06/09/2011

BONJOUR...ON REPREND SON SOUFFLE à 9H55

Nikkei 225 8.634,80 points -1,70% (en séance) Cours de change à 06h50 Variation par rapport à la clôture à New York USD/JPY 76,83 -0,08% EUR/USD 1,4065 -0,23% EUR/JPY 108,05 -0,37% 

ACTIONS

Les Bourses européennes devraient commencer la séance dans le rouge mardi, après avoir déjà clôturé en forte baisse lundi. Le marché allemand a notamment chuté de plus de 5%, sur fond de montée de l'aversion au risque en raison des inquiétudes croissantes des investisseurs au sujet de la crise de la dette souveraine en Europe et de la croissance américaine.

Selon IG Markets, le FTSE devrait perdre 34 points à l'ouverture, à 5.069 points, tandis que le DAX céderait 26 points, à 5.220 points, et le CAC, 35 points, à 2.965 points.

Les valeurs bancaires européennes ont enregistré des pertes spectaculaires lundi.

Royal Bank of Scotland Group PLC a plongé de plus de 12%, la banque britannique faisant partie des 17 établissements financiers contre lesquels une plainte a été déposée vendredi aux Etats-Unis par la Federal Housing Finance Agency. Ces 17 banques sont accusées d'avoir vendu des prêts immobiliers risqués aux organismes de financement américains Fannie Mae et Freddie Mac.

Les contrats à terme sur les valeurs américaines sont en forte baisse mardi, alors que Wall Street était fermé lundi.

L'indice ISM du secteur des services sera publié mardi, et devrait selon les prévisions mettre en évidence un ralentissement de la croissance aux Etats-Unis, mais pas une réelle contraction. Des chiffres positifs sur le secteur des services pourraient permettre de compenser un peu les mauvaises nouvelles publiées récemment sur le front de l'emploi.

Les marchés d'actions asiatiques sont en baisse mardi. Le secteur financier est notamment fortement malmené en réaction au plongeon lundi des valeurs bancaires européennes.

 

OBLIGATIONS

Bunds et gilts pourraient poursuivre leur hausse mardi à l'ouverture. Les investisseurs sont en effet à la recherche de valeurs sûres, dans un contexte d'incertitudes à l'égard de la zone euro, du Royaume-Uni et des Etats-Unis, alors que les dirigeants continuent d'élaborer des stratégies pour faire face au ralentissement économique.

L'agenda macroéconomique est relativement mince mardi. La deuxième estimation du produit intérieur brut de la zone euro au deuxième trimestre retiendra toutefois l'attention, de même que les commandes au secteur manufacturier en Allemagne.

La journée de mardi sera marquée par une grève générale en Italie, tandis que le Sénat examinera les derniers changements apportés au plan d'austérité proposé par le gouvernement de Silvio Berlusconi.

Le rendement de l'emprunt italien à dix ans a augmenté de 0,28 point de pourcentage lundi, à 5,54%, ce qui a porté l'écart de rendement par rapport au Bund de même maturité à 3,70 points de pourcentage, selon Tradeweb.

Le futur président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, a déclaré lundi que le programme d'achat d'obligations de la BCE était temporaire, et les observateurs du marché soulignent que l'Italie doit obtenir des résultats avec son programme d'austérité et de réforme pour satisfaire la banque centrale.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président du Conseil européen Herman Van Rompuy se sont accordés, lors de discussions sur la crise de la dette de la zone euro lundi, sur le fait que les pays en difficulté devaient respecter leurs engagements en matière d'austérité.

A.Merkel et H.Van Rompuy ont également discuté d'une coordination renforcée des politiques économiques et financières dans la zone euro, selon un représentant du gouvernement allemand.

Les prix des obligations d'Etat américaines gagnent du terrain mardi après une journée fériée aux Etats-Unis. Les investisseurs évaluent les dernières statistiques moroses sur l'économie et se demandent s'il est avisé de détenir davantage d'emprunts d'Etat.

 

CHANGES

L'euro est en baisse mardi face au dollar, alors que la crise de la dette de la zone euro continue de préoccuper les investisseurs. La livre sterling poursuit elle aussi son repli, en réaction à la publication de nouvelles statistiques décevantes au Royaume-Uni.

La devise britannique s'est dépréciée lundi, après l'annonce d'un recul beaucoup plus fort que prévu de l'indice PMI des services au mois d'août. Compte tenu de la médiocrité de l'indice PMI manufacturier d'août déjà publié la semaine dernière, ce nouvel indicateur décevant "suggère que l'économie britannique est pratiquement au point mort", souligne Simon Smith, économiste en chef de FxPro in London.

