29/07/2011

C'EST PAS LA JOIE..15H10 -1.50%

  • Cercle Finance le 29/07/2011 à 14:52

USA : mauvaise surprise sur la croissance de 1er trimestre.


(CercleFinance.com) - La croissance de l'économie américaine n'a pas atteint les attentes des économistes au deuxième trimestre 2011, mais c'est surtout l'ampleur de sa révision en baisse pour le premier trimestre qui frappe les investisseurs.

Le produit intérieur brut (PIB) américain n'a progressé que de 0,4% en rythme annualisé sur les trois premiers mois de l'année, contre +1,9% en précédente estimation, selon des chiffres définitifs rendus publics vendredi par le département du Commerce.

En ce qui concerne le deuxième trimestre, la croissance du PIB des Etats-Unis ressort en hausse de 1,3% en première estimation, un chiffre bien inférieur aux prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur une hausse de 1,8%.

Le Département du Commerce explique que la progression du PIB a été freinée par le ralentissement des dépenses de consommation, qui représentant les deux tiers de l'activité économique du pays.

Au deuxième trimestre, la consommation n'a augmenté que de 0,1%, contre une progression de 2,1% au premier trimestre.

La faible croissance du PIB au premier trimestre s'explique quant à elle par un repli de 9,4% des dépenses de l'Etat et des collectivités locales, qui ont rebondi de 2,2% au deuxième trimestre.

A titre d'exemple, les dépenses liées à la défense ont chuté à elles seules de 12,6% sur les trois premiers mois de l'année.

AMERICAN MARKETS OUTLOOK: U.S. Stocks are called to open moderately lower, as sentiment continues to be overshadowed by events in Washington and ahead of the release of 2Q GDP numbers, said Michael Hewson at CMC Markets.

"There are fears that recent events could well have undermined growth in the U.S. more than expected with expectations of growth of 1.8%," he said.

At 1126 GMT, S&P 500 futures were down 5.15 points at 1291.65, Nasdaq 100 futures were down 6.63 points at 2363.38 and Dow industrial futures were down 60.00 points at 12140.0.

EUROPEAN MARKETS: European markets stayed firmly lower, off 1% at 2667.25, as euro-zone CPI data came in weaker than forecast. July CPI came in at 2.5% compared with a forecast of 2.7%. Traders struggled to find any good news. US debt talks once again have failed, Moody's threatened downgrades of four Spanish banks and put the country's credit rating under review. Retailers led the declines with first-half earnings from Schneider Electric severely disappointing. Schneider lost 3.7%, while the Stoxx 600 index for the retail sector was down 0.9%. Societe Generale lost 2.6% as the head of the French Banking Federation says the country's banks stand to lose around EUR3 billion in the Greek rescue plan. Euro Stoxx 50 was down 0.9% at 2667.39.

L'Italie est très surveillée en raison de signes de conflits au sein du gouvernement et par crainte que le pays se retrouve pris dans le même engrenage que la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

Les contrats à terme de Wall Street se replient vendredi. Le rebond des marchés s'est dissipé en fin de séance jeudi, les investisseurs se focalisant sur l'impasse des négociations sur le relèvement du plafond de la dette américaine.

Le statu quo des débats sur la dette des Etats-Unis a convaincu beaucoup d'intervenants que le pays était bien parti pour perdre sa note de crédit AAA.

"Plus les discussions durent, pire la situation pourrait être", observe Stephen Carl, opérateur en chef pour les actions chez Williams Capital Group. "Il semble que les pourparlers vont se poursuivre jusqu'au bout."

Le vaste mouvement de vente enregistré cette semaine risque de conduire les marchés d'actions américains vers leur plus forte baisse hebdomadaire en un an. L'indice Dow Jones a pour le moment perdu un total de 484 points au cours des cinq dernières séances.

Le moral des opérateurs avait été soutenu jeudi au début de la séance américaine par la publication de chiffres meilleurs que prévu sur les demandes d'allocation chômage aux Etats-Unis, tombées en deçà du seuil de 400.000 pour la première fois depuis avril. Les économistes estiment que l'économie américaine crée plus d'emplois qu'elle n'en détruit quand les demandes hebdomadaires d'allocation chômage sont inférieures à 400.000.

Malgré le récent malaise du marché, les investisseurs sont nombreux à continuer de croire qu'un accord sur le relèvement du plafond de la dette sera conclu rapidement et qu'un défaut sera évité.

"Je suis un peu plus optimiste sur le fait que les politiques vont arriver à quelque chose que le contraire", note ainsi Ed Keon, directeur général de Quantitative Management Associates, une filiale de Prudential. "Malgré la rhétorique et les récriminations publiques, la Chambre des représentants et le Sénat ont fait ce qu'ils pensaient devoir faire pour stabiliser l'économie pendant la crise financière, et j'imagine que ce sera de nouveau le cas."

INDICES à 15H12..

BEL 20 * 2418.84 -37.12 -1.51 %  
AEX 25 * 327.59 -4.97 -1.49 %  
CAC 40 * 3643.08 -69.58 -1.87 %  
Euronext 100 * 664.24 -11.25 -1.66 %  
Next 150 * 1592.99 -18.09 -1.12 %  
DAX 30 7090.43 -99.63 -1.39 %  
MIB 30 18,195.18 -362.84 -1.96 %  
IBEX 35 9564.90 -92.10 -0.95 %  
SMI 5,727.25 -144.16 -2.46 %  
SLI 885.62 -22.21 -2.45 %  
SPI 5,267.59 -122.32 -2.27 %  
FTSE™ 100 5787.32 -85.89 -1.46 %  
Dow Jones * 12,240.11 0.00 0.00 %  
Nasdaq 100 2,371.77 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,766.25 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 964.44 -13.48 -1.38 %  
OMX Helsinki 25 2,165.35 -34.52 -1.57 %  
OMX Stockholm 30 1,057.63 -11.16 -1.04 %  
OMX Copenhagen 20 419.13 -6.78 -1.59 %  

 

LibelléDernierVar.
EUR/USD 1.4338 0.07%
Euribor 1 an 2.178 -0.23%
Gold Index 1622.30 0.34%
Pétrole (New York) 96.19 -1.28%
    OK

15:13 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.