22/07/2011

PAS D'EUPHORIE,MAIS SOUTENU ...9H33

 

DJIA             12.724,41 points +1,21%
Nasdaq            2.834,43 points +0,72%
S&P 500           1.343,80 points +1,35%
 
Nikkei 225       10.131,76 points +1,21% (en séance)
 
Cours de change à 06h50
Variation par rapport à la clôture à New York
 
USD/JPY       78,63   +0,42%
EUR/USD      1,4389   -0,25%
EUR/JPY      113,13   +0,17%
 

ACTIONS

Les places boursières européennes devraient ouvrir en légère hausse après la conclusion, jeudi, d'un accord sur un nouveau plan de sauvetage de la Grèce qui prévoit également des mesures pour éviter une propagation de la crise à d'autres pays en difficulté. Les investisseurs devraient toutefois diriger leur attention vers la question épineuse de la dette américaine.

IG Markets prévoit que le FTSE ouvrira en hausse de 32 points à 5.932 points, tandis que le DAX prendrait 35 points à 7.325 points, et le CAC, 23 points à 3.840 points.

Les dirigeants de la zone euro sont parvenus jeudi à un accord sur un deuxième plan d'aide à la Grèce d'un montant de 159 milliards d'euros, associant des prêts de l'Union européenne et du Fonds monétaire international et une contribution du secteur privé. Le plan inclut 109 milliards d'euros de prêts de la part de l'UE et du FMI et 50 milliards d'euros de financements du secteur privé. Il prévoit aussi des mesures pour empêcher une propagation des problèmes de dette grecs aux autres économies fragiles de la zone euro.

Les contrats à terme américains s'inscrivent en légère hausse vendredi, après une performance positive de Wall Street jeudi à la suite de l'accord sur le plan de sauvetage de la Grèce. L'accord a profité aux valeurs financières, malmenées récemment en raison des craintes suscitées par la crise de la dette européenne.

La Maison-Blanche a démenti jeudi qu'un accord soit sur le point d'être conclu avec les républicains du Congrès sur le relèvement du plafond de la dette, à 12 jours de la date butoir du 2 août.

"Il n'y a aucun progrès à annoncer [...] nous ne sommes pas proches d'un accord", a déclaré le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney. Il a toutefois estimé qu'un accord restait possible pour éviter un défaut de paiement aux Etats-Unis.

Les valeurs asiatiques gagnent du terrain vendredi, également portées par les valeurs financières après l'accord des dirigeants de la zone euro sur la Grèce.

 
 

OBLIGATIONS

Les Bunds et les gilts pourraient être quasi stables à l'ouverture vendredi, après l'annonce par la zone euro d'un deuxième plan d'aide de près de 160 milliards d'euros pour la Grèce.

Le président français, Nicolas Sarkozy, a indiqué que le Fonds européen de stabilité financière serait en mesure d'acquérir de la dette souveraine sur le marché secondaire. Il a également annoncé la restructuration de 135 milliards d'euros de dette grecque et l'abaissement du montant des intérêts de 30 milliards d'euros sur dix ans pour Athènes. Le dirigeant a par ailleurs souligné que la participation du secteur privé était exclue pour d'autres pays en plus de la Grèce.

Même si ce nouveau plan d'aide fait craindre un défaut de la Grèce, il instaure un système visant à empêcher une propagation de la crise de la dette.

"Nous avons montré que notre détermination à défendre notre union monétaire et notre monnaie commune ne flancherait pas", a déclaré le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

"Cette menace devait être contenue, autrement la situation aurait pu entraîner une perte de confiance dans notre monnaie commune et même mettre en péril la reprise économique en cours en Europe et dans le monde".

Ce plan dépasse les attentes du marché, estime BNP Paribas dans une note de recherche, considérant cet accord comme un pas important vers une stabilisation des marchés et une résolution de la crise de la dette.

Les obligations du Trésor américain progressent vendredi. L'espoir d'un plan d'aide viable pour la Grèce a pesé sur les prix jeudi, tandis que le débat sur le plafond de la dette aux Etats-Unis ne semble pas avancer, ce qui a renforcé les mouvements de vente sur les emprunts à maturité longue.

 
 

CHANGES

L'euro a opéré un léger repli après l'annonce d'un nouveau plan d'aide à la Grèce à l'issue du sommet de Bruxelles, tandis que le dollar est sous pression, aucun accord n'étant en vue sur un relèvement du plafond de la dette américaine.

"Si nous avons un accord et un plan en place - quels que soient les problèmes ou les défauts qu'il pourrait comporter - cela veut dire qu'il n'y aura pas d'éclatement [de la zone euro] et que les dirigeants de la région feront tout ce qui est nécessaire pour résoudre ces difficultés", a indiqué Greg Anderson, stratégiste à Citigroup.