Pour Emma Lawson, stratégiste devises de National Australia Bank, l'attention va rester centrée sur l'Europe, les ministres des finances devant se réunir au sujet de l'accord conclu entre la Grèce et la Finlande sur l'apport de garanties à Helsinki en contrepartie de sa contribution au nouveau plan de sauvetage d'Athènes.

"Cela a suscité des inquiétudes quant à la cohésion du plan de sauvetage", explique-t-elle.

L'Italie sera également au centre de l'attention, le Parlement italien examinant le plan d'austérité proposé par le gouvernement. Les titres de dette italienne ont souffert dernièrement d'un fort mouvement de défiance des investisseurs sur les marchés, et l'adoption du plan de rigueur par le Parlement sera donc déterminante pour éviter une nouvelle détérioration, estime E.Lawson.

"Puisqu'il est peu probable que l'incertitude diminue ces prochains jours, l'euro devrait rester sous pression", écrit Crédit Agricole dans une note à ses clients.

 

PETROLE

Le contrat de référence du Nymex, sur le brut léger doux pour livraison en octobre, a plongé sous la barre de 85 dollars le baril mardi en Asie, alors que les inquiétudes liées à la dette de la zone euro et la faiblesse de la croissance du secteur des services en Chine alimentent les craintes de récession, observent des analystes.

A 6h00, le contrat sur le Brent de mer du Nord pour livraison en octobre gagnait 48 cents, à 110,56 dollars le baril. Vers 7h20, le contrat d'octobre sur le brut du Nymex chutait de 3,03 dollars, à 83,42 dollars le baril.

  • AFP le 06/09/2011 à 09:53

L'or bat un nouveau record, à plus de 1.920 dollars l'once :



Des lingots d'or
© AFP/Archives  Thomas Coex

Le prix de l'or a battu mardi un nouveau record absolu, se hissant à 1.921,17 dollars l'once vers 06H15 GMT, jouant plus que jamais son rôle de valeur refuge alors que les marchés sont à nouveau en pleine tourmente.

Son précédent sommet historique avait été enregistré le 23 août, à 1.913,50 dollars l'once.

L'or a bondi de 90 dollars en moins de trois jours, dopé en particulier par les chiffres décevants sur l'emploi aux Etats-Unis, qui ont renforcé les inquiétudes sur la vigueur de la première économie mondiale et fait plonger les marchés boursiers.

Le regain de préoccupation sur les dettes souveraines en zone euro et la solidité des banques européennes a aussi contribué à faire grimper le cours, ont noté les analystes.

"Face à un scénario de retour en récession (aux Etats-Unis et en Europe), l'or devrait conforter son attrait pour les investisseurs; il est vu comme une forme d'assurance contre les incertitudes persistantes" de la conjoncture économique, a rappelé Robin Bhar, analyste du Crédit Agricole.

Le métal jaune, dont la valeur intrinsèque n'est adossée à aucun émetteur, est considérée comme un bon bouclier contre la volatilité des Bourses, des devises et des obligations d'Etat.

INDICES à 9H57...

BEL 20 * 2125.37 7.91 0.37 %  
AEX 25 * 275.24 0.79 0.29 %  
CAC 40 * 3010.83 11.29 0.38 %  
Euronext 100 * 608.05 0.00 0.00 %  
Next 150 * 1,434.24 0.00 0.00 %  
DAX 30 5259.27 13.09 0.25 %  
MIB 30 14,311.17 -22.74 -0.16 %  
IBEX 35 8105.30 38.80 0.48 %  
SMI 5,202.12 59.13 1.15 %  
SLI 773.90 8.31 1.09 %  
SPI 4,735.78 44.72 0.95 %  
FTSE™ 100 5132.67 30.09 0.59 %  
Dow Jones * 11,240.26 -253.31 -2.20 %  
Nasdaq 100 2,167.83 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,480.33 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 810.13 -2.18 -0.27 %  
OMX Helsinki 25 1,880.16 -3.01 -0.16 %  
OMX Stockholm 30 885.56 -1.85 -0.21 %  
OMX Copenhagen 20 342.85 1.67 0.49 %  
LibelléDernierVar.
EUR/USD 1.4104 0.06%
Euribor 1 an 2.071 0%
Gold Index 1908.70 4.62%
Pétrole (New York) 84.26 -2.53%

09:58 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.