27/07/2011

ça refonctionne!!..1% de baisse à 15h43

merci Skynet....(hors service ce matin)

  • AFP le 27/07/2011 à 15:36

Wall Street ouvre en baisse :

 


La Bourse de New York
© AFP/Getty Images/Archives  Spencer Platt

 

La Bourse de New York a ouvert en baisse mercredi, toujours sous la pression de l'enlisement des négociations qui faisait de l'ombre à des solides résultats d'entreprises: le Dow Jones perdait 0,37% et le Nasdaq 0,59%.

 

Vers 13H30 GMT, le Dow Jones Industrial Average cédait 46,32 points à 12.454,98 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 16,64 points à 2.823,32 points.

 

 

 

 

 

LibelléDernierVar.Ouv.
CAC 40 3749.76 -1.01% 3774.54
ESTX50 EUR P 2708.82 -1.13% 2736.01
DOW JONES 12501.30(c) 0% 0.00(c)
Nasdaq Comp 2839.96(c) 0% 0.00(c)
Nikkei 225 10047.19(c) -0.50% 10048.34(c)
CAC Large 60 4045.78 -0.97% 4071.26

 

  • AFP le 27/07/2011 à 15:16

L'euro baisse face au dollar, le marché scrute les Etats-Unis :


L'euro accentuait sa baisse face au dollar mercredi, les cambistes engrangeant quelques bénéfices après un plus haut depuis trois semaines, mais le billet vert restait tout de même pénalisé par l'impasse dans laquelle demeurent les discussions sur la dette américaine.

Vers 13H00 GMT (15H00 à Paris), la devise européenne cotait 1,4458 dollar contre 1,4509 mardi soir à 21H00 GMT, après avoir atteint 1,4536 dollar vers 00H55 GMT, un plus haut depuis le 5 juillet.

La monnaie unique européenne baissait face au yen à 112,49 yens contre 113,02 yens mardi soir.

Le dollar reculait face à la devise nippone à 77,80 yens contre 77,90 yens mardi soir, tombant même à 77,58 yens vers 07H50 GMT, un plus bas depuis le 17 mars.

Le billet vert souffre de l'absence d'accord à Washington sur un relèvement du plafond de la dette américaine qui a atteint 14.300 milliards de dollars en mai.

Si les négociations entre républicains et démocrates n'aboutissent pas d'ici au 2 août, la première économie mondiale pourrait alors être en situation de défaut de paiement.

"Les marchés financiers attendent l'annonce cruciale d'un relèvement du plafond de la dette mais (les débats entre) républicains et démocrates n'aboutissent toujours à rien", commentaient les analystes de Commerzbank.

Et pour Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, "si les responsables politiques continuent de ne montrer aucune velléité à placer la stabilité financière avant leurs ego et les querelles politiques", le billet vert pourrait dégringoler.

De plus, les investisseurs continuent de s'inquiéter de la vigueur de la reprise de la première économie mondiale alors qu'elle montre depuis quelques mois des signes d'un net ralentissement.

Alimentant ces craintes, les commandes de biens durables ont rechuté contre toute attente en juin aux Etats-Unis, pour tomber à leur plus bas niveau depuis février.

Les cambistes seront également attentifs mercredi à la publication du Livre Beige de la Réserve fédérale américaine (Fed) sur les perspectives de l'économie américaine.

De son côté, la monnaie unique restait sous pression alors que "l'accord de la semaine dernière sur la dette grecque ne semble pas avoir apaisé le marché" qui craint toujours une contagion de la crise de la dette à l'Espagne et à l'Italie, notait Kathleen Brooks, analyste chez Forex.com.

Des propos du ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble ont également jeté un coup de froid sur le marché. Selon une lettre à des députés allemands dont l'AFP a obtenu une copie mercredi, le ministre refuse de "signer un chèque en blanc" pour le rachat d'obligations de pays en difficulté par le fonds de secours européen (FESF).

M. Schaüble estime par ailleurs qu'il "serait faux de croire que la crise de confiance dans la zone euro va s'achever grâce à un seul sommet", celui organisé la semaine dernière au cours duquel le nouveau plan de sauvetage de la Grèce a été approuvé.

Preuve de ces inquiétudes persistantes des deux côtés de l'Atlantique, l'once d'or a grimpé mercredi à un nouveau sommet inédit à 1.626,05 dollars vers 12H30 GMT.

Vers 13H00 GMT, la devise helvétique progressait face à la monnaie européenne à 1,1589 franc suisse pour un euro, mais baissait face au billet vert à 0,8017 franc suisse, après un nouveau sommet inédit à 0,7996 franc vers 06H30 GMT.

La livre britannique montait face à l'euro à 88,25 pence et reculait face au billet vert à 1,6387 dollar.

L'once d'or a terminé à 1.621 dollars au fixing du matin contre 1.612,75 dollars mardi soir.

Le yuan chinois a fini à 6,4429 yuans pour un dollar contre 6,4419 yuans la veille.


15:43 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.