27/06/2011

BONJOUR TOUT LE MONDE...TOUR D'HORIZON;BONNE SEMAINE A TOUS.CC.

L'actualité Bourse

Le 26/06/2011 à 19:31

Accord des régulateurs sur une surcharge de capital des banques

Accord des régulateurs sur une surcharge de capital des banques
Jean-Claude Trichet, le président du Groupe des gouverneurs des banques centrales et des régulateurs (GHOS). Ce groupe s'est mis d'accord sur une proposition visant à imposer une exigence supplémentaire de fonds propres aux établissements bancaires présentant un risque systémique en vue de les rendre plus solides d'ici 2019. /Photo prise le 19 juin 2011/REUTERS/Fabian Bimmer

 

BALE/LONDRES (Reuters) - Les régulateurs bancaires mondiaux se sont mis d'accord sur une proposition visant à imposer une exigence supplémentaire de fonds propres aux établissements bancaires présentant un risque systémique en vue de les rendre plus solides d'ici 2019.

Cette idée de surcharge de capital entre dans le cadre d'une série de réformes lancées en guise de réponse à la crise financière de 2007-2009, qui avait conduit bon nombre de pays développés à voler au secours des banques pour éviter une faillite du système financier.

Le Groupe des gouverneurs des banques centrales et des régulateurs (GHOS), présidé par le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet, a déclaré après une réunion qui s'est tenue samedi à Bâle que cette proposition serait soumise au débat public le mois prochain.

"Les exigences supplémentaires en matière d'absorption de pertes (...) devraient osciller entre un ratio de capital Tier 1 additionnel allant de 1% à 2,5%, selon l'importance systémique d'une banque", précise le GHOS dans un communiqué.

Une surcharge additionnelle d'un pour cent serait également exigée si une banque grossit de manière significative, ce qui porterait le total de surcharge potentiellement à 3,5%.

Ce projet, qui doit être approuvé par les dirigeants des pays du G20 lors d'un sommet prévu en novembre, devrait être mis en place entre le premier janvier 2016 et la fin 2018.

Cette surcharge de capital viendra en plus des nouvelles exigences de fonds propres, soit un ratio Tier 1 "core" de 7%, demandées par le comité de Bâle qui supervise le système bancaire mondial.

La plupart des grandes banques mondiales affichent déjà un ratio Tier 1 "core" de 10% ou plus et devraient donc aisément être en mesure de se mettre en conformité avec le haut de la fourchette de la surcharge projetée.

Les banquiers centraux ont finalement opté pour une surcharge moins élevée que ce qui avait été anticipé mais, en retour, la surcharge devra être constituée d'un type de capital d'une qualité irréprochable : des bénéfices réservés ou des fonds propres.

La consultation lancée en juillet devrait donner une idée du nombre de banques qui seront concernées par cette surcharge de capital mais on ne sait pas encore à ce stade si leurs noms seront publiés.

La liste des banques mondiales considérées comme systémiques doit être la plus large possible et la plupart des banques françaises en feront partie, a dit mercredi à Reuters une source gouvernementale française.

Huw Jones, Benoit Van Overstraeten pour le service français

© 2011 Reuters

Nyrstar Extends Commodity Off-take Agreement with the Glencore Group

 

NEWS RELEASE

Regulated Information

27 June 2011

 

Nyrstar NV ("Nyrstar") today announced that it has extended to the end of 2018 the Commodity Grade Off-take Agreement with the Glencore Group for the sales and marketing of commodity grade zinc and lead metal produced by Nyrstar that was entered into in November 2008 (the "Off-take Agreement"). The Off-take Agreement allows Nyrstar to continue to direct its focus on growing sales within the higher margin value-added zinc and lead alloys markets, while selling the commodity grade products at market premiums to the Glencore Group.

 

 

- end -

 

 

About Nyrstar

The partner of choice in essential resources for the development of a changing world.  Nyrstar is a leading global multi-metals' business, producing significant quantities of essential resources - zinc and lead as well as other metals such as silver, gold and copper.  Nyrstar is listed on NYSE Euronext Brussels under the symbol NYR. For further information visit the Nyrstar website, www.nyrstar.com.

