05/08/2011

BAISSE CONTINUE

EFFET BIEN CONNU,LA BAISSE ENTRAINE LA BAISSE;LES FONDS VENDENT LES INDICES ET SI VOTRE BELLE VALEUR EST DANS L'INDICE,PEU IMPORTE LE PRIX , ...ON VEND.

ACKERMANS à 45.75€  NYR à 7.02 TUBIZE à 21€ BEKAERT à 33.60€  SONT DES PRIX D'ACHAT ....MAIS CA PEUT ENCORE ALLER PLUS BAS...

PRUDENCE ET CHOISIR DES VALEURS AVEC DE VRAIS ACTIFS>.  A +  CLAUDE.

 

Le 05/08/2011 à 08:32

Point avant l'ouverture

 

(AOF) - Les futures sur indices prédisent une nouvelle baisse à l'ouverture sur les marchés actions européens dans le sillage de Wall Street, qui s'est effondré jeudi de plus de 4%. Les craintes sont toujours très vives concernant un ralentissement de la croissance mondiale. Les investisseurs s'inquiètent également d'une aggravation de la crise de la dette en zone euro. Les opérateurs prendront connaissance aujourd'hui des chiffres de l'emploi au mois de juillet aux Etats-Unis, généralement très suivis par les marchés.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau DayByDay note la formation de la purge attendue depuis quelques jours : volume, amplitude de la bougie, clôture au plus bas sous le soutien majeur, tous les éléments se réunissent pour définir un point bas, au moins local. L'objectif étant enfoncé, les analystes de DayByDay reprennent un biais neutre : la très forte volatilité rend tous les scénarii probables : il semble préférable de se tenir à l'écart de ce marché tant qu'aucune nouvelle indication technique ne se dessine. Dans tous les cas, il faut franchir 3445 points (soit 130 points de hausse), pour avoir un premier signe de force.

Les valeurs à suivre

AXA
Axa a présenté des résultats meilleurs que prévu au titre du premier trimestre. Son résultat net a été multiplié par plus de 4 à 3,999 milliards d'euros tandis que son résultat opérationnel a progressé de 10% en comparable à 2,222 milliards d'euros. Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne 3,588 milliards pour le résultat net et 2,187 milliards pour le résultat opérationnel. L'assureur a précisé avoir enregistré 92 millions d'euros de dépréciation nette sur les obligations d'Etat grecques. Le chiffre d'affaires a reculé de 3% en comparable à 46,836 milliards d'euros.

DEXIA
Dexia a publié au titre du deuxième trimestre une perte de 4,032 milliards d'euros ; la plus lourde de son histoire. C'est un chiffre supérieur aux prévisions des analystes, qui anticipaient une perte de 3,640 milliards seulement. Dexia a indiqué que sa contribution au plan d'aide à la Grèce a eu un impact négatif de 338 millions d'euros au deuxième trimestre. La contre-performance de la banque franco-belge s'explique aussi par la vente d'actifs risqués. L'établissement avait déjà indiqué que cette cession pèserait à hauteur de 3,6 milliards d'euros dans les comptes.

09:10 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.