20 340.34 2.85 0.85 %  

 

Beau rally durant la dernière demi-heure

Il y a quelques jours, l'agence de notation Moody's avait déjà prévenu qu'elle envisageait de revoir à la baisse le rating de quelques banques françaises. L'abaissement effectif de rating de la Société Générale et du Crédit Agricole a de fait en début de séance entraîné une vague de ventes paniques au sein du secteur bancaire. Mais durant la dernière demi-heure tout est rentré dans l'ordre. La Société Générale a terminé sur une baisse plus limitée de 2,9% après avoir cédé en cours de séance près de 10%. Crédit Agricole a même regagné 1%. A Bruxelles, la perte se situe à 4,3% pour KBC. Les autres secteurs européens sont par contre bien orientés à la hausse. Au niveau des indices, l'appréciation tourne autour de 1%. C'est surtout pour le secteur auto que tout roule : +5,3%, avec à Francfort même un gain de 6% à l'actif de BMW.

Le Bel 20 à Bruxelles termine sur une progression de 1,3% avec en tête des performances, Nyrstar (+4,4%). Sur le marché élargi, impossible de passer à côté du gain de 3,4% d'Agfa-Gevaert. Sur le marché des taux, les péripéties politiques belges poussent le taux belge à 10 ans un peu plus haut et le taux OLO belge a gagné 7 pts de base pour atteindre le seuil des 4%. L'écart de taux avec l'Allemagne est actuellement de 2,16%.

A Wall Street, le Dow Jones et le Nasdaq montent légèrement vers 18h belges malgré un chiffre décevant au niveau des ventes au détail. Demain paraîtra un indice important le Philafed indice. Cet indicateur important de l'activité des entreprises avait en août baissé jusqu'à - 30,7, ce qui avait déclenché des craintes de récession. L'or s'allège un peu au niveau de son prix en s'échangeant à 1.820 USD/once.

 

LibelléDernierVar.
EUR/USD 1.3705 0.19%
Euribor 1 an 2.058 0.29%
Gold Index 1820.10 -0.76%
Pétrole (New York) 88.80 -1.56%

18:31 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.