Les pays de la zone euro ont dévoilé un nouveau plan de soutien pour la Grèce et une révision du Fonds européen de stabilité financière visant à alléger le fardeau de la dette pour la Grèce, le Portugal et l'Irlande. Ces pays pourront bénéficier de prêts d'une plus longue durée, avec des taux d'intérêt moins élevés.

Le point principal est que la Banque centrale européenne pourra continuer d'accepter des titres de dette grecs comme garanties dans le cadre de ses opérations de refinancement, même si les agences de notation considèrent la Grèce en situation de "défaut sélectif", a déclaré Daisuke Karakama, économiste à Mizuho Corporate Bank, à Dow Jones Newswires.

Quant au billet vert, sa légère progression de vendredi semble bien fragile. "Le dollar ne veut que descendre et descendre encore", observe Mike Burrowes, stratégiste changes à BNZ. "Il y a le problème du plafond de la dette américaine, et jusqu'à ce que nous ayons une solution claire sur cette question, je ne vois pas ce qui pourrait permettre au billet vert de gagner du terrain à partir de maintenant".

 
 

PETROLE

Les contrats à terme sur le pétrole s'inscrivent en hausse, après le rebond des actions américaines jeudi en réaction à l'annonce du nouveau plan d'aide à la Grèce adopté par la zone euro, expliquent des analystes.

A 06h00, le contrat de septembre sur le Brent de la mer du Nord coté à l'ICE de Londres s'adjugeait 23 cents, à 117,74 dollars le baril. Vers 07h20, le contrat de septembre sur le brut léger doux du Nymex gagnait 45 cents, à 99,58 dollars le baril.

Les opérateurs accueillent favorablement le deuxième plan d'aide à la Grèce de près de 160 milliards d'euros adopté par les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro lors du sommet de jeudi, pour soutenir Athènes et empêcher une contagion de la crise, observent les analystes.

Parallèlement, le fait que l'Agence internationale de l'énergie a déclaré jeudi qu'elle ne comptait pas pour le moment débloquer de réserves de pétrole supplémentaires a aussi soutenu le moral des marchés de l'or noir, indique Phillip Futures.

  • AOF le 22/07/2011 à 09:30

L'indice CAC 40 gagne près de 1% après le plan pour la Grèce :



(AOF) - L'indice CAC 40 gagne 0,92% à 3851,73 points après quelques minutes de cotation grâce à l'accord qui a été trouvé pour soutenir la Grèce. Ce nouveau plan d'aide au maillon faible de la zone euro se monte à 109 milliards d'euros auxquels il faut ajouter une participation du secteur privé de 37 milliards d'euros. Athènes bénéficiera de prêts à taux plus faibles et de plus longue maturité, jusqu'à 30 ans. Le Fonds de stabilité financière sera renforcé et ses missions élargies. Il pourra en particulier intervenir sur le marché de la dette secondaire.

Par ailleurs, si les agences de notation décidaient de déclarer la Grèce en situation de défaut partiel, les pays de la zone euro se sont engagés à fournir à la BCE des garanties. Les banques grecques pourraient donc continuer de se refinancer auprès de la Banque centrale européenne.

Sans surprise les valeurs financières dominent le palmarès des hausses du CAC 40 : Crédit Agricole (+ 4,19%), Société Générale (+3,37%), BNP Paribas (+3,25%) ; Natixis (+1,96%), et Axa (+2,78%).

Depuis le début de la semaine, l'indice CAC 40 gagne plus de 3%.

INDICES A 9H34...

BEL 20 * 2526.80 22.03 0.88 %  
AEX 25 * 338.97 2.11 0.63 %  
CAC 40 * 3850.31 33.56 0.88 %  
Euronext 100 * 692.57 5.36 0.78 %  
Next 150 * 1663.94 15.63 0.95 %  
DAX 30 7345.62 55.48 0.76 %  
MIB 30 19,842.15 351.39 1.80 %  
IBEX 35 10204.00 186.40 1.86 %  
SMI 6,090.89 48.83 0.81 %  
SLI 944.59 10.18 1.09 %  
SPI 5,577.10 42.56 0.77 %  
FTSE™ 100 5940.78 40.89 0.69 %  
Dow Jones * 12,724.41 152.50 1.21 %  
Nasdaq 100 2,404.24 0.00 0.00 %  
Nasdaq 2,834.43 0.00 0.00 %  
OMX Nordic 40 1,008.13 10.23 1.02 %  
OMX Helsinki 25 2,297.92 25.34 1.12 %  
OMX Stockholm 30 1,098.35 10.19 0.94 %  
OMX Copenhagen 20 437.61 3.76 0.87 %  

 

LibelléDernierVar.
EUR/USD 1.4427 0.05%
Euribor 1 an 2.177 0%
Gold Index 1588.50 0.03%
Pétrole (New York) 99.54 0.41%
   

09:34 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.