 

About Glencore International plc

Glencore is one of the world's leading integrated producers and marketers of commodities, headquartered in Baar, Switzerland, and listed on the London and Hong Kong Stock Exchanges. Glencore has worldwide activities in the production, sourcing, processing, refining, transporting, storage, financing and supply of Metals and Minerals, Energy Products and Agricultural Products.

  • AFP le 27/06/2011 à 08:42

Le CAC 40 attendu en baisse, nervosité à l'aube d'une semaine cruciale pour la Grèce :


La Bourse de Paris devrait ouvrir en baisse lundi dans un marché nerveux alors que s'ouvre une semaine cruciale pour la Grèce avec le vote mercredi et jeudi par le Parlement du nouveau plan d'austérité.

Une quarantaine de minutes avant l'ouverture, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 était en recul de 0,24%.

Le marché parisien avait clos sur une note stable vendredi (-0,08%). Wall Street avait de son côté nettement reculé, le Dow Jones perdant 0,96% et le Nasdaq 1,26%.

"Les investisseurs devraient rester nerveux cette séance alors que s'ouvre une semaine cruciale pour la Grèce", a relevé un analyste parisien sous couvert d'anonymat.

Le pays va devoir, pour convaincre ses partenaires et créanciers européens de le sauver de la faillite, avaler la pilule amère d'un nouveau plan d'austérité, un an après un premier train d'économies.

Le gouvernement grec s'est dit confiant dans l'adoption de ces nouvelles mesures, mais la colère monte dans le pays et une grève générale est prévue à partir de mardi. Le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, a averti que tout rejet du plan aurait des conséquences majeures sur la stabilité de la zone euro.

En attendant, les modalités de la participation des créanciers privés font toujours débat au sein des instances européennes.

La Banque centrale européenne reste dubitative, soulignant à travers son chef économiste Jürgen Stark, que cette implication du secteur privé pourrait déclencher une "nouvelle phase dramatique de la crise".

La France, qui a annoncé vendredi que les banques et compagnies d'assurances françaises étaient prêtes à participer au futur plan d'aide, pourrait revoir quelque peu sa copie: les créanciers privés pourraient ne réinvestir que 70% des dettes remboursées par Athènes.

Peu d'indicateurs sont attendus cette séance. Les opérateurs suivront l'indice des dépenses et revenus des ménages en mai aux Etats-Unis alors que les interrogations sur le ralentissement de la première économie mondiale perdurent.

VALEURS A SUIVRE

TOTAL: les cours du pétrole étaient de nouveau orientés à la baisse, face aux inquiétudes récurrentes concernant la solvabilité de la Grèce et après l'annonce de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) de puiser dans ses réserves stratégiques.

TECHNIP a remporté un contrat de 70 millions d'euros auprès du groupe américain Endeavour Energy pour développer un champ de gaz et de condensats au large de l'Ecosse.

LE SECTEUR BANCAIRE devrait être à nouveau au coeur des attentions des investisseurs dans le sillage de la Grèce et alors que le Conseil des gouverneurs des banques centrales a adopté samedi un texte sur des exigences supplémentaires à appliquer aux banques systémiques. Cet accord prévoit notamment de relever le ratio de solvabilité de ces banques jusqu'à 2,5%.

DEXIA a annoncé la cession de ses activités d'assurance-vie en Turquie à l'américain MetLife pour 162 millions d'euros.

POWEO: deux groupes d'énergie italiens, Enel (gaz et électricité) et ENI (pétrole) discutent avec le fournisseur d'électricité alternatif en vue de son rachat, son principal actionnaire l'autrichien Verbund cherchant à vendre sa participation, selon le Journal du Dimanche.

BOLLORE: le britannique WPP serait intéressé par des parties de la branche publicité du groupe Aegis, contrôlé par le groupe diversifié français, affirme le PDG de WPP au journal Les Echos.

 

09:02 Écrit par swingteam-cc | